Harley-Davidson FXDR 114 2019: La puissance avant tout!

PAR Jean ParéPosted on

Dans sa foulée de cure de rajeunissement, Harley-Davidson nous présente la toute nouvelle FXDR 114, le dixième modèle basé sur la plateforme du Softail. On se rappellera que cette plateforme a été introduite en 2018 au même moment où Harley annonçait une production de 100 nouveaux modèles d’ici 2027. Eh bien, faut croire que le constructeur veut tenir ses promesses!

Une chose est certaine, le constructeur de Milwaukee n’entend pas rester les bras croisés face aux multiples changements de l’industrie. On ne pourra jamais lui reprocher de ne pas essayer! Conscient d’une clientèle vieillissante – la moyenne d’âge de ses acheteurs est de 53,4 ans –, Harley veut s’attaquer aux nouveaux motocyclistes, et pour ce faire, cherche à développer des modèles plus adaptés pour cette clientèle. Et cette transformation passe même par les motos électriques. Harley-Davidson sera probablement le premier grand fabricant à offrir des motos électriques d’ici 2020 ou peut être même 2019! Jamais je n’aurais pensé associer un jour Harley-Davidson et moto électrique : quand on parle d’évolution…

C’est donc dans cette optique de nouveauté que nous arrive la FXDR 114. Bien sincèrement, lorsque j’ai reçu mon invitation pour le lancement de cette nouvelle moto en Grèce, j’étais perplexe quant à la pertinence de ce modèle : un « power cruiser », soit une custom très sportive et agressive au prix de 26,499 $. Ouch!!! Qui vise-t-on? On vient à peine de rayer du catalogue la V-Rod? En route pour la Grèce où je pourrai trouver des réponses à mes questions!

Le charme de la Grèce

Question de bien nous faire vivre l’expérience FXDR 114, Harley-Davidson nous a reçus à Thessalonique, en Grèce : la température est belle, le paysage magnifique, tout s’annonce vraiment bien! Dès mon arrivée à l’hôtel, je repère la FXDR 114 dans le hall. Aussitôt mon enregistrement complété, je me dirige vers la moto : elle est indéniablement plus attirante dans la réalité que sur papier. Malheureusement, je devrai attendre jusqu’au lendemain matin pour l’enfourcher!!!

En fait, la FXDR 114 est le prolongement d’une Breakout agrémentée du look Fat Bob avec certains éléments rappelant la V-Rod : beaucoup d’influence qui donne un résultat surprenant. Un phare avant vertical à DEL, un nouveau filtre à air imposant, un nouveau système d’échappement, un bras oscillant en aluminium, un réservoir à essence redessiné, un pneu imposant de 240 mm à l’arrière, et j’en passe : le look est réussi!

Le soleil est au rendez-vous à Thessalonique, et nous voilà prêts à partir. Après les consignes d’usage, le groupe de journalistes canadiens s’élance sur les routes de la Grèce. Dès ma première accélération, je sens mon pneu arrière danser sur la route extrêmement glissante de la ville : on nous avait prévenus pour l’état des routes : glissantes et cahoteuses. Le plaisir ne faisait que commencer!

Rapidement, le Milwaukee Eight 114 nous donne les sensations escomptées. Ce gros bicylindre en V refroidi par air et huile de 1868 cm3 accélère avec force, ce qui oblige le pilote à bien agripper les poignées. On sent bien les 160 Nm de couple sur la roue arrière. En fait, compte tenu d’une puissance de moteur de 91 ch, ce qui n’est pas très impressionnant à prime abord, tout le plaisir de la conduite de cette moto revient au couple très puissant. Lorsqu’on ouvre la poignée des gaz, on se sent propulsé et avec force. Si la FXDR 114 avait été équipée d’un antipatinage, il aurait vraiment travaillé très fort durant notre journée d’essai! Lors de tous nos départs aux feux de circulation, on patinait, en entrée de virage en montagne et en sortie de virage quand on ouvrait les gaz un peu trop tôt. Tout ça de façon très controlée. La combinaison d’un gros pneu arrière (240 mm), d’un empattement long et d’un angle de colonne de direction à 34 degrés aide à la stabilité de la moto.

La nouvelle FXDR 114 est munie d’un nouveau bras oscillant en aluminium plus renforcé que les bras actuels en acier qu’Harley-Davidson utilise normalement. On ne parle pas ici de révolution mais tout de même d’une volonté de réduire le poids pour améliorer le comportement de la moto. D’ailleurs, plusieurs composantes en matériaux composites sont utilisées sur la FXDR 114.

Pour s’assurer d’un caractère beaucoup plus sportif, les ingénieurs ont travaillé très fort sur la géométrie de la moto pour relever la garde au sol. Avec plus de 32 degrés d’angle, la FXDR 114 s’incline davantage en courbe que ses consœurs de la marque. On finit tout de même par racler les repose-pieds, mais plus rarement.

Ne reculant devant rien, Harley-Davidson nous avait concocté un tracé très sinueux en montagne pour nous permettre de bien évaluer le côté sportif de la FXDR et d’apprécier sa garde au sol plus élevée. En fait, ce genre de parcours est plus souvent réservé aux moyennes cylindrées un peu plus sportives et légères. Qu’à cela ne tienne, la FXDR 114 est tout de même lourde pour ce genre de parcours malgré l’effort de la diminution de son poids. Évidemment, à plusieurs reprises, la présence du gros pneu arrière s’est fait sentir lors des virages très serrés : je devais exercer une certaine force pour faire tourner la moto, mais sinon elle réagissait bien.

La suite du parcours s’est très bien déroulée, la FXDR 114 attaquant les courbes les unes après les autres avec facilité et fluidité. Une sensation très agréable et intéressante pour une Harley-Davidson. Le freinage est adéquat, l’adhérence est bonne grâce aux pneus Michelin Scorcher et le Milwaukee Eight répond à toutes vos demandes.

Routes du Québec en Grèce?

Pour la première fois lors d’un lancement de presse, j’ai l’impression de me sentir à la maison! Vous avez bien lu, des routes cahoteuses à souhait…en Grèce! Quelle ne fut pas ma surprise de pouvoir enfin évaluer sérieusement une suspension comme on le ferait chez nous. L’équipe d’Harley-Davidson a poussé l’audace jusque là! En plus des routes en montagne très sinueuses, pourquoi ne pas ajouter des bosses, des trous et des bords de route qui se dégradent! Je m’ennuyais quasiment du Québec!

Avec la suspension réglée assez ferme, idéale pour la tenue en ligne droite et sur surface plane, l’expérience était beaucoup moins agréable pour le bas du dos lorsqu’on roulait sur les routes cahoteuses. Grâce à une mollette manuelle, on pouvait ajuster la précharge arrière permettant ainsi d’assouplir la suspension et d’agrémenter notre randonnée. Surtout que la position de conduite ne s’avère pas idéale sur ce genre de moto. Les commandes aux mains et aux pieds se trouvent très éloignées du pilote, ce qui n’est pas très ergononique et confortable pour la conduite. Cette moto ne convient certainement pas à tous les gabarits: petits gabarits s’abstenir, car vous aurez de la difficulté à rejoindre les commandes. Rouler pendant des centaines de kilomètres à bout de bras et de jambes n’est certainement pas plaisant. Même pour quelqu’un de mon gabarit, le confort est discutable après une journée de randonnée. Difficile sur le bas du dos et les jambes.

Une pluie torrentielle!

Tout s’annonçait très bien, le soleil était au rendez-vous, la randonnée amusante, la bouffe excellente, les séances photos efficaces et rapides, mais voilà que tout à coup se pointent les nuages noirs, les éclairs et le tonnerre. Nous sommes en montagne, à environ une heure de l’hôtel, pas d’ensemble de pluie et le ciel qui menace. Non, en fait il ne menace pas, il se prépare plutôt à déverser son fiel sur nous. À peine décidons-nous de quitter pour rentrer à l’hôtel que la pluie s’abat sur nous, intense et déchainée. Nous tentons tant bien que mal de poursuivre notre route, mais l’eau s’accumule dangeureusement sur les chaussées déjà glissantes de la Grèce. De plus, on doit emprunter des routes cahoteuses qui descendent vers les villages, ce qui les rend encore plus glissantes.

Je peux vous assurer que les freins ABS fonctionnent très bien sur cette moto! Les pneus font aussi très bien leur travail malgré un gros train arrière de 240 mm : c’est surprenant! Autre certitude, le nouveau filtre à air et sa nouvelle entrée d’air réagissent très bien à la pluie diluvienne. En aucun cas la moto n’a été incommodée par ce mauvais temps : test réussi! Après s’être arrêtés pour se protéger de la pluie, et ce, sans succès, nous voilà repartis à la recherche du village le plus près. Surprise! arrivés à un carrefour, plus de routes, que de l’eau!!! C’est donc en file indienne, derrière notre guide, que nous avons traversé ce minilac, de l’eau jusqu’au repose-pieds. Quelle aventure! Nous sommes arrivés à l’hôtel sains et saufs, trempés jusqu’aux os.

En conclusion

La FXDR 114 offre des sensations de conduite fortes, compte tenu de sa puissance et de son caractère sportif, et s’adapte assez facilement aux conditions routières en général. Une moto qui a du style, de la gueule, et qui marie bien la modernité, les tendances et la puissance. On voit bien où Harley-Davidson veut se positionner pour les années à venir. La FXDR 114 réveille la passion et les sensations en nous. Un beau jouet pour adulte, mais pour les portefeuilles bien garnis.

 

FICHE TECHNIQUE

Marque : Harley-Davidson

Modèle : FXDR 114

Prix : 26 499 $

Garantie : 2 ans/kilométrage illimité

Moteur : bicylindre en V à 45 degrés refroidi par air et huile

Cylindrée: 1 868 cm3

Puissance: 91ch à 4 500 tr/min

Couple maximal: 160 Nm à 3 500 tr/min

Transmission : 6 rapports, entraînement final par courroie

Poids tous pleins faits : 289 kg

Réservoir à essence: 16,7 litres

Frein avant : 2 disques avec étriers à 4 pistons et ABS

Frein arrière : 1 disque avec étrier à 2 pistons et ABS

Pneu avant : 120/70-19

Pneu arrière : 240/40-18

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Le Québec à moto fait peau neuve!


Harley-Davidson acquiert le fabricant de motocyclettes électriques pour enfants StaCyc


Harley-Davidson lance la nouvelle Electra Glide Standard


Amp Pro de UCLEAR


Manteau Carbon CKX


Une application pour réduire les émissions de CO2 des motos?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *