Le secteur de la moto et des véhicules hors route du Canada contribue à l’économie à hauteur de 17,3 milliards de dollars en production et 9 milliards de dollars envers le PIB

Par François Cominardi Publié le

Les retombées économiques du secteur de la moto et des véhicules hors route du Canada se chiffrent à 17,3 milliards de dollars en plus d’ajouter 9 milliards de dollars au produit intérieur brut (PIB) du pays, selon l’étude la plus exhaustive de l’histoire du secteur, en date d’octobre 2023.

L’étude commandée par Moto Canada, la Confédération motocycliste du Canada et le Conseil canadien du quad, menée par MNP LLP indique que le secteur compte plus de 88 300 employés et génère plus de 3,2 milliards de dollars en taxes et recettes publiques.

Landon French, président et directeur général de Moto Canada, affirme que cette étude illustre l’importance du secteur des sports motorisés au Canada, et ce, à tous les niveaux. « Nos consultations auprès des gouvernements, nos campagnes sur la sécurité et la promotion de nos activités auprès de nouveaux motocyclistes vont bien au-delà du transport et du loisir, car nous contribuons grandement à l’économie et faisons partie intégrante de l’identité du Canada »,

Voici quelques chiffres en contexte : le nombre d’emplois directement ou indirectement liés aux véhicules de loisir sur route et hors route correspond au nombre d’emplois créés pour la construction d’environ 36 600 maisons.

Parmi les provinces, le Québec mène la danse, générant 4,2 milliards de dollars en production, 2,2 milliards de dollars en PIB, ainsi que le tiers des emplois du secteur au Canada.

« Les personnes impliquées dans le secteur des sports motorisés font bien plus que construire et vendre des véhicules, gérer des entreprises, des clubs et des écoles et contribuer au tourisme; elles aident les gens à explorer les charmes de notre magnifique pays, que ce soit sur route ou hors route », ajoutent Peter Melish, président du Conseil canadien du quad et Geoff Jilg, président de la Confédération motocycliste du Canada.

Ces véhicules sont certes utilisés pour le loisir et le transport, mais aussi au sein de secteurs essentiels au Canada, notamment l’agriculture, la foresterie, l’exploitation minière, la recherche et le sauvetage et l’énergie.

« Toutes les personnes impliquées dans notre secteur devraient en connaître l’ampleur, des vendeurs de véhicules en magasin aux fonctionnaires qui se penchent sur les réglementations. Nous sommes fiers de travailler dans cet environnement et d’appuyer les amateurs de sports motorisés », conclut Guillaume Ferland, président du conseil d’administration de Moto Canada.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Mitas annonce un nouveau membre dans sa famille de pneus aventure : ENDURO TRAIL-XT


Honda Canada annonce des mises à jour importantes à la gamme 2025 de motos hors route CRF


Mitas ajoute de la puissance à sa gamme de pneus SPORT FORCE+ RS avec deux nouvelles tailles


Mitas offre aux pilotes d’Enduro un nouveau niveau de maîtrise du terrain avec la sortie de TERRA FORCE-EF 2 SM


Ride’ster V : plus de technologie pour le confort et la protection


Archives – Essai de la BMW S 1000 R 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *