Trial des Nations : l’équipe canadienne confrontée aux meilleurs mondiaux au Portugal

PAR Par François Cominardi. Photos : Nancy Fortin et D.R. Posted on

L’équipe de trial canadienne avait rendez-vous avec les meilleures équipes du monde à l’occasion du Trial des Nations qui se déroulait cette année du 17 au 19 septembre au Portugal, à Gouveia.

L’équipe était composée de trois pilotes : Félix et Michel Fortin-Bélanger sur Beta, et Jonathan English sur Gas Gas. L’équipe était dirigée par Derek Thomas.

L’événement de cette année 2021 a attiré des participants de 16 pays et de trois continents. Au total, plus de 70 coureurs hommes et femmes étaient présents.

La compétition a été gagnée par l’Espagne, et ce n’est pas étonnant, car elle était composée de trois pilotes, Toni Bou (Repsol Honda), Adam Raga (TRRS) et Jaime Busto (Vertigo), qui occupent actuellement les trois premières places du Championnat du Monde FIM de Trial 2021. Tony Bou, est le pilote le plus titré de l’histoire du trial, avec 29 titres mondiaux (15 outdoor et 14 indoor). L’Espagne a toujours gagné la compétition depuis 2004 et elle a remporté 26 fois l’épreuve depuis la première édition en 1984.

L’équipe canadienne a dû se contenter de la 12e place et ce n’était pas le classement qu’elle espérait. Mais c’est une formidable fin de semaine intensive d’apprentissage et de dépassement de soi pour les trois pilotes.

L’important était de participer pour démontrer la volonté du Canada d’être représenté au niveau international. À ce propos la MCC (Motorcyclists Confederation Of Canada) s’est rapprochée de la CMA pour envisager une nouvelle dynamique pour la représentation de la FIM au sein du Canada. À ce titre la MCC a commandité l’équipe canadienne de trial pour un montant de 5000 $. D’autres commanditaires ont également permis le déplacement, comme Beta Canada, Gas Gas / KTM, Lepage Millwork, Univers Traction Sport, l’ATAQ et TREQMOTO.

Michel Fortin-Bélanger.

Michel Fortin-Bélanger a déclaré qu’il était privilégié d’avoir côtoyé les meilleurs au monde et qu’il est motivé à travailler encore plus fort pour l’avenir. Quant à son frère Félix, il a pris des notes pour aider son équipe à mieux performer pour les prochaines saisons. « Le niveau de pilotage est très élevé en Europe et il ouvre de nouvelles perspectives pour améliorer les pratiques au Canada. »

Jonathan English a rappelé que c’était sa huitième participation au TDN, et certainement la plus agréable. « Ce n’était pas une année normale où nous pouvions tout planifier bien à l’avance. Beaucoup de choses ont dû être réunies en peu de temps et nous pouvons être fiers d’avoir atteint la ligne de départ. Le résultat n’est pas celui espéré, et il ne reflète pas les efforts déployés par toutes les personnes impliquées. C’est le sport parfois. Team Canada était là et nous reviendrons ! »

Zone de Trial.

Le directeur Derek Thomas avait également son mot à dire : « C’était un plaisir de travailler avec cette équipe. Nous avions une équipe représentée par le Québec, l’Ontario et la Saskatchewan. Un véritable effort national, vraiment dans l’esprit de l’événement. Ce fut une année compliquée. C’était la première grande compétition pour nos Canadiens en deux ans contrairement aux équipes concurrentes. Nous aurons le retour des essais nationaux en octobre et espérons-le plus d’équipes canadiennes pour les futures compétitions internationales. »

Comme le soulignait Nancy Fortin, venue soutenir ses fils, « c’était presque irréel de pouvoir compétitionner en pleine ville, dans un environnement historique. La proximité des spectateurs, les installations accessibles, tout était réuni pour faire de ce trial un succès. Bravo aux organisateurs. »

Lors de la remise des prix le dimanche, la Fédération internationale de Motocyclisme (FIM) a annoncé que l’édition 2022 du Trial des Nations (TDN) se déroulera en Italie.

Pour voir une manche du Trial des Nations :

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Une nouvelle Ducati : Scrambler Desert SLED Fasthouse


Gamme Triumph Bonneville 2021 : le changement se trouve à l’intérieur


Kawasaki annonce ses modèles 2022


Yamaha présente sa nouvelle WR250F 2022 et annonce le retour de la WR450F!


Yamaha dévoile ses modèles Supersport célébrant son 60e anniversaire de participation au Grand Prix mondial


Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *