Sauver la planète, une moto à la fois

PAR Éric MénardPosted on

Au moment où tout le monde semble soudainement s’inquiéter du sort de notre planète, les solutions commencent à abonder et à se peaufiner. L’électrique n’est plus une utopie et on peut constater que nombre de constructeurs sont en voie de produire majoritairement des véhicules plus écoénergétiques. Il s’agit d’une excellente nouvelle. 

Mais il y a encore une chose qui m’étonne dans tout le brouhaha médiatique actuel. On parle de vélo, de covoiturage, d’autobus, même de trottinette pour réduire la pollution et le trafic. Mais jamais on ne parle de la moto comme moyen d’enrayer la congestion et de réduire nos émissions de CO2. Il va de soi pourtant que quand j’enfourche ma moto pour aller en ville, je prends moins de place dans la circulation. (Même si parfois les automobilistes semblent vouloir que j’en prenne encore moins, mais ça c’est le sujet d’un autre édito!)

Malheureusement, la moto est complètement oubliée comme moyen efficace et simple de réduire nos impacts sur la pollution et d’alléger la congestion. On a beau faire des campagnes sur la sécurité à moto et sur les avantages du transport en commun, rien n’est mentionné au sujet de l’aspect pratique, moins polluant et plus fluide dans la congestion qu’offrent nos motos. En plus, lorsqu’il s’agit de stationnement, là encore les motos se montrent avantageuses.

Peut-être que ça devrait être ça notre résolution de la prochaine année : utiliser encore plus nos motos pour tous nos déplacements et pas seulement pour la balade. J’en suis. Et vous?

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Faire du motocross cette fin de semaine, c’est possible!


Cours de moto : bientôt relancés au Québec?


Fluidifier le transport et économiser des millions de dollars : La moto fait partie de la solution au Québec et au Canada / COVID-19


La Yamaha Ténéré 700 est arrivée au Canada


Produits à découvrir


BRP annonce une prolongation de garantie de 90 jours pour tous ses produits de sports motorisés

5 thoughts on “Sauver la planète, une moto à la fois

  1. je pense pareil depuis plusieurs années.
    moi aussi je ne comprend pas pourquoi que les gouvernements promouvois pas le transport en moto.
    premèrement on devrais payer moin chère de plaque

  2. Entièrement d,accord avec l,éditeur,je roule depuis 50 ans en moto,et tout mes déplacements tel que l’épicerie ,pharmacie,ou tout autres achats. Ce font dans la joie et les plasirs de rouler en moto.

  3. Beaucoup de chemin à faire en Amérique du Nord pour faire accepter cela.. L’été dernier, voyage de rêve dans les Alpes Françaises, Italiennes, Autrichiennes, Suisses.. On permet aux motos d’avancer entre les voies de traffic durant les embouteillages et surtout quel respect des automobilistes et des camions. Les véhicules se tassent sut leur droite pour nous laisser le passage ,souvent avec un salut amical. Même les policiers nous demandent d’accélerer , lorsque nous sommes au centre de la route (ligne blanche ) durant les embouteillages…Complètement déconcertant ! Là-bas ,ils favorisent l’utilisation des motos…

  4. Je partage entièrement le point de vue éditioral sur la moto mais dans un segment assez bruyant de la société au niveau médiatique, il ne semble pas possible d’envisager la lutte aux changements climatiques par divers moyens incluant le transport en commun.
    J’espère que la moto pourra être considéré comme un vrai moyen de transport pour alléger le traffic sur les routes comme les vélos en Chine par exemple.

  5. MOTOCYCLISTE DEPUIS 42 ans! Pour avoir été en Europe a maintes reprise la moto est considérer comme une joyeuse alternative à la congestion automobile sur les routes Européenes . Sur les champs Elysées a Paris il y a même des Goldwing stationnées sur les trottoirs avec des petits Dôme qui trimballes des hommes d’affaires veston cravattes et malette a travers PARIS 👍🏍Je ne crois pas qu’en Amérique du Nord nos gouvernements ne soient assez évoluer pour penser a ça???$$$le profits est ROI.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *