Ah… James!

PAR Marc ParadisPosted on

Qui d’entre nous n’a jamais entendu parler de Bond, James Bond?

Il y eut bien sûr les romans de Ian Flemming dont le premier parut en 1952 (Casino Royal) et, bien sûr, la série de films dont le 24e opus, Spectre, a envahi les écrans du monde au début novembre. Étant un fan de l’agent 007 depuis mon enfance, j’ai vu évoluer les six différents acteurs personnifiant l’espion britannique (certains plusieurs années après la sortie en salle quand même!) au volant de voitures de rêve bien sûr, mais parfois aussi derrière le guidon. Bien qu’il s’agissait de doublures (dont notre ami le cascadeur français Jean-Pierre Goy (MJ Juillet 2013 pour le fameux saut en duo avec la BMW R1200C dans Tomorrow Never Dies) ou encore le freestyler australien Robbie Maddison sur des toits d’Istanbul au guidon d’une CRF250R quelque peu modifiée. Une Cagiva W16 maquillée en moto de l’armée soviétique permet à Pierce Brosnan de s’échapper dans l’intro de GoldenEye. La scène où l’on peut observer une Montesa Cota déguisée en Scrambler que Daniel Craig pilote dans Quantum of Solace a été tournée au Panama et non pas à Haïti comme veulent bien nous faire croire les producteurs. En écrivant ces lignes, je m’aperçois que ces motos ne m’ont pas spécialement impressionné, mis à part le saut de Jean-Pierre au-dessus de l’hélicoptère mentionné plus haut. En fait, ce sont plus les motos utilisées par les « méchants » qui sont entrées dans la légende.

Qui ne se souvient pas des deux Yamaha XT500 équipées de clous de type course sur glace européenne, mitrailleuses dans les clignotants pivotants poursuivant James sur des pentes tantôt durcies et tantôt poudreuses dans For Your Eyes Only en 1981? La fameuse scène de poursuite dans la piste de bobsleigh demeure une pièce d’anthologie qui, par après, n’a pas imaginé descendre une piste glacée en moto en regardant les Olympiques? Bien sûr, l’image du méchant Erich Kriegler lançant littéralement sa XT tordue vers Bond (une moto de plus de 300 livres!) marque aussi l’esprit… et je ne veux pas faire ici un jeu de mots facile en référant à la Lotus du même nom que James se voyait confier pour cette mission! Quatre ans plus tôt, nous avions eu droit à une superbe Kawasaki Z900 flanquée d’un side-car explosif mu par une fusée! Connaissant tous les gadgets équipant les voitures du MI6, la pauvre moto n’avait tout simplement aucune chance… En 1965, la vilaine femme fatale Fiona Volpe au guidon d’une BSA A65 Lightning vint en aide à Bond (joué par Sean Connery) en faisant exploser la voiture des poursuivants de l’agent de Sa Majesté avant d’abandonner sa monture dans un lac. De nos jours, une telle pratique pour le moins antiécologique se verrait rayée du scénario! D’autant plus que les motos anglaises de l’époque n’étaient pas réputées pour leur étanchéité des fluides, n’en déplaise à mes amis adorant ces vieilles beautés. En 1983, deux James se faisaient concurrence, Octopussy mettant en vedette Roger Moore, l’interprète du rôle à l’époque, mais aussi Never Say Never Again avec Sean Connery qui reprenait le scénario de Thunderball remis au goût des années 80… Dans le premier, il y avait bien un policier allemand sur une BMW R80 poursuivant l’Alpha Roméo d’emprunt du héros, mais rien d’exceptionnel en comparaison avec les scènes de poursuite impliquant Connery sur une rutilante Yamaha Seca turbo 1982! Contrairement aux motos « empruntées » par James dans les épisodes précédents, cette Q-special pouvait rivaliser avec les Aston Martin en ce qui a trait au nombre de gadgets invraisemblables : propulsion par fusée, tenue de route vraiment impressionnante et capacités de moto hors route dans des scènes accélérées qui ont très mal vieilli lorsqu’on les regarde aujourd’hui! Les Seca turbo vendues au public, quant à elles, ne déroulaient pas l’asphalte, je le sais, j’en ai possédé une!

Dans Diamonds Are Forever, Connery dérobe une Honda ATC 90 qui semblait sortir tout droit d’un film de science-fiction. Qui aurait prédit que dix ans plus tard, les Big Red envahiraient l’Amérique du Nord? Je ne crois pas que James Bond ait influencé les acheteurs de ces véhicules, mais encore là, il ne faut pas minimiser le pouvoir de notre inconscient. Ce qui nous ramène en 2015 où Daniel Craig devrait (si on en croit les rumeurs) piloter une Norton Dominator SS munie d’au moins deux mitrailleuses… Loin de constituer une monture dite du peuple (elle se détaille autour de 24 000£), la Dominator devrait s’insérer facilement dans cette liste de motos mythiques.

Ma moto de James Bond préférée? Je viens de terminer le visionnement de For Your Eyes Only en écrivant cette chronique et vivement une XT500 pour passer l’hiver!

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Une nouvelle Ducati : Scrambler Desert SLED Fasthouse


Gamme Triumph Bonneville 2021 : le changement se trouve à l’intérieur


Kawasaki annonce ses modèles 2022


Yamaha présente sa nouvelle WR250F 2022 et annonce le retour de la WR450F!


Yamaha dévoile ses modèles Supersport célébrant son 60e anniversaire de participation au Grand Prix mondial


Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent