Casque Suomy Apex

PAR Marc ParadisPosted on

Le motocycliste moyen désire en avoir pour son argent, que ce soit pour sa moto ou encore pour son équipement. Chaque dollar dépensé en équipement n’étant pas investi en carburant, il faut donc que le rapport qualité/prix soit à son plus haut niveau pour le satisfaire. Depuis que je pratique ce sport, j’ai possédé et testé plusieurs designs. Certains d’entre vous se souviendront du Porsche Design de Romer dont la visière disparaissait à l’intérieur de sa coque. Le célèbre Bandit de Simpson avec son allure de Darth Vader. Et plus récemment, le Reevu avec son rétroviseur intégré… Tous ces casques ont un point en commun : un poids excessif et un aérodynamisme questionnable. Depuis des années, j’essayais les casques Suomy au salon de la moto avec toujours la même conclusion : incompatible avec mes verres correcteurs! Lorsque je dois m’y prendre à maintes occasions afin d’insérer mes lunettes correctement, je décroche… Cette année, en essayant l’Apex, les montures glissaient bien en place du premier coup! De plus, son poids plume (1 400 g) – grâce à une coquille de fibre de carbone et d’aramides – et le fait qu’il soit offert à un prix suggéré de 399,99 $ complétaient ma liste de critères. Son système d’attaches avec anneaux en D, intégrant un bouton pression au bout de la sangle afin d’éviter que cette dernière ne vienne vous fouetter le cou à haute vitesse, demeure simple et efficace. Parlant de vitesse, l’aérodynamisme testé en soufflerie donne des résultats probants, ce que plusieurs casques ne peuvent affirmer. La tête reste exempte de ballottements et aucune vibration n’est palpable. Pour avoir porté ce casque en toutes saisons (sauf l’hiver, mais ça ne saurait tarder!) la ventilation, sans être excessive, remplit bien son mandat. Seul inconvénient, la trappe au niveau de la jugulaire n’est pas des plus faciles à utiliser avec des gants épais, contrairement à la trappe frontale. Le mécanisme de fermeture de la visière peut donner l’impression d’être le survivant d’une autre époque étant dépourvu de système de crochets. Ce qui peut sembler un défaut se transforme rapidement en avantage permettant d’ajuster la visière selon nos gouts et besoins et non pas selon ceux décidés par un concepteur… Étant donné que la majorité du temps la visière doit demeurer fermée, un système de verrouillage du côté gauche permet de la fixer solidement en place. Qui dit visière, dit démontage pour la corvée du lavage et pour l’Apex, cette corvée demande l’utilisation d’un petit outil spécial fourni avec le casque. Bien que facile à comprendre et à exécuter, la procédure ne permet pas, par exemple de changer une visière à la noirceur sur le bord de la route. L’Apex est doté d’un intérieur en Coolmax Active respirant bien, lavable et surtout démontable, permettant un ajustement (en se procurant d’autres mousses) selon la forme du visage du pilote. Le poids réduit, l’aérodynamisme et l’insonorisation de ce casque de fabrication italienne se comparent sans rougir aux meilleurs casques sur le marché, et en plus, il peut être porté lors de longues randonnées. C’est seulement dans les petits détails qu’il pèche… et pour la différence économisée vous pourrez rouler longtemps!

Approuvé DOT et ECE
Couleur : Legend
Tailles : XS à X XL
Prix : 399,99 $
Distribué par Importations Thibault

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Kawasaki annonce ses modèles 2022


Yamaha présente sa nouvelle WR250F 2022 et annonce le retour de la WR450F!


Yamaha dévoile ses modèles Supersport célébrant son 60e anniversaire de participation au Grand Prix mondial


Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent


Lancement de presse : Tiger 900 GT Pro/Rally Pro 2020


Évaluation du système de communication Cardo Packtalk Bold