Découvrez le casque Shoei Hornet X2

PAR Par Sylvain Bergeron. Photos : Sylvain Bergeron, Shoei. Posted on

*Archives* Cet article a été publié dans le Vol. 50 No. 5 de Moto Journal.

Après quelques années à rouler ma moto Aventure un peu partout avec les casques que j’ai sous la main, je parle de vieux casques MX éventés pour les « rides » de sentiers, ou l’un de mes casques de route type modulaire qui sont à leur place sur la route, mais moins en hors route,   j’ai eu l’opportunité de mettre la main sur le casque Aventure de Shoei, le Hornet X2.   Une version améliorée de son prédécesseur le Hornet ADV.

La conception compacte et aérodynamique de la coquille offre une grande résistance aux coups.  Il est confortable grâce à une coquille offerte en quatre grandeurs qui conviennent à la plupart des têtes.  Évidemment, il est toujours approprié d’en faire l’essai si possible.

La ventilation du casque n’est pas compromise par la présence de mousses multidensité aux zones d’impacts.  La grande ouverture offre un grand champ de vision nous donnant une vue imprenable sur notre environnement, tout en permettant l’utilisation de lunette de protection de type MX lorsque les conditions le demandent, un avantage indéniable.   La grande polyvalence du casque est un point fort, et son utilisation sera appropriée partout sauf dans les activités les plus extrêmes, où son poids et la ventilation, comparativement à un casque purement hors-route, sont plus marqués.

On peut facilement enlever les mousses / bourrures lavables.  Le matériel est efficace à évaporer la transpiration et sèche rapidement.  Les lunettes s’insèrent facilement par les ouvertures prévues dans les coussinets latéraux.  Pour ceux qui apprécient un système de communication, le casque est déjà adapté pour en faciliter l’installation.

Avec un casque bien ajusté, et les mousses fabriquées avec un matériel atténuant les sons, le contrôle du bruit est réussi.  Perso, j’ai pris comme habitude de toujours porter des bouchons, plus de 30 ans passés en industrie m’ont sensibilisé aux risques auditifs.

Sur le plan sécurité, on y retrouve le système E.Q.R.S. (Emergency Quick Release System) qui permet aux ambulanciers de retirer les coussins de joues du casque plus facilement quand ils s’occupent d’un motocycliste blessé.

Le casque est homologué SNELL et DOT, ce qui signifie qu’il respecte les exigences des standards de sécurité en ayant réussi une série de tests standardisés.  La qualité de construction fait foi de la réputation de Shoei, un fabricant qui utilise les meilleures technologies dans la fabrication de ses casques.

Les ouvertures du système de ventilation du casque sont efficaces.   Il y a une fente à la mentonnière permettant une entrée d’air significative bien positionnée au premier plan.    Il y a une autre ouverture sous la visière, qui permet à l’air de circuler de l’avant à l’arrière par un conduit et qui est contrôlée par un bouton à glissière sur le dessus du casque.  La fente sous la visière est aussi modulable. Règle générale, tant que nous sommes en mouvement la ventilation fonctionne, mais une fois à l’arrêt la chaleur se fait sentir, comme pour la plupart des casques d’ailleurs.

La visière (palette) V-460 du casque dirige le flot d’air vers l’ouverture située en dessous assurant un maximum de ventilation.  Les autres ouvertures permettent la libre circulation de l’air sans perturber la stabilité du casque.   La visière a une position et peut être retirée en dévissant les deux écrous « quart de tour » de chaque côté.  L’aérodynamisme de la visière permet une stabilité même à vitesse élevée, seul un fort vent latéral peut réussir à se faire sentir.   La visière fait un excellent travail pour protéger d’un soleil couchant ou des projections, tout en étant très stylée.

L’écran clair (CNS-2) livré avec le casque offre une vision sans distorsion et protège jusqu’à 99 % des rayons UV.   On peut rouler sans problème avec une ouverture partielle pour sentir un peu de vent.  Une visière « PinLock » antibuée fait partie de l’ensemble; très appréciée quand on roule par tous les temps au Québec.

Une visière Transition de Shoei est aussi disponible.  Cette visière de type photochromique s’ajuste automatiquement aux conditions lumineuses en s’assombrissant aux contacts des rayons UV.  Le changement de teinte est efficace pour stabiliser l’exposition des yeux du pilote à la lumière.  À noter, si on laisse le casque au soleil avec la visière relevée, lorsque l’on remet le premier et que l’on baisse la deuxième, il y aura des taches foncées sur la visière. Celles-ci disparaîtront aussitôt que le reste de la visière aura été exposé au soleil.  Je le mentionne parce que j’ai eu un petit délai avant de comprendre…  LOL  Je vous laisse y penser!

En conclusion, je vais rester un bout de temps avec le Hornet X2.  Le confort, le champ de vision, la conception et la qualité de l’ensemble représentent un excellent choix.   C’est certainement l’un des meilleurs casques double usage sur le marché.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



L’aventure vous attend : Honda met à jour sa gamme de motocyclettes canadiennes d’exception


Muc-Off maintenant distribué par Parts Canada


Harley-Davidson inaugure une nouvelle ère du mototourisme, en réimaginant deux des motos les plus emblématiques de l’histoire et en instaurant une nouvelle norme pour l’avenir de l’aventure sur deux roues


MV Agusta Superveloce 98. Il était une fois…


Découvrez les chauffe-mains réutilisables Hot Poc+


Beta Motorcycles s’associe aux pneus Mitas TERRA FORCE-EF pour ses motos d’enduro Xtrainer 2024

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *