Redécouvrir le Québec à moto

Par Patrick Morin, FMQ/MégaVoyages Publié le

J’ai profité de l’été pour découvrir des routes que je ne connaissais pas dans les régions qui me sont les plus rapprochées. Après avoir fait les principales routes numérotées du Québec, celles qu’on dit à deux ou trois chiffres, les routes 132, 138, 117 et autres routes provinciales, il y a ces routes à trois chiffres dont les numéros commencent par 2 ou 3. Les rouleurs de la rive nord connaissent la route 327 entre Lachute et Mont-Tremblant et la route 347 qui passe par Val Saint-Côme.

Êtes-vous allés faire la route du parc de la Mauricie? De toute beauté, avec un pavage refait en neuf. Bien sûr, dans le parc, c’est à déguster tranquillement et respectueusement, car il y a bien d’autres usagers, vacanciers, véhicules récréatifs, cyclistes et autres.

Le chemin du lac Édouard, ça vous dit quelque chose? Après avoir roulé sur la route 155 qui longe le magnifique Saint-Maurice, après la halte à La Tuque vous continuez 34 kilomètres sur cette même route et vous arrivez au chemin du lac Édouard sur votre droite. Ce sera 26 kilomètres de montagnes russes qui vous mènent au site d’un ancien sanatorium où se reposaient les tuberculeux.

Parmi mes découvertes, la route 257. Une belle route en plein bois, au cœur de l’Estrie, entre Weedon et Ham-Sud. Vous poussez un peu plus loin par une belle route en gravier jusqu’au parc régional du Mont-Ham pour une superbe vue sur la région.

Encore dans cette région, après un arrêt à la Grange Pardue pour manger sur la terrasse et admirer la vue sur la vallée, passez par la route du Cap et Saint-Fortunat pour rejoindre la route 263, autre belle route qui mérite d’être connue.

Une autre route que je fais avec plaisir est la route de la première concession qui débute sur la route 138, tout près de la frontière américaine, en Montérégie, et qui longe celle-ci sur des kilomètres. Petit chemin de campagne tranquille avec pont couvert, le pont Percy et haies bordant la route. Vous continuez ainsi direction Est pour aller rejoindre la route de Covey Hill. Une pause pour admirer la vue à la hauteur des jardins enchantés, vous avez devant vous toute la plaine du Saint-Laurent.

Parlant de la route 138 en Montérégie, elle est longue et droite, bien pavée et normalement pas mal occupée, alors que de l’autre côté de la rivière, il y a la route de la rivière Châteauguay qui longe la rivière du même nom.

Une belle route que vous pouvez prendre à partir de Sainte-Martine avant d’aller faire la route de la première concession. Elle se fait aussi à partir de Châteauguay, par le chemin de la Haute-Rivière. Pour les curieux de l’histoire du Canada, il y a sur cette route, près de Ormstown, le lieu historique de la bataille de Châteauguay. En plus d’un musée, vous y trouverez des tables à pique-nique pour manger votre lunch.

Je vous souhaite une belle saison de moto.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Mitas annonce un nouveau membre dans sa famille de pneus aventure : ENDURO TRAIL-XT


Honda Canada annonce des mises à jour importantes à la gamme 2025 de motos hors route CRF


Mitas ajoute de la puissance à sa gamme de pneus SPORT FORCE+ RS avec deux nouvelles tailles


Mitas offre aux pilotes d’Enduro un nouveau niveau de maîtrise du terrain avec la sortie de TERRA FORCE-EF 2 SM


Ride’ster V : plus de technologie pour le confort et la protection


Archives – Essai de la BMW S 1000 R 2021

One thought on “Redécouvrir le Québec à moto

  1. Bonjour, j’ai lu le commentaire sur les routes à découvrir au Québec que j’ai trouvé très intéressant et vous parlez de la 138 longeant les lignes américaines, je sais pas s’il y a deux routes portant le même numéro mais il y a une route 138 qui longe le fleuve du côté nord elle part du côté américain près de la ville de New-York et se rend jusqu’à Kegaska dépassé Natashquan sur la côte nord. Mais je n’ai pas trouvé la 138 près des lignes américaines en Montérégie

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *