Deux Canadiens(ne)s Shelby Turner et Dylan Wright, s’illustrent sur la scène internationale en endurocross et motocross

PAR François Cominardi Posted on

L’Albertaine Shelby Turner, supportée par KTM a remporté le titre Women’s Pro de la série AMA EnduroCross. Elle a terminé la dernière épreuve à Denver au Colorado en gagnant les deux manches de l’événement.

Shelby Turner a été dominante tout au long de la saison, remportant cinq des six victoires de la division Women’s Pro.

La pilote canadienne a également terminé à une impressionnante quatrième place au classement général du championnat de la classe intermédiaire avec une belle régularité toute la saison.

Shelby obtient son cinquième titre Women pro Endurocross AMA. Elle est également trois fois championne canadienne en hors route et championne de motocross de l’ouest canadien. Elle a obtenu 4 médailles d’or aux ISDE.

Shelby Turner. Crédit photo : KTM.

La championne albertaine a déclaré après le podium :

« Ce sentiment ne vieillit jamais! Je suis tellement heureuse d’avoir bouclé mon 5e championnat AMA Endurocross hier soir! Ce n’est jamais facile et cette année n’a pas fait exception. Les pistes étaient techniques et la compétition me talonnait à chaque tour. Toute l’équipe organisatrice a effectué un travail fantastique cette année en assemblant une série impressionnante. J’ai hâte d’être en 2022! »

Dylan Wright. Crédit photo : Honda GDR.

Dylan Wright dans le top 10 d’une course MXGP FIM :

Il est arrivé comme une comète dans le Championnat du monde MXGP. Le pilote originaire de Richmond près d’Ottawa a fait ses preuves au niveau du motocross canadien. Il a été sacré champion national 250 en 2019 et dans la catégorie 450 en 2020.

Comment a-t’il débarqué en championnat du monde? Certainement grâce à ses performances pendant le Motocross des Nations 2021 en Italie où il faisait partie des trois pilotes de l’équipe canadienne.

Le pilote Honda Canada / GDR / Fox Racing a pu compter sur le support de l’équipe européenne 114 Motorsports Honda, dirigé par Livia Lancelot, une double championne du monde.

À sa première course, au MXGP d’Arco Di Trento en Italie, il a marqué ses premiers points (13-21).

Une semaine après, sur le même circuit, il a amélioré ses résultats et finissant 9e de la première, et 10e de la deuxième manche.

Historiquement, depuis le début des années 80, seuls trois pilotes canadiens ont intégré le top 10. Ross Pederson 5e  du GP 250 à Unadilla en 1983, Doug Hoover et Glen Nicholson en 1986 au GP du Canada à Chatsworth. Le dernier à avoir marqué des points est Jean-Sébastien Roy en 1999 au GP des É.-U. à Budds Creek avec une 11e  place dans la seconde manche en 250.

La prochaine étape est le 7 novembre à Mantova, toujours en Italie. On a bien hâte de voir le Canadien progresser encore, et se mériter une place pour la saison entière en championnat du monde l’an prochain.

Photo principale : Le podium des femmes avec Shelby Turner qui remporte le titre Women’s Pro de la série AMA EnduroCross. Crédit photo : KTM Canada.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Les moteurs Kawasaki canadien dévoile son modèle le plus avancé à ce jour


Nouveaux modèles « sportives classiques » et « hyper-dénudées » de Yamaha


DAB Motors collabore avec Burberry pour présenter une édition limitée de son Concept-E RS


Honda accueille la Navi 2022 au Canada


10 points à retenir sur la Husqvarna Norden 901


Une nouvelle Ducati : Scrambler Desert SLED Fasthouse

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *