Deux québécois au Trophée FIM Enduro Vintage en Italie

PAR notre envoyé spécial Michel Falardeau, avec le support de François Cominardi Posted on

Thierry Lacombe et Mike Marcoux, deux pilotes FMSQ sont engagés dans une nouvelle compétition internationale, le Trophée FIM Enduro Vintage.

La première édition se déroule du 20 au 23 octobre 2021 sur l’île d’Elbe, connue pour avoir reçu Napoléon en 1814, après son abdication.

Le Trophée FIM ISE Vintage 2021 comprend trois catégories :
Le Vintage Veterans Trophy Team: pour les équipes nationales. Chaque équipe doit être composée de trois pilotes âgés d’au moins 50 ans.

Le Vintage Silver Vase Club Team: pour les équipes clubs. Chaque équipe doit être composée de trois pilotes coureurs âgés d’au moins 35 ans.

Les Individuels : Catégorie dont font partie nos deux pilotes Canadiens.

Quatre types de motos sont admissibles pour ces ISDE vintage

1) motos 2 temps fabriquées jusqu’en 1975

2) motos 4 temps fabriquées jusqu’en 1975

3) motos fabriquées jusqu’en 1980

4) motos fabriquées jusqu’en 1986

Dans les équipes Vintage Veterans Trophy Team et dans les équipes Vintage Silver Vase Club Team, chaque équipe doit être représentée dans au moins deux des classes A, B ou C.

Michel Falardeau n’a pu résister à l’appel de la compétition internationale d’enduro et il est encore présent à cette course, pour assister et témoigner.

Michel Falardeau décrit la situation : Les deux pilotes canadiens sont bien arrivés sous un beau soleil, mais ils doivent subir les inconvénients administratifs.

Deux heures de file d’attente pour montrer les passes sanitaires, obligatoires pour mettre les pieds dans le paddock, puis 15 minutes d’attente pour avoir les plaques à numéro et l’inscription officielle à l’événement.

C’est ensuite de deux à quatre heures et demie pour passer l’inspection de la moto. De quoi s’ennuyer de l’organisation efficace de la FQMHR.

Pour Mike Marcoux, tout s’est bien passé. En revanche, Thierry Lacombe a eu droit à son lot d’ennuis et ce n’est pas fini. Son casque n’était plus légal. Il va rouler avec le casque emprunté à une dame. Sa moto qui a fait l’Espagne, la France, le Portugal et encore la France en vintage est devenue trop jeune pour être admise dans la course! C’est au jury de décider en dernier recours, car le commissaire lui a refusé le droit de partir jeudi.

C’est ce même commissaire de la fédération italienne qui freine tout le processus d’inspection des motos. Cela explique l’attente incroyable des coureurs qui malgré tout prennent la chose en riant, devant le ridicule de la situation. J’ai vu un gars qui tenait sa bière sur la ligne d’attente, un autre mangeait une pizza qui avait été livrée. Le restaurant en face fait jouer de la musique entraînante. Beaucoup de participants vont manger aussitôt que leur moto est au parc fermé.

Demain on va voir ce qui arrive avec la moto de Thierry, et il y aura la présentation des coureurs dans la soirée. Nous ferons la reconnaissance du parcours pour nous rendre au point de contrôle horaire.

Marie-Pierre Vintaer, une copine française et bonne pilote d’enduro, fait équipe avec Ludivine Puy, une autre pilote réputée. Les Italiens devaient leur fournir des motos, mais pour le moment, aucune n’a fonctionné. On espère que tout va bien se passer, car on est sur une île située entre la Corse et la Toscane, en mer Tyrrhénienne. Il ne faut pas oublier ses bougies!

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Les moteurs Kawasaki canadien dévoile son modèle le plus avancé à ce jour


Nouveaux modèles « sportives classiques » et « hyper-dénudées » de Yamaha


DAB Motors collabore avec Burberry pour présenter une édition limitée de son Concept-E RS


Honda accueille la Navi 2022 au Canada


10 points à retenir sur la Husqvarna Norden 901


Une nouvelle Ducati : Scrambler Desert SLED Fasthouse

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *