Achat d’une moto usagée : tout ce qu’il faut savoir

PAR Promutuel Assurance Posted on

EN COLLABORATION AVEC PROMUTUEL ASSURANCE

Pour faire une bonne affaire, il faut bien magasiner sa moto usagée. Voici comment.

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur l’achat d’une moto usagée pour rouler l’esprit tranquille.

Les routes du Québec sont belles et accessibles, alors il n’est pas étonnant que la province compte des milliers de motards passionnés. Vous êtes adepte de moto et vous souhaitez mettre la main sur un nouveau véhicule à deux roues ? Vous avez toujours rêvé de posséder une moto et vous songez à vous procurer un modèle d’occasion ? Faire l’achat d’une moto usagée peut vous faire économiser de l’argent, mais il s’agit aussi d’une démarche risquée à prendre au sérieux pour éviter les mauvaises surprises.

Heureusement, grâce à quelques conseils et de la vigilance, il est possible de dénicher la moto de seconde main de vos rêves. Pour vous aider à la trouver, assurez-vous de prendre en considération les astuces élaborées ici-bas et de suivre les étapes du processus d’achat d’une moto usagée expliquées dans cet article.

Les avantages et les inconvénients d’une moto usagée

Avant d’acheter une moto d’occasion, vous devez d’abord connaître le pour et le contre d’un modèle usagé. Pour vous aider à déterminer si la moto de seconde main est adaptée à vos besoins, apprenez-en plus sur ses avantages et ses inconvénients :

Les avantages d’une moto usagée

  • Son coût à l’achat: il vous est possible de payer entre 20 % et 60 % moins cher pour le même modèle, en choisissant une moto d’occasion plutôt qu’une moto neuve.
  • Plus d’options à un prix moindre: si une moto neuve avec plus d’options et d’accessoires n’est pas une option, votre budget vous permet peut-être de dénicher ce même modèle, mais usagé.
  • Facilité d’entretien : les garanties des motos neuves peuvent imposer des entretiens périodiques qui devront s’effectuer directement chez un concessionnaire autorisé, restreignant également les pièces pouvant être utilisées et vous empêchant de faire ces entretiens par vous-même. Avec une moto d’occasion hors garantie, vous êtes libre de réaliser les entretiens et les réparations mineurs par vous-même et de faire affaire avec le garagiste de votre choix.
  • Délai de livraison : la moto d’occasion est également un bon choix pour ceux et celles qui souhaitent se procurer un véhicule rapidement.
Crédit photo : Jaynothing, Shutterstock.
Crédit photo : Jaynothing, Shutterstock.

Les inconvénients d’une moto usagée :

  • Historique du véhicule parfois flou: il peut être difficile de connaître l’historique des entretiens et des réparations de la moto d’occasion et de savoir si elle a été accidentée.
  • Coûts d’entretien et de réparation potentiellement élevés: parfois, les motos d’occasion cachent de mauvaises surprises qui peuvent être accompagnées de factures salées. Par exemple, une moto qui a été mal entretenue par son ancien propriétaire pourrait vous coûter cher à long terme. Même chose pour les vieux modèles et ceux de collection pour lesquels les pièces sont parfois dispendieuses et difficiles à trouver.
  • Risques associés à la transaction: l’achat d’une moto usagée présente plus de risques à l’achat qu’une moto neuve. Motos volées, contrats de vente inadéquats, défectuosités mécaniques, vendeurs illégitimes… Le marché des motos d’occasion n’est pas à l’abri des escroqueries. De là l’importance d’être vigilant(e) !
  • Garantie limitée ou non applicable : contrairement à une moto neuve, un modèle usagé n’est pas toujours couvert par une garantie. Certains concessionnaires peuvent offrir une garantie de courte durée dépendamment de l’âge de la moto, alors que la plupart des motos d’occasion vendues par des particuliers n’ont plus de garantie.

4 astuces pour acheter la moto usagée parfaite pour vous

La moto usagée répond à vos besoins ? Vous devez maintenant considérer les critères importants afin de dénicher la moto d’occasion de vos rêves. En effet, le prix n’est pas le seul élément déterminant dans l’achat de la moto parfaite pour vous. Voici 4 astuces pour en trouver une à la hauteur de vos attentes :

  • Vérifiez la position de conduite: trop nombreux sont les nouveaux motards qui négligent cet aspect déterminant pour une conduite agréable et confortable, et ce, pendant des heures. Si vous êtes grand(e), les positions de conduite compactes ne sont peut-être pas les plus adaptées pour vous. Au moment de l’inspection du véhicule, portez attention à la position de conduite et à la sensation qu’elle vous procure.
  • Achetez hors saison: avec l’essor en popularité de la moto au Québec, le marché d’occasion se fait de plus en plus compétitif. Pour éviter de payer très cher pour le modèle qui vous fait de l’œil, songez à l’acheter « hors saison » et à remiser votre moto jusqu’au retour du printemps. Qui dit moins de demande, dit un prix moins élevé et un meilleur pouvoir de négociation pour l’acheteur.
  • Ne vous laissez pas influencer par la marque ou le style: au premier abord, les gros fabricants et les styles populaires vous séduiront peut-être en raison de leur esthétisme et leur notoriété. Mais, ces modèles ne sont pas forcément parfaits pour vous. La position de conduite varie beaucoup d’une marque à l’autre, de même que les spécificités techniques. Informez-vous bien avant de faire votre choix et ne laissez pas l’apparence d’une moto être le facteur déterminant de votre décision.
  • Choisissez le bon type de moto pour vos besoins: pour dénicher une moto usagée sur laquelle vous adorerez rouler, assurez-vous de prendre en considération l’usage que vous en ferez. Souhaitez-vous faire de longues randonnées avec vos amis motards ou simplement vous rendre au travail ? Vous serez en mesure de bien évaluer les options et les accessoires dont vous aurez besoin pour pouvoir profiter pleinement de votre moto.
Crédit photo : Sunmax, Shutterstock.

Acheter une moto d’un concessionnaire vs d’un particulier

Deux options s’offrent à vous pour vous procurer une moto usagée : acheter d’un concessionnaire de motos d’occasion ou d’un particulier. Est-il préférable d’acheter une moto d’un commerçant ou directement d’un propriétaire ? Eh bien, il est important de savoir que même si l’achat auprès d’un particulier peut être plus profitable, elle comporte aussi plus de risques.

En effet, acheter une moto d’occasion auprès d’un particulier peut être un pari puisqu’il peut être difficile de connaître l’historique du véhicule et la condition de sa mécanique sans la faire inspecter.

Un concessionnaire de motos d’occasion peut charger plus cher, mais doit obligatoirement vous fournir un contrat de vente contenant des informations essentielles et identiques à l’étiquette collée sur la moto. Selon la Loi sur la protection du consommateur, cette étiquette doit notamment contenir ces éléments obligatoires :

  • le prix de vente de la moto ;
  • le nombre de miles ou de kilomètres parcourus ;
  • l’année de fabrication du modèle, le numéro de série, la marque, le modèle et la cylindrée du moteur ;
  • si la moto a déjà été utilisée à des fins particulières telles que : démonstrateur, moto de police, moto pour la clientèle, moto de location ;
  • le nom de tout commerce ou organisme public qui a été propriétaire ou locataire à long terme de la moto ;
  • les réparations effectuées depuis que la moto est chez le commerçant, le cas échéant ;
  • la catégorie de la moto et les caractéristiques de la garantie prévue à la Loi sur la protection du consommateur ;
  • le fait qu’un certificat de vérification mécanique vous sera remis à l’achat, lorsqu’applicable ;
  • le fait que le nom et le numéro de téléphone du propriétaire précédent vous seront fournis sur demande.
Crédit photo : EB Adventure Photography, Shutterstock.

L’achat d’une moto usagée, étape par étape

Vous êtes prêt à vous lancer dans le processus d’achat d’une moto usagée ? Suivez les étapes élaborées ci-dessous pour faire une bonne affaire et éviter les tracas :

  1. Magasinez: la première étape est de consulter les petites annonces à la recherche du modèle parfait pour vous. Il est recommandé d’inspecter différentes motos usagées pour comparer les prix, les caractéristiques et le style de conduite.
  2. Lisez l’étiquette et faites les suivis: lisez bien l’information qui figure dans l’annonce ou sur l’étiquette placée sur la moto (le kilométrage, le modèle, l’année de fabrication, le numéro de série, etc.). Pour vérifier que la moto est libre de dettes, consultez le Registre des droits personnels et réels mobiliers (le « RDPRM »). Vérifiez aussi le droit d’immatriculer la moto sur le site web de la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ). Sachez qu’il est impossible d’immatriculer un véhicule associé à une contravention impayée. Finalement, que vous possédiez déjà une assurance moto ou non, vous devriez contacter un assureur pour vérifier l’acceptabilité de la moto. Ce dernier pourra aussi vous fournir une soumission sur la prime d’assurance que vous devrez payer pour ce véhicule.
  3. Inspectez et faites un essai de la moto: lors de l’inspection de la moto, vérifiez l’état de la mécanique, de la carrosserie, de la peinture et des accessoires. Une moto propre est un signe d’un bon entretien de la part de son ancien propriétaire. Jetez un coup d’œil aux signes d’usure sur les pneus et recherchez la présence de traces d’huile, de rayures, de points de rouille et tout autre indice d’accident et d’usure. Pour vous aider à bien inspecter la moto, faites imprimer une liste d’éléments à vérifier lors de l’inspection.

Si le particulier ou le concessionnaire est assuré adéquatement pour vous permettre de conduire la moto, faites-en l’essai. Sinon, assurez-vous de vous asseoir dessus, de la mettre en marche et de tester le moteur ainsi que tous les autres accessoires.

  1. Posez les bonnes questions au vendeur : pourquoi souhaite-t-il vendre sa moto ? Est-elle accidentée ? Peut-il vous montrer son carnet et ses factures d’entretien ? La moto vient-elle avec une garantie ? Demandez-lui aussi de voir le certificat d’immatriculation afin de vérifier que le numéro qui y figure est le même que celui sur la moto. Posez toutes les questions qui vous aideront à prendre une décision éclairée.
  2. Faites inspecter la moto : même si le concessionnaire vous fournit un certificat de vérification mécanique de la moto, il est recommandé de la faire inspecter par votre garagiste. Comme ça, vous aurez un deuxième avis sur l’état de la moto et pourrez négocier le prix en cas de problèmes importants.
  3. Effectuez la transaction et procédez au transfert d’immatriculation : vous êtes satisfait(e) du rapport d’inspection et le vendeur semble légitime ? Vous pouvez maintenant procéder à la signature du contrat (dans le cas d’un achat auprès d’un commerçant) et à la transaction.

Pour procéder au transfert d’immatriculation entre particuliers, vous devez vous présenter avec le vendeur (ou un formulaire de procuration dûment rempli et signé par ce dernier) dans un établissement de la SAAQ et avoir tous les documents et pièces d’identité requis.

  1. Contractez votre assurance moto

Avant de conduire votre nouvelle acquisition, vous devez obtenir une assurance pour moto. Au Québec, la loi exige aux conducteurs de motos de contracter auprès d’un assureur privé une assurance responsabilité civile d’un montant minimum de 50 000 $.

Saviez-vous que, pour assurer votre moto avec Promutuel Assurance, il n’est pas obligatoire de posséder une assurance auto avec nous ? Vous pouvez toutefois bénéficier d’un rabais allant jusqu’à 10 % en combinant vos assurances avec nous. Faites une demande de soumission pour une assurance moto ou contactez l’un de nos représentants en assurance de dommage, dès maintenant.

Finalement, il ne vous reste plus qu’à en apprendre davantage sur comment entretenir sa moto afin de prolonger la durée de vie de votre moto et de profiter des belles randonnées qu’elle vous offrira!

Crédit photo principale : Par oneinchpunch, Shutterstock.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Une nouvelle Ducati : Scrambler Desert SLED Fasthouse


Gamme Triumph Bonneville 2021 : le changement se trouve à l’intérieur


Kawasaki annonce ses modèles 2022


Yamaha présente sa nouvelle WR250F 2022 et annonce le retour de la WR450F!


Yamaha dévoile ses modèles Supersport célébrant son 60e anniversaire de participation au Grand Prix mondial


Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *