ISDE jours 2 et 3, le Canada 8e, un décès en course

PAR Michel Falardeau et François Cominardi Posted on

Les deuxièmes et troisièmes jours de la course internationale d’enduro ISDE se sont déroulés en Italie, sur le même tracé un peu modifié, vers l’aéroport de Rivanazzano, qui sert de paddock. Soleil et chaleur étaient au rendez-vous, ainsi que la poussière qui bouchait les filtres à air!

Un pilote de l’équipe néerlandaise, Arnold Staal, a perdu la vie sur le parcours le mardi.

Il était porté disparu et, malheureusement, son décès a été constaté quand il a été localisé.

La piste était roulante, mais avec beaucoup de pièges, comme des roches ou des obstacles glissants.

Tyler Medaglia.

Avec le passage répété des motos, des ornières se sont creusées, tellement profondes que les repose-pieds touchaient le sol! Les whoops étaient abimés aussi ce qui faisait perdre un temps précieux.

Le passage dans l’eau était aussi périlleux. Le niveau était haut et les motos soulevaient des gerbes d’eau.

Jared Stock est 20e de la classe E3 après le 3e jour : « Il y a trop de poussière! Je suis satisfait de ma deuxième journée, même si j’ai commis quelques erreurs. Les bosses sont énormes, le réglage des suspensions par Ken m’a sauvé la vie plusieurs fois aujourd’hui! »

Le mercredi, Tyler Medaglia a chuté sans grandes conséquences. Michel Falardeau était au C.H. (contrôle horaire), il a constaté que le radiateur était un peu tordu et que la durit du carburateur commençait à se défaire. De son côté Jared a fait le résumé de sa troisième journée : « Je vais dans la bonne direction! Lors du premier test, du ruban de signalisation s’est enroulé dans mes freins et cela m’a gêné. Mais tout s’est replacé. J’ai fait quelques réglages supplémentaires et j’ai enfin trouvé mon rythme sur les derniers tests!

Philippe Chainé, jour 2.

Philippe Chainé est 54e de la classe E1 après le 3e jour. Alors qu’il est arrivé avec une blessure à l’œil qui gêne un peu sa vision, il s’est foulé la cheville. Il a déclaré : « Je ne suis pas capable de marcher, mais je peux rouler. Donc je continue! ». Ce mercredi, il est resté 7 heures sur la moto, avec les meilleurs pilotes au monde! « La cheville est grosse comme un ballon, mais on ne lâche pas ».

Tyler Medaglia qui roule dans l’eau.

Tyler Medaglia est en 9e position de la classe E2 au mercredi soir. Il a perdu quelques positions sur sa moto Gas Gas, mais il faut compter sur lui. C’est le pilote canadien le mieux classé.

Kade Walker est de son côté 29e de la classe E1.

À la fin de la troisième journée, l’Italie est en tête de l’épreuve, devant l’Espagne, les États-Unis et la France. L’équipe canadienne est en 8e position à la moitié de la compétition.

Ce jeudi, les pilotes vont découvrir un nouveau parcours. Tous les espoirs sont encore permis pour les défenseurs du drapeau à la feuille d’érable!

Texte et photos Michel Falardeau, complété par François Cominardi

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Une nouvelle Ducati : Scrambler Desert SLED Fasthouse


Gamme Triumph Bonneville 2021 : le changement se trouve à l’intérieur


Kawasaki annonce ses modèles 2022


Yamaha présente sa nouvelle WR250F 2022 et annonce le retour de la WR450F!


Yamaha dévoile ses modèles Supersport célébrant son 60e anniversaire de participation au Grand Prix mondial


Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *