La BMW GS a 40 ans!

PAR Zabel Bourbeau Posted on

Qui ne connait pas la fameuse BMW GS ? Cette moto vous permettant d’allier route et terre en vous offrant confort, maniabilité et logeabilité? Cette partenaire de route qui a tout pour plaire et qui est prête à tout? D’où vient-elle? Qui est-elle? Ayant le privilège de conduire régulièrement une R 1200 GS chez les cousins français lors de mes voyages accompagnés, je me permets ici de vous relater son chemin parcouru depuis 1980. En effet, la célèbre BMW GS fêtera son 40e anniversaire en 2020! De sa naissance à sa quarantaine elle a su évoluer pour le plus grand plaisir des motocyclistes…

Véritable référence dans le monde des motos « aventure-tourisme », on peut dire que BMW inventa le premier gros Trail. Il faut savoir que les activités dans le sport tout terrain sont une longue tradition chez BMW : elles remontent aux années 30, époque depuis laquelle BMW a remporté divers succès en compétition.

Eddy Hau sur la BMW R 80 G/S.

L’histoire de la GS débute en 1979 quand la marque bavaroise BMW (avec comme pilote Richard Schalber au guidon de sa R 80) remporte le titre au championnat allemand de « off-road », ce qui lui donne l’impulsion qu’il fallait pour la construction de la première GS. C’est en effet en 1980 que la R 80 se décline dans une version G/S (avec un « slash », qui disparaîtra par la suite : G/S en allemand signifie  Gelände / Strasse et se traduit en français par Tout-terrain / Route). Ce modèle est le fruit du croisement d’une moto BMW routière classique avec les prototypes destinés aux compétitions d’enduro.

Après avoir vu la montée en puissance des gros monocylindres quatre temps japonais, BMW était confrontée à un problème de taille puisqu’elle ne disposait pas de ce genre de motorisation. Elle a tout de même relevé le défi de se battre avec ses propres armes que sont les Flats Twins. La R 80 G/S innove alors avec sa suspension arrière monolever et son monobras oscillant.  Lors de sa présentation mondiale dans le sud de la France (près d’Avignon) en septembre 1980, les journalistes, plutôt incrédules, étaient loin de s’imaginer qu’ils faisaient face à ce qui allait devenir un phénomène mondial! La R 80 G/S restera sept ans au catalogue et a été produite à 21 864 exemplaires.

Présentation de presse de la BMW R 80 G/S à Avignon, 1980.

L’iconique R 80 G/S a, en effet, été la première machine de série à offrir des capacités tout-terrain respectables sans demander aux clients de faire des compromis en matière de conduite sur route, de tourisme et de fonctionnalités au quotidien. Jusque-là, les motocyclettes sur lesquelles deux personnes pouvaient voyager dans un confort raisonnable étaient limitées au réseau routier. La R80 G/S a ouvert la voie à cette nouvelle race de motos « Reiseenduro » (enduro de tourisme) pour conquérir les routes du monde entier. Avec la R 80 G/S, l’entreprise allemande a créé une nouvelle lignée de motocyclettes, conçue pour inverser la tendance actuelle. Elle devient petit à petit, et à travers ses évolutions, l’un des modèles phare de la gamme BMW. L’audace des décideurs de BMW a été récompensée par une vague de succès qui dure maintenant depuis quatre décennies et qui ne semble pas vouloir s’essouffler.

1987 à 2004

De 1987 à 1996 : Plus de capacité, c’est le mot d’ordre avec le nouveau modèle haut de gamme R 100 GS. La GS complètement retravaillée serait l’enduro la plus puissante et la plus rapide du marché. Le paralever (suspension arrière) remplace maintenant le monolever.

À ce moment, la relève est déjà assurée : ce sont les R 850, R 1100 puis R 1150 GS. Les moteurs refroidis par air et huile arrivent. Un gros succès commercial puisque ces machines seront produites à 117 935 exemplaires entre 1994 et 2005. Le paralever est toujours là, mais le train avant innove avec le telelever, un bras articulé qui dissocie la fonction d’amortissement et de guidage.

1994 à 2003 : BMW Motorrad continue de se réinventer. En 1994, la R 1100 GS est apparue sur le marché; la première enduro avec un moteur à quatre soupapes. Elle séduit par sa tenue de route légère en tout-terrain, combinée à des caractéristiques routières exceptionnelles sur la route. Une version « Adventure » est là pour séduire les baroudeurs dès 2002. En trois ans, BMW produit 58 000 R 1150 GS plus 15 000 Adventure : c’est à partir de cette génération que les chiffres de vente vont décoller dans des proportions impressionnantes.

2000 à 2007 : Après le grand succès des modèles « Funduro » F 650 et F 650 ST, BMW Motorrad a présenté une version remaniée des machines monocylindres à partir de 2000. Avec la F 650 GS et la F 650 GS Dakar, même les débutants peuvent profiter de cette sensation typique de l’enduro. Avec l’unité monocylindre refroidie par eau, le nouveau membre de la famille est suffisamment motorisé et s’avère être la moto idéale pour la vie quotidienne. Le « petit-frère» a aussi le gène du vainqueur typique de la GS : au Dakar 1999 et 2000, il arrive premier sur la ligne d’arrivée.

Zabel Bourbeau et la BMW GS.

De 2004 à aujourd’hui

2004 à 2012 : Présentée en 2004, la BMW R 1200 GS inaugure une nouvelle génération qui perd 30 kilos et gagne des chevaux. Il en résulte une performance encore plus dynamique sur tous les terrains et elle se vend à 84 373 exemplaires! Un record pour la marque allemande. Depuis lors, le fabricant est devenu la référence dans ce segment.

En 2005, la R 1200 GS Adventure a suivi pour les globe-trotters. Depuis son lancement, la R 1200 GS n’a cessé d’être perfectionnée jusque dans les moindres détails : avec l’ESA (Electronic Suspension Adjustment) disponible depuis 2008, le pilote est en mesure d’adapter le châssis et la suspension aux conditions routières, tout en roulant.

Depuis 2013 : L’icône s’améliore encore. Le moteur à deux cylindres opposés entièrement redessiné annonce une nouvelle ère pour la R 1200 GS. Pour la première fois, les ingénieurs de BMW Motorrad ont équipé le modèle à succès d’un moteur refroidi par eau. De plus, la moto a maintenant plus de puissance et une performance encore meilleure grâce à la stabilité et à la précision de conduite accrues engendrées par la suspension.

Mais nous voilà, 40 ans plus tard, et la GS n’est pas seulement l’un des modèles les plus vendus de BMW, elle a donné naissance à un tout nouveau segment de motos appelé « Adventure Touring ». Aujourd’hui, la R 1250 GS apparaît comme la reine dans sa catégorie, et n’attend que vous pour conquérir le monde.

BMW représente encore aujourd’hui la référence dans ce segment de marché. En effet, plus de 500 000 clients dans le monde entier peuvent se porter garants des talents des modèles GS et de leur incomparable moteur « boxer ».

BMW R 100 GS 2010.

BMW G/S et GS, les dates :

R 80 G/S : 1980 / 1987

R 100 GS : 1988 / 1994

R 1100 GS : 1994 / 1999

R 1150 GS : 2000 / 2003

R 1200 GS : 2004 / 2009

R 1200 GS « double arbre » : 2010 / 2012

R 1200 GS « semi-liquide : 2013 / 2018

R 1250 GS : 2019 / …

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Sac de selle Rambler RB101 (Kappa)


Sac à outils Rambler RB102 (Kappa)


Lancement de la nouvelle WR450F de Yamaha


Offres d’emploi : Motocomposites cherche un représentant au service à la clientèle et un directeur administratif


Le MX National de Deschambault annulé 5 jours avant sa tenue par Jetwerx et MRC.


Sac de réservoir Rambler RB103 (Kappa)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *