La Croatie : tout simplement magistrale

PAR Marie-Sophie Leclerc et Denis Lamarre Posted on

Longueur du parcours : environ 725 km
Niveau de difficulté : intermédiaire
Port du casque : obligatoire

Le parcours implique une courte traversée de la Bosnie-Herzégovine : l’enclave de Neum. Un passage aux frontières nécessitera la présentation de votre passeport.

La Croatie constitue l’une des destinations européennes les plus prisées. Cet itinéraire vous propose de découvrir la magnifique côte de la Croatie, bordée par la mer Adriatique, en empruntant la route nationale « La Magistrale ». Cette route s’étire le long du littoral croate, entre mer et montagnes, sur un parcours sinueux de plus de 400 km où se succèdent des villes et villages qui présentent une architecture exceptionnelle. Vous visiterez également le spectaculaire parc national des Lacs de Plitvice, sans aucun doute l’un des plus beaux d’Europe avec ses 16 lacs aux eaux turquoise et cristallines reliés entre eux par une multitude de cascades.

Crédit photo : Marie-Sophie Leclerc et Denis Lamarre.

Jour 1 et 2

Opatija – Parc national des Lacs de Plitvice 200 km

Commencez votre séjour à Opatija, une station balnéaire réputée, située au creux de la baie de Kvarner et autrefois fréquentée par l’aristocratie austro-hongroise. Prenez le temps de marcher sur sa célèbre et centenaire promenade de bord de mer, le bien nommé Lungomare, pour admirer ses palaces et villas avant de monter sur votre moto.

Quittez ensuite Opatija pour rejoindre la route 8. Vous voici déjà sur « La Magistrale ». Vous comprendrez rapidement pourquoi cette route possède ce surnom : son tracé parfait qui suit la mer vous enchantera. Après avoir traversé la ville de Rijeka, continuez jusqu’à Senj. Bifurquez à gauche sur la route 23. Vous quitterez alors le littoral pour vous diriger vers les lacs de Plitvice. Cette petite incursion dans les terres vous permettra de découvrir un autre visage de la Croatie, au cœur de la campagne. Continuez tout droit sur la route 23, qui deviendra la route 50. Après Otoac, prenez la troisième sortie au rond-point pour rejoindre la route 52. Continuez jusqu’à la jonction avec la route 1 et tournez à gauche pour atteindre le parc national des Lacs de Plitvice (Plitvika jezera). Remettez toutefois la visite du parc au lendemain matin. Profitez plutôt de la fin de votre journée pour vous détendre. Notamment, vous pouvez poursuivre votre chemin sur la route 1 pour atteindre Rakovica ou Slunj.

Au jour 2, prenez la journée entière pour visiter le parc national des Lacs de Plitvice.

Crédit photo : Marie-Sophie Leclerc et Denis Lamarre.

Jour 3

Région de Plitvice – Zadar – Vodice – Šibenik 220 km

Aujourd’hui, vous rejoindrez de nouveau la mer Adriatique et la merveilleuse route « La Magistrale ». Quittez la région de Plitvice en prenant la route 1 en direction de Knin. Roulez sur cette route jusqu’à Graac. Continuez alors tout droit pour rejoindre la route 27. Poursuivez sur environ 20 km et prenez ensuite à droite la route 54. Vous passerez par le village de Jasenice et atteindrez ensuite l’intersection avec la route 8. Tournez à gauche en direction de Zadar. Vous franchirez le pont rouge de Maslenica, qui offre un point de vue exceptionnel sur la région, là où les montagnes rencontrent la mer. Détruit pendant la guerre de Croatie, ce pont fut reconstruit et inauguré en 2005.

Après avoir fait halte à Zadar, reprenez la route 8 – La Magistrale – en direction de Šibenik. Vous traverserez ainsi plusieurs villages côtiers, dont la station balnéaire Vodice, puis vous arriverez en fin de journée à Šibenik. Prenez alors le temps d’aller voir la cathédrale Saint-Jacques, au cœur de la ville.

Crédit photo : Marie-Sophie Leclerc et Denis Lamarre.

Jour 4

Šibenik – Primošten – Trogir – Split 90 km

Continuez sur la route 8 vers le sud. La route, qui serpente le long de la mer, vous offrira des points de vue magnifiques. Après environ 27 km, vous croiserez le village de Primošten, construit sur une presqu’île bordée d’eaux cristallines. L’image est digne des plus belles cartes postales. Le meilleur endroit pour admirer une vue d’ensemble se trouve le long de la route 8, après avoir traversé le village.

Environ 30 km plus loin, vous passerez à proximité de Trogir. N’hésitez pas à quitter la route principale pour visiter cette belle cité médiévale et y faire la pause de midi. Poursuivez enfin votre chemin jusqu’à Split. Ne manquez pas de visiter le centre de la vieille ville et le palais de Dioclétien, dont la construction remonte au début du IVe s.

Crédit photo : Marie-Sophie Leclerc et Denis Lamarre.

Jours 5 et 6

Split – Omiš – Makarska – Dubrovnik  215 km

Poursuivez l’itinéraire sur la route 8. Environ 25 km plus loin, vous arriverez au spectaculaire village d’Omiš, construit au pied de massifs montagneux à l’embouchure du fleuve Cetina. Après Omiš, la route traverse des montagnes qui se jettent dans la mer dans un décor sauvage d’une beauté inouïe. Vous passerez ensuite par la riviera de Makarska, où la route semble coincée entre la mer et les montagnes. Vous apercevrez une multitude de belles plages. Poursuivez jusqu’à Dubrovnik, « la perle de l’Adriatique ». Profitez du lendemain pour visiter cette ville reconnue comme l’une des plus belles cités fortifiées d’Europe.

Crédit photo : Marie-Sophie Leclerc et Denis Lamarre.

Conseils et recommandations

Prévoyez de bonnes chaussures pour explorer le parc national des Lacs de Plitvice. La visite complète du parc à pied dure environ 5 à 6 heures. Allez-y tôt le matin si vous voulez éviter la foule. Ne planifiez pas de longs déplacements à moto cette même journée.

Prenez le temps de vous rendre sur les quais de Zadar afin d’écouter l’orgue marin, un instrument de musique unique au monde! Inauguré en 2005, cet ingénieux système de tuyaux et de soufflets produit des sons harmonieux lorsque la mer s’y engouffre.

Crédit photo : Marie-Sophie Leclerc et Denis Lamarre.

Quand y aller?

De mai à septembre, mais notez que la route peut être très fréquentée en juillet et en août.

Pour qui? Pourquoi?

Pour les motocyclistes qui recherchent des paysages de bord de mer à couper le souffle. Pour aller à la rencontre d’une culture différente qui possède un riche héritage historique.

Crédit photo : Marie-Sophie Leclerc et Denis Lamarre.

Inoubliable…

S’émerveiller devant la beauté des lacs et cascades du parc national des Lacs de Plitvice.

Admirer la splendeur de la petite ville d’Omiš, située à l’embouchure du fleuve Cetina.

Apercevoir, depuis les hauteurs de la route, le village de Primošten.

Flâner dans les ruelles de Split.

Route de rêve

La route 8 (La Magistrale)

Coup de cœur de motocyclistes

Nous avons adoré la petite ville d’Omiš! Imaginez une ville située à l’embouchure d’un fleuve aux eaux turquoise se déversant dans la mer, avec en arrière-plan trois montagnes escarpées. Il s’agit selon nous de l’un des endroits les plus spectaculaires de la côte adriatique. Nous avons d’ailleurs été amusés d’apprendre qu’en raison de sa position stratégique, Omiš hébergeait autrefois les pirates les plus dangereux de l’Adriatique! Nous avons aussi été séduits par le centre historique, où se trouvent de petits restaurants très agréables.

Ce texte est tiré du livre LEurope à moto – 50 itinéraires de rêve, disponible en format papier et numérique au www.guidesulysse.com.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



BRP gagne trois prestigieux prix de design Red Dot


Après une grosse baisse en raison de la COVID-19, les ventes de motos neuves repartent en mai au Québec et au Canada!


Vespa 946 Christian Dior


Bilan routier 2019 : baisse du nombre d’accidentés pour une deuxième année de suite


Faire du motocross, c’est possible!


Cours de moto : bientôt relancés au Québec?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *