Le profil des motocyclistes évolue au Québec

PAR Moto JournalPosted on

Le visage de la moto change et réussit désormais à séduire de nouveaux publics. Il y a actuellement plus de motocyclistes sur les routes du Québec qu’il y a dix ans et on observe que le profil des motocyclistes s’est diversifié dans les dernières années, laissant de plus en plus de place aux femmes. Les plus récentes informations regroupées par la SAAQ permettent de démontrer comment de nouveaux segments de marché se démarquent et sont désormais de plus en plus présents.

Au Québec, le nombre de femmes détenant un permis de conduire de motocyclette (classe 6A, 6B, 6C ou 6E confondues) a augmenté de 4492 femmes entre 2014 et 2015, soit une augmentation de 6,5%. Ce chiffre représente 48% de l’augmentation totale observée en 2015 pour le nombre de titulaires de permis de motos. Les femmes tendent donc à suivre de plus en plus près les hommes. En 2015, seulement 15% des détenteurs de permis étaient de sexe féminin. Il s’agit d’ailleurs de la première augmentation du nombre de titulaires de permis de sexe féminin depuis au moins dix ans.

De plus, il y a eu une augmentation de près de 30% du nombre de motos sur les routes du Québec dans les dix dernières années. Entre 2014 et 2015 seulement, on peut constater une augmentation de 5% au total du nombre de propriétaires de motocyclettes. Cette augmentation repose notamment sur la croissance du segment des femmes propriétaires de moto qui a augmenté de 5,6% entre les deux années. On doit également cette hausse aux chiffres positifs issus de la catégorie des hommes possédant une moto, qui s’est vue augmenter de 4,6%.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Une nouvelle Ducati : Scrambler Desert SLED Fasthouse


Gamme Triumph Bonneville 2021 : le changement se trouve à l’intérieur


Kawasaki annonce ses modèles 2022


Yamaha présente sa nouvelle WR250F 2022 et annonce le retour de la WR450F!


Yamaha dévoile ses modèles Supersport célébrant son 60e anniversaire de participation au Grand Prix mondial


Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent