La Gaspésie dans tous ses états

PAR Moto JournalPosted on

Partie 1 – En route vers Percé en passant par le Bas-Saint-Laurent

Extrait du guide Le Québec à moto, par Hélène Boyer et Odile Mongeau.

Longueur du parcours : 2 000 km

Temps estimé de la randonnée : 6 jours

Qualité du bitume : très bonne en général

Densité du trafic : élevée

Niveau de difficulté : majoritairement novice

Routes avec beaucoup de relief, routes secondaires 
 

Destination prisée par nombre de Québécois au cours de la belle saison, la Gaspésie ne fait pas mentir l’adage populaire « Le beau chemin ne rallonge pas ». Pour aller faire le tour de la péninsule gaspésienne, vous devez compter au moins six jours si vous désirez prendre votre temps. Il y a tout de même plus de 2 000 km à parcourir afin de boucler la boucle et de rentrer au bercail.

Afin de profiter à plein du panorama, nous vous conseillons de rouler sur le côté de la route le plus près du bord de la mer. Évidemment, ce conseil a une incidence sur votre itinéraire. Vous devrez aborder la péninsule gaspésienne par le sud, en vous dirigeant d’abord vers la baie des Chaleurs, pour ensuite remonter la côte vers Percé et Sainte-Anne-des-Monts.

Sauf exception, la Gaspésie est assez bien fournie en voies de dépassement dans les secteurs où les routes sont en pente, en raison du lourd trafic des semi-remorques. La circulation y est donc assez facile, sauf dans la région de la Baie-des-Chaleurs, qui est très fréquentée par les hordes de touristes en période estivale. De plus, il n’est pas rare de constater que plusieurs propriétaires de caravanes n’équipent pas leur véhicule de miroirs élargis qui permettent de supprimer les angles morts. Ils roulent ainsi sans rien voir derrière eux! Méfiez-vous donc de leurs actions imprévisibles et dépassez-les lorsque les conditions routières le permettent.

Jour 1

De Montréal, prenez l’autoroute 20 en direction de Saint-Roch-des-Aulnaies (1). Pour vous y rendre, empruntez la sortie 414 (Saint-Jean-Port-Joli) (2) de l’autoroute 20 et tournez à droite pour prendre la route 132 Est (3). Lorsque vous arriverez dans ce village à Saint-Roch-des-Aulnaies, nous vous recommandons fortement de vous arrêter au Pot de Lait des Aulnaies pour déjeuner. On y fait de la cuisine maison, excellente et simple. Il faut goûter aux soupes et sandwichs concoctés à partir de produits frais. Vous y trouverez aussi un comptoir de vente de produits maison délectables (les herbes salées et le ketchup aux fruits de l’entreprise Retour aux sources, de Saint-Aubert, sont des incontournables!).

Après la pause-repas, continuez votre chemin en direction de La Pocatière par la route 132 Est. Nous vous conseillons de contourner cette ville en prenant l’embranchement de l’autoroute 20 Est puisque le paysage y est beaucoup plus beau (entrée 436) (4). Qui plus est, l’autoroute a l’avantage de passer à proximité du fleuve Saint-Laurent, dont les effluves salins commencent enfin à embaumer l’air… Vous pourrez ensuite revenir sur la route 132 Est en prenant la sortie pour Rivière-Ouelle (5). 

Les agglomérations qui se suivent ont chacune un cachet particulier. Toutefois, le paysage qui se dessine à l’entrée du village de Kamouraska mérite une mention spéciale. La route 132 serpente à travers champs lorsque soudainement une belle montée escarpée se profile à l’horizon. On croirait que la route se termine là! Mais Kamouraska vous attend patiemment avec ses jolies maisons adossées au fleuve. En face de l’église se trouve un petit café, le Café du Clocher, dont la terrasse, tout ombragée par de grands arbres, invite à une pause bien méritée. Plus loin, le village de Saint-André offre un superbe point de vue sur le Saint-Laurent. Vous n’aurez qu’environ 65 km à faire avant d’arriver à Trois-Pistoles.

Notre-Dame-du-Portage

Toujours sur la route 132, après Saint-André, surveillez les indications pour prendre la petite route qui longe le fleuve à Notre-Dame-du-Portage. Pour ce faire, tournez à gauche tout près de la halte routière. Vous vous retrouverez alors sur la Route des Navigateurs. Plusieurs auberges, hôtels, spas et motels de renom parsèment ce court tronçon qui rejoint la route 132. Plus loin, nous vous conseillons de reprendre l’autoroute 20 Est si vous désirez contourner Rivière-du-Loup (6). 

Après Rivière-du-Loup, vous pourrez revenir sur la route 132 Est sur quelques kilomètres en prenant la sortie 514 pour Cacouna (7). Il ne vous restera ensuite qu’une vingtaine de kilomètres à faire avant de vous retrouver à Trois-Pistoles, où vous pourrez vous arrêter pour la nuit. Après tout, vous aurez tout de même parcouru 500 km en une journée au départ de Montréal.

Nous vous conseillons de vérifier assez tôt dans la journée la disponibilité des services d’hébergement, soit en consultant les guides officiels des associations touristiques régionales et du ministère du Tourisme, soit en vous arrêtant dans les centres d’information touristique régionaux où vous pourrez d’ailleurs vous procurer ces guides touristiques. Le personnel courtois fera même des réservations pour vous! Sachez toutefois que beaucoup de motels et de gîtes parsèment la route 132 et ne sont pas nécessairement indiqués dans ces guides touristiques. Au pis aller, n’importe quel motel fera l’affaire pour dormir en paix sans avoir l’impression d’avoir acheté l’endroit au complet!

À Trois-Pistoles, le bureau touristique de l’endroit nous avait recommandé l’Hôtel Trois-Pistoles, réputé pour loger l’une des meilleures tables de la région. Notre verdict : effectivement, il s’agit d’une bonne table! De plus, le restaurant dispose d’une belle terrasse avec vue (au loin) sur le fleuve.

Jour 2

À la sortie de Trois-Pistoles, sur la route 132 (8), vous traverserez le secteur du magnifique (le mot n’est vraiment pas trop fort) parc national du Bic jusqu’au panneau annonçant la jonction avec l’autoroute 20 afin de contourner Rimouski (9). Vous pourrez suivre les indications vers la route touristique, soit la route 132 Est, mais vous devrez franchir tous les nombreux feux de circulation pour traverser la ville.

À Mont-Joli, vous devrez suivre la route 132 en direction de Matapédia (11). Le but est d’aborder la Gaspésie par le sud afin de rouler sur le côté de la route le plus près du bord de l’eau tout au long de la randonnée. Évidemment, vous aurez aussi une vue imprenable pour admirer les couchers de soleil sur le fleuve lorsque vous contournerez la pointe la plus à l’est de la Gaspésie, soit le cap des Rosiers.

La vallée de la Matapédia

Une fois arrivé dans la vallée de la Matapédia, attendez-vous à des paysages grandioses, surtout dans la portion la plus au sud. La route longe la rivière Matapédia, une superbe rivière à saumon, et en plusieurs endroits, le paysage est à couper le souffle. Entre Mont-Joli et Amqui, le décor est parfois quelconque, mais, en règle générale, c’est une des plus belles routes à faire à moto au Québec. Entre Causapscal et Routhierville, la route serpente à travers les vallons et vous promet d’inoubliables descentes sur un tronçon d’environ 15 km. Vous aurez certes le goût de vous arrêter pour prendre quelques clichés sur cette superbe route.

Arrivé à Matapédia, vous longerez la rivière Ristigouche, autre haut lieu de la pêche au saumon, qui se trouve à proximité de la route 132. Plus loin, la visite du parc national de Miguasha, à Nouvelle, s’impose : ceux qui s’intéressent aux fossiles ne la manqueront surtout pas. De toute façon, le décor est superbe partout! À Carleton-sur-Mer, faites un arrêt au quai pour humer l’air marin et admirer la baie des Chaleurs. L’endroit est aussi fort couru par les pêcheurs locaux qui ne sont pas avares de commentaires lorsqu’il s’agit d’expliquer aux néophytes le type de pêche que l’on peut faire sur un quai achalandé!

À l’approche du village de Maria, le panorama vous impressionnera par l’immensité des eaux qui s’étend devant vous. Vous aurez même l’impression que la route se prolonge dans la mer! Par ailleurs, ne vous laissez pas distraire. La route commande une attention à tout instant en haute saison, car plusieurs motorisés et des voitures tractant des tentes-caravanes (sans les miroirs appropriés) l’empruntent. Le trafic s’en trouve donc souvent ralenti. Si vous vous retrouvez derrière une longue file de motorisés, prenez une pause et repartez une fois la route dégagée. Par beau temps, il est très grisant de rouler avec ce décor devant soi et aucun obstacle n’obstruant la vue.

En arrivant à Percé, vous serez étonné par la vue que vous aurez sur le gros rocher et sa célèbre cavité. Une halte routière située à l’entrée du village, mais annoncée au dernier moment, vous offrira une vue imprenable sur la mer et la côte à vos pieds. Percé étant une destination très prisée en période estivale, assurez-vous d’avoir fait votre réservation pour la nuit. Quant aux restaurants, ils sont légion! 


L’Association touristique régionale de la Gaspésie (418-775-2223 ou 800-463-0323, www.tourisme-gaspesie.com) publie un livret sur les circuits touristiques de la Gaspésie à moto. Ce livret (gratuit) contient de l’information d’intérêt, surtout au plan de l’hébergement qui est offert par certains hôteliers et des forfaits qui sont disponibles pour les motocyclistes.

Coups de cœur

La région de Kamouraska! Un double coup de cœur!

L’Auberge Chez Bass à Sainte-Anne-des-Monts, pour la qualité de l’hébergement à prix abordable, et le Pub Chez Bass qu’elle loge pour l’ambiance très détendue

Le Restaurant du Quai à Sainte-Anne-des-Monts, pour ses poissons et ses fruits de mer

Les crevettes de Matane!

La route entre Causapscal et Routhierville

Le phare de Cap-Madeleine à Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine

Les maisons cossues des Boules

L’Auberge de l’Évêché à Rimouski, pour la qualité de l’accueil

La route entre Manche-d’Épée et Sainte-Anne-des-Monts, surtout par beau temps!

Ce texte est tiré du chapitre Circuits longue durée du guide Le Québec à moto, disponible en format papier et numérique au www.guidesulysse.com.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent


Lancement de presse : Tiger 900 GT Pro/Rally Pro 2020


Évaluation du système de communication Cardo Packtalk Bold


Découvrez quelques nouveautés 2021 et 2022 des fabricants de motos


La toute nouvelle Honda CRF250R est plus légère, plus rapide et plus solide pour 2022


La Honda Monkey 2022 arrive au Canada