Mon Ego trip

PAR Moto JournalPosted on

Par Marie-France Lambert, Québec

J’ai longtemps rêvé de mon premier voyage en moto et, croyez-moi, je n’allais pas être déçue. C’est sur notre rutilante Honda VTX 1800N que l’homme de ma vie et moi avons pris la direction de Bar Harbour dans l’État du Maine aux États-Unis, un itinéraire de 460 km. J’étais loin de me douter que l’issue de ce voyage allait complètement transformer ma vie. 

Partant de Québec par un beau matin ensoleillé, nous avons emprunté l’autoroute 73 en direction de la Beauce, qui nous a charmés avec ses collines verdoyantes. Nous poursuivons notre chemin vers la ville d’Armstrong pour traverser les douanes. Les orignaux sont nombreux sur la route de Jackman, mais heureusement, aucun ne s’est mis en travers de notre chemin. La route est belle et sinueuse et c’est avec enchantement que nous traversons les Appalaches via la route 201. 

Nous empruntons ensuite la 43 est vers la 95. Partout flotte le drapeau américain. Comme le casque de moto n’est pas obligatoire chez nos voisins, nous croisons de nombreux motocyclistes cheveux au vent.

Question de se dégourdir les jambes et de se reposer un peu, un arrêt au Hawk’s Nest Lodge & Restaurant, qui longe Dead River à West Forks, s’impose. Ce sympathique bistro offre une vue imprenable sur la rivière, en plus de proposer un menu convivial. Le visage toujours baigné de soleil, nous empruntons la 95 nord en direction de Bangor et ensuite nous poursuivons vers la sortie 1A direction Bar Harbor.

C’est le fessier endolori que nous atteignons enfin le petit village portuaire de Bar Harbor, une destination de choix pour les amateurs de plein air et les motocyclistes. Marquant l’entrée de la Frenchman Bay, les pieds dans l’océan Atlantique, cette ville du Maine est avantageusement située dans Mount Desert Island.

À notre arrivée, nous sommes affamés et jetons notre dévolu sur le Geddy’s Pub, reconnu pour son homard au meilleur prix et son ambiance festive. Nous y avons dégusté les meilleurs pétoncles de notre vie.

Après une bonne nuit de sommeil, nous nous dirigeons vers le Acadia National Park, un lieu absolument magnifique qui nous permet de gravir le fameux mont Cadillac, un des endroits les plus visités derrière le Grand Canyon et Yellowstone. Je m’attendais à des panoramas assez spectaculaires, mais jamais je n’aurais pu imaginer la surprise qui m’attendait au sommet…

Après avoir parcouru en moto la « loop road », nous atteignons enfin le sommet du mont Cadillac. En chemin, de nombreux arrêts sont possibles pour observer la vue, et surtout admirer le magnifique coucher de soleil. 

Arrivés au sommet, j’ai le souffle coupé par le panorama qui s’offre à mes yeux. Je suis émue et transportée de joie par tant de splendeur. J’ai à peine le temps de me remettre de mes émotions que mon homme m’entraîne vers les rochers pour admirer les alentours. 

L’émotion est à son comble lorsque mon homme se tourne vers moi et me demande : « Veux-tu m’épouser? » « OUI… oui je le veux! »

Au comble du bonheur, nous demandons à un couple de touristes d’immortaliser ce moment.

Ce voyage fut le début pour nous d’une belle aventure qui, à ce jour, nous comble de bonheur. D’autres voyages à moto ont suivi, mais jamais un ne m’aura autant fait battre le cœur.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Kawasaki annonce ses modèles 2022


Yamaha présente sa nouvelle WR250F 2022 et annonce le retour de la WR450F!


Yamaha dévoile ses modèles Supersport célébrant son 60e anniversaire de participation au Grand Prix mondial


Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent


Lancement de presse : Tiger 900 GT Pro/Rally Pro 2020


Évaluation du système de communication Cardo Packtalk Bold