Bref survol de l’EICMA (Salon de Milan)

PAR Marc ParadisPosted on

Groupe Piaggio :
Aucune nouveauté dans le sens de nouvelle moto inédite, mais des nouvelles versions des motos déjà bien positionnées. Tout d’abord, la reine tout fraîchement couronnée en championnat WSB, la RSV4, se voit dotée du suffixe RR et accessoirement d’un moteur dont les éléments tant internes qu’externes ont été repensés, développant selon le fabricant une bagatelle de 210 ch. Ne voulant pas non plus négliger les adeptes de motos dénudées (catégorie dont la compétition est devenue aussi féroce qu’en super sportive), la Tuono voit son moulin gagner 100cc et atteindre les 75 ch annoncés. Plusieurs changements cosmétiques ont aussi été apportés pour rajeunir le concept déjà vieux de… trois ans! Deux versions disponibles : RR et Factory (photo). Du côté de Moto Guzzi, il fallait s’y attendre un jour au l’autre, avec une base comme sa 1400 California, la légendaire marque italienne pouvait laisser libre cours à ses instincts de customisation. Si la version Eldorado se veut une suite logique dans le concept nostalgique, le prototype MGX-21 se veut plus une figure de style qui semble dire aux manufacturiers américains : « Attention, l’Italie peut aussi produire des baggers qui ont du style! ».

Yamaha :
Bien que la marque aux trois diapasons ait voulu laisser planer un peu de mystère sur ses modèles 2015 (rien de comparable aux interminables vidéos allumeuses sur la H2R), il va sans dire qu’elle vient soit combler des catégories où Yamaha brillait par son absence ou encore renouer avec la plus haute marche du podium. La petite R3, mue par son bicylindre de 320cc, s’attaquera de front aux Honda CBR300 et Kawasaki Ninja 300. Quelques semaines après le lancement de la FZ-09 l’an dernier, les rumeurs allaient bon train sur d’autres versions adoptant l’inspirante motorisation  tricylindre. La première ramène un préfixe cher à la marque (FJ) et désigne une machine sportive multiusage. Position relevée, bonne protection contre les éléments et selle confortable ne sont que quelques-uns de ses atouts… La dernière mais non la moindre, la nouvelle YZF R1, nous arrive en deux déclinaisons : la régulière et la version M. La R1 conserve sa configuration (quatre cylindres à calage Cross Plane 200 ch annoncés) complètement revue à laquelle s’ajoute un éclairage DEL, une boîte à air au volume accru de 23 %, un silencieux en position basse, un tout nouveau cadre Deltabox en aluminium. Pour environ 4000 $ de plus, la version M peut être équipée de suspensions électroniques haut de gamme Öhlins, d’un module de communication des renseignements (enregistrement des données de la moto par l’entremise de la technologie Wifi), pneu arrière de 200 mm, carénage et garde-boue en fibre de carbone, réservoir de carburant et bras oscillant en aluminium poli.

BMW :
La marque bavaroise fut longtemps étiquetée comme une pourvoyeuse de routières sans saveur, on aimait ou pas le bicylindre boxer… Mais depuis l’arrivée de la S1000RR en 2009, BMW n’a fait que nous surprendre, et c’est le cas encore aujourd’hui. La S1000XR développerait 160 ch à 11000 tr/min et 83 lb/pi de couple à 9250 tr/min, deux modes de pilotage et le contrôle de la traction font partie des équipements de série. Suspensions à grand débattement : AV 150 mm et AR 140 mm.

Les phares asymétriques caractéristiques de la version sportive sont de retour sur ce modèle à vocation plus aventure. 

Honda :
Que diriez-vous d’une réplique de la MotoGP de Marc Marquez pour la route? Honda fabriquera un jour cette RC213V-S (le prototype semble légal pour la route), mais le prix de détail selon les rumeurs avoisinerait les 150 000 $ canadiens… Sur commande spéciale seulement…

Kawasaki H2 :
Vous le savez, si vous avez lu les infos de notre parution de novembre, la H2R et ses quelque 300 chevaux ne seront pas légaux pour la route. Mais qu’à cela ne tienne, la H2 prend la relève avec ses 200 ch. Les deux motos utilisent la même base moteur, seuls les arbres à cames, joint de culasse et embrayage sont différents. La gestion électronique du moteur est sans doute elle aussi propre à chacune.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent


Lancement de presse : Tiger 900 GT Pro/Rally Pro 2020


Évaluation du système de communication Cardo Packtalk Bold


Découvrez quelques nouveautés 2021 et 2022 des fabricants de motos


La toute nouvelle Honda CRF250R est plus légère, plus rapide et plus solide pour 2022


La Honda Monkey 2022 arrive au Canada