La bonne nouvelle

PAR Moto JournalPosted on

Par Éric Ménard

En octobre dernier, j’ai eu la chance d’aller visiter l’usine du fabricant des vêtements italiens Dainese (se prononce Da-i-ni-si) à Vinceza. 

L’une des parties de cette visite était la rencontre avec l’ingénieur en chef de la conception du système des vêtements D-Air. Un système révolutionnaire de vestes gonflables pour motocyclistes.

On s’entend qu’en cas de collision avec un véhicule, le motocycliste est perdant. Le choc brutal impose des forces énormes sur le corps du motocycliste qui n’a, dans le meilleur des cas, que des protections en polymère sur le dos. C’est bien peu contre le poids d’une auto. 

Heureusement, il y a maintenant une alternative. Dainese a énormément investi en recherche et développement pour créer un système unique intégrant les toutes dernières technologies afin de protéger les motocyclistes en cas de chute. Ils ont mis à contribution les nombreux pilotes professionnels et amateurs qui portent leurs combinaisons et ont étudié plus de 500 chutes pour déterminer ce qui fonctionnait et ce qui devait être amélioré. Un travail colossal. 

Ce système, sans courroie reliée à la moto, utilise le GPS, un réseau de senseurs, d’accéléromètres et de gyroscopes qui sont tous contrôlés par un microprocesseur dont le puissant algorithme réussit à déterminer s’il y aura une chute et de quel type elle sera. Tout ça en 45 millisecondes, soit avant même que le pilote ne réalise qu’il va tomber. Impressionnant!

Évidemment, Dainese compte en tirer des profits non seulement en imbriquant cette technologie dans des manteaux de moto, mais aussi en appliquant cette technologie à d’autres types de vêtements. Nous avons pu voir les études faites pour créer des combinaisons pour les soldats transportés dans des véhicules blindés. Souvent visés par des bombes cachées dans le sol, les blindés sont projetés dans les airs et les soldats se font tuer par les chocs contre les parois du véhicule. Dainese travaille donc sur une combinaison qui protégera complètement le corps et la tête du soldat. 

L’ingénieur m’expliquait que le but ultime est de voir le D-Air devenir une option aussi importante sur les motos que l’est devenu l’ABS. Tout un contrat!

Eh bien, la preuve est faite. Ducati, une autre compagnie italienne dont l’usine est située non loin de celle de Dainese, offre maintenant le Multistrada 1200S Touring D-Air. Un modèle équipé du processeur D-Air de série. Bon, disons que cette révolution technologique n’est pas encore accessible à tous, mais comme toute nouvelle technologie, ça se démocratisera et, un jour, nous pourrons tous en profiter.

C’est une bonne nouvelle!

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent


Lancement de presse : Tiger 900 GT Pro/Rally Pro 2020


Évaluation du système de communication Cardo Packtalk Bold


Découvrez quelques nouveautés 2021 et 2022 des fabricants de motos


La toute nouvelle Honda CRF250R est plus légère, plus rapide et plus solide pour 2022


La Honda Monkey 2022 arrive au Canada