Histoire de Jouets

PAR Steve ThorntonPosted on

Richard Ackroyd est l’heureux propriétaire d’une impressionnante collection de plus de 800 motos miniatures, des motos jouets. Steve Thornton l’a rencontré.

La vie a parfois le don de nous réserver des surprises. Un jour, Richard Ackroyd a acheté une petite moto jouet dans un salon de la moto. Il ne se doutait pas alors que cet achat se transformerait en passion. Et maintenant, vingt ans plus tard, il possède une immense collection, sans doute la plus importante au pays.

Certaines pièces de la collection ont l’air d’avoir beaucoup vécu. Il y a par exemple une minuscule moto rouge, d’à peine 2 cm, chevauchée par un pilote en uniforme bleu avec des bottes noires. Décolorée, usée, elle a sans doute fait un long voyage avant de trouver le repos chez Ackroyd. Plusieurs de ces petites motos ont le don de nous faire faire un voyage à nous aussi, mais en sens inverse, vers notre jeunesse. C’est ce qu’on appelle la nostalgie, et c’est souvent ce qui explique pourquoi des « grandes personnes » s’entêtent à collectionner des jouets, des bandes dessinées ou des vieux disques.

Dans le cas d’Ackroyd, ce n’est pas la nostalgie qui a servi de moteur à sa quête. C’est simplement qu’il n’a jamais réussi à dire adieu à sa boîte à jouets au cours des cinq ou six dernières décennies… Ackroyd est maintenant à la retraite et il a roulé sur de vraies motos pendant près de 40 ans. Sa collection de motos miniatures compte maintenant plus de 800 pièces. La dernière fois qu’il les a vu toutes ensemble, elles recouvraient entièrement le plancher de sa salle de jeu. Ses préférées sont les deux sidecar Scalextric pour piste de course électrique, une Hurricane et une Typhoon. Elles appartenaient à son cousin quand il était enfant en Angleterre.

Les Scalextric et différentes autres petites motos sont en fonte de fer et elles ont été fabriquées en Angleterre. Dans le groupe des modèles en métal âgés de plusieurs dizaines d’années, on retrouve aussi plusieurs exemplaires fabriqués au Japon. La collection comprend également des motos jouets qui ont l’air vieilles, mais qui sont des reproductions récentes fabriquées en Chine… Certaines modèles, encore dans leur emballage, ont l’air tellement ordinaires qu’on n’imagine pas que ce sont des pièces d’une valeur particulière. Au total, Ackroyd estime que sa collection vaut environ le prix d’une moto neuve (de format normal…). Mais elle n’est pas à vendre.

Pour l’instant, Ackroyd a l’intention de léguer sa collection à un musée. Mais il explique que ce musée risque d’avoir le même problème que lui : il faudrait énormément de tablettes et de présentoirs pour mettre en montre toute la collection. Chez lui, à Waterloo en Ontario, il se résigne à l’entreposer dans une version moderne du coffre à jouets, c’est-à-dire une bonne demi-douzaine d’énormes caisses en plastique Rubbermaid… Pour qu’un musée puisse exposer toutes ces petites motos, il faudrait qu’il ait aussi les fonds pour acheter des présentoirs. Quoi qu’il advienne, Ackroyd espère que sa collection pourra demeurer entière.

En 1989, Richard Ackroyd a acheté une petite Ducati 750 en métal coulé au salon de la moto de Toronto. À ce moment-là, il ne se savait pas qu’il finirait par posséder tellement de motos jouets qu’il ne pourrait même pas toutes les exposer dans une même pièce. Aujourd’hui, notre collectionneur s’est assagi et il ne se précipite plus comme avant sur tous les modèles qu’il ne connaît pas. Il a quand même récemment fait de belles acquisitions par eBay. Toutefois, l’essentiel de sa collection a été créé, dans les années 1990, avec les bonnes vieilles méthodes : ventes-débarras, boutiques d’antiquités, marchés aux puces et grands magasins (comme Toys-R-Us ou Zellers).

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Richard Ackroyd n’est pas un grand connaisseur des motos jouets. Il n’a rien de l’expert qui peut vous tenir de longs discours techniques et historiques. Il est simplement un collectionneur qui carbure aux coups de coeur. Et sa collection est impressionnante.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Une nouvelle Ducati : Scrambler Desert SLED Fasthouse


Gamme Triumph Bonneville 2021 : le changement se trouve à l’intérieur


Kawasaki annonce ses modèles 2022


Yamaha présente sa nouvelle WR250F 2022 et annonce le retour de la WR450F!


Yamaha dévoile ses modèles Supersport célébrant son 60e anniversaire de participation au Grand Prix mondial


Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent