Un chiffre : 200

PAR Moto JournalPosted on

C’est avec ce chiffre en tête que Roland Sands, le célèbre concepteur de motos de rêve s’est mis au boulot. 200 ch pour atteindre 200 milles à l’heure (320 km/h). Banal, direz-vous, mais ne faisant jamais rien comme les conformistes, Sands basa son projet sur la motorisation de la Victory Hammer, un bicylindre de 1 700 cc coupleux d’origine avec ses 113 lb-pi mais ne développant qu’un maigre 97ch.
 
Une fois le moteur expédié chez Lloydz Motor Workz, la métamorphose de boulevardière en monstre de vitesse commença. Le système hydraulique fut retravaillé pour une meilleure lubrification. La tête fut portée et polie, les soupapes furent remplacées par des unités surdimensionnées en acier galvanisé, un système d’injection reprogrammé muni d’un power commander, ainsi que deux injecteurs secondaires qui entrent en fonction au-dessus de 5 lb de pression provenant du turbo avec intercooler de chez Garrett. Ah oui, la courroie d’entrainement d’origine a été remplacée par une chaine. Le résultat? Après plus de 300 heures de travail, un moteur crachant 214 ch et 328 lb-pi de couple. Il ne reste qu’à voir si elle atteindra les 200 mph. Histoire à suivre…

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Kawasaki célèbre 50 ans de Z avec de nouvelles éditions limitées


Harley-Davidson dévoile ses modèles 2022


Lancement de presse : BMW F900XR et F900R 2020


Michelin met en œuvre une augmentation de prix sur ses marques de Tourisme et Commerciales sur le marché nord-américain


Les moteurs Kawasaki canadien dévoile son modèle le plus avancé à ce jour


Nouveaux modèles « sportives classiques » et « hyper-dénudées » de Yamaha