La moto au cinéma

PAR Moto JournalPosted on

La réalité doit souvent rejoindre la fiction. Cette affirmation prend tout son sens lorsqu’on parle des productions hollywoodiennes.
 
Si vous avez visionné le dernier Harry Potter et les reliques de la mort (partie 1), vous avez sûrement noté l’utilisation d’une moto rétro équipée d’un sidecar. Durant les dernières scènes du film, nous pouvons voir Harry s’élever dans les airs sur un engin bleu pâle avant de s’écraser dans un lac.
 
Mais quelle moto se cache derrière ce maquillage et comment s’est-elle retrouvée là? Au total, sept machines furent construites, quelques-unes furent modifiées pour les besoins des cascades et du tournage, mais en gros, il s’agit de Royal Enfield Bullet munies de sidecar Watsonian Squire, chaque machine valant 8,000 £.
 
Dans une autre production présentement en tournage, le personnage de comic books des années 40, Captain America, l’ennemi des nazis de la Seconde Guerre mondiale aurait été capté roulant sur ce qui semble être une Harley-Davidson Cross Bones maquillée pour personnifier une Harley WLA de 1942.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Can-Am dévoile les deux premiers prototypes de sa prochaine gamme de motos électriques


Lancement de presse – Yamaha Ténéré 700 : Amusant, pur et simple


Découvrez les Ducati Scrambler 2022


Direction générale de la FMQ : à qui la chance?


Le Super Dirt Track à l’hippodrome de Trois-Rivières


Le scooter Honda Giorno légendaire d’inspiration européenne fait son retour au Canada