Le concours de Freestyle au programme du Supermotocross de Montréal

PAR Moto JournalPosted on

– Une mauvaise… et une très, très bonne nouvelle pour le concours de Freestyle

– Blessé, Thomas Pagès doit déclarer forfait.
 
– Le meilleur au monde, Mat Rebeaud, s’amène au Supermotocross de Montréal.
 
Lors d’une conférence de presse ce midi à Montréal, les organisateurs de la 32e édition du Supermotocross de Montréal, une présentation de Coors Light et de Parts Canada, avaient d’importantes annonces à faire concernant le concours de Freestyle au programme de l’événement. Les spectateurs présents au Stade olympique le 3 octobre prochain, ne pourront malheureusement renouer avec le spectaculaire Thomas Pagès, victime récemment d’une fracture du poignet. Mais, grâce à la collaboration de Red Bull et KTM, le Supercross de Montréal s’est assuré de la participation de celui qu’on estime être actuellement le meilleur freestyler au monde, le Suisse Mat Rebeaud. Le match attendu entre cousins de France et du Québec, en sera finalement un opposant un Français (Charly Pagès), un Québécois (Benoît Milot) et un Suisse (Rebeaud).

« L’absence de Tom Pagès nous attriste, lui qui s’était fait de nombreux fans chez nous l’an dernier. On lui souhaite évidemment de se remettre de sa blessure le plus tôt possible.  Mais heureusement pour le plaisir des amateurs montréalais, nous avons pu nous entendre avec Mat Rebeaud qui, à notre avis, est actuellement le meilleur freestyler au monde et de surcroît un francophone. Je crois que le duel entre Mat, Charly Pagès et notre Ben Milot sera mémorable, a expliqué aujourd’hui Pierre Corbeil, promoteur de l’événement. J’invite les amateurs à ne pas oublier d’apporter leur caméra pour capter des sauts extraordinaires et immortaliser de grands moments dans l’histoire du Supermotocross de Montréal. »

Charly Pagès, 28 ans, originaire de Bretagne est un habitué des grands concours internationaux, dont les récents X-Games d’été et la tournée Red Bull X-Fighters. Le Québécois Benoît Milot a été de tous les grands concours en Amérique et en Europe depuis l’an 2000, année qui a suivi sa première victoire à Montréal. Il a été des X-Games, de la Coupe du monde, de la tournée Red Bull X-Fighters, et de dizaines d’autres concours du même ordre. L’an passé, en raison d’une fracture à la cheville, le vétéran de Yamachiche a dû faire l’impasse sur le Supermotocross de Montréal.

« Avec Charly Pagès et Mat Rebeaud, ça va parler français cette année sur le bord de la piste, de dire le Québécois Benoît Milot. Puis, la compétition va être très forte. Mat est un sacré bon gars, mais c’est aussi et surtout tout un freestyler. Va falloir sortir tous nos bons trucs pour le battre. Mais le grand gagnant de la soirée, ce sera le public.

Originaire de Payerne, en Suisse, Rebeaud en sera à sa première visite chez nous. Détenteur du record mondial du saut le plus élevé jamais effectué (11 mètres), il s’est bâti depuis cinq ans un palmarès des plus éloquents. Vice-champion du monde de l’IFMXF en 2004 à Hambourg, il a été l’année suivante classé meilleur freestyler de cette même IFMXF après avoir remporté huit concours de la série Night of the Jumps. Champion du monde FIM en 2006, il se joignait cette même année à la tournée Red Bull X Fighters pour y remporter le concours de Mexico, exploit qu’il répétera en 2008. Dans ce championnat, il compte à ce jour quatre victoires et 10 podiums. Vice-champion RBXF en 2007 et champion en 2008, il a aussi remporté trois médailles d’argent aux X-Games.

Au trio Milot, Pages et Rebeaud, se joindront pour le concours de Freestyle du Supermotocross de Montréal, le Californien Wiley Fullmer, surnommé l’homme élastique, et les Britano-Colombiens Morgan Kaliszuk et Jeff Banks. Pour en apprendre plus sur Mat Rebeaud, on peut consulter le site www.matrebeaud.com, Charly Pagès, le www.brothers-trip.com et Benoît Milot, le www.benmilot.com.

—————————————-

Le Supermotocross de Montréal, à sa 32e édition, constitue le plus ancien événement sportif présenté en continu à Montréal. Il constitue aussi chaque année un des événements les plus populaires présentés au Québec, attirant près de 50 000 spectateurs. Cette année, plus de 150 participants du Canada, des États-Unis et d’Europe devraient se rendre à l’invitation des organisateurs pour l’événement du 3 octobre prochain.

Les meilleures places toujours les plus convoitées et l’ensemble des billets aux prix de 10,00 $, 19,00 $, 28,00 $ et 37,50 $ sont disponibles chez Admission (www.admission.com, 514-790-1245 ou 1-800-361-4597). On peut aussi se procurer des billets chez les marchands de motos participants, aux quatre coins du Québec. Pour apprendre les dernières nouvelles concernant le Supermotocross de Montréal, on peut visiter en tout temps, le www.montrealmotocross.com.

—————————————–

PHOTO A

Sur la rangée arrière de gauche à droite : Richard Pelchat de Lévis (VTT), Jean-Sébastien Roy, l’ex-grand champion, maintenant directeur de l’événement, Jean-Philippe Leblanc de Trois-Rivières (VTT), la chanteuse Suzie Villeneuve, qui pratique le motocross et qui fera la partie musicale de la soirée du Supermotocross, Kaven Benoît de Notre-Dame du Bon-Conseil (MX), Marc-Antoine Généreux de Saint-Césaire (MX), Simon Homans de Sherbrooke (MX) et Guy Giroux de Saint-Jérôme (EX). À l’avant, on retrouve Ben Milot de Yamachiche (FX) et le jeune Jonathan Parisé de Farnham (MX).
Crédit photos : Éric Simoneau – MXQuébec.com

—————————————–

PHOTO B

Pierre Corbeil (à gauche), le promoteur du Supermotocross de Montréal pose en compagnie de la chanteuse Suzie Villeneuve, qui pratique le motocross et qui fera la partie musicale de la soirée du Supermotocross et de Jean-Sébastien Roy, l’ex-grand champion, maintenant directeur de l’événement.
Crédit photos : Éric Simoneau – MXQuébec.com

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Une nouvelle Ducati : Scrambler Desert SLED Fasthouse


Gamme Triumph Bonneville 2021 : le changement se trouve à l’intérieur


Kawasaki annonce ses modèles 2022


Yamaha présente sa nouvelle WR250F 2022 et annonce le retour de la WR450F!


Yamaha dévoile ses modèles Supersport célébrant son 60e anniversaire de participation au Grand Prix mondial


Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent