La SAAQ veut interdire aux moins de 25 ans l’accès aux motos sport

PAR La Presse CanadiennePosted on

La Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) concocte une médecine de cheval pour améliorer le bilan routier des motocyclistes.
 
La SAAQ veut en effet interdire aux motocyclistes de moins de 25 ans et à tous les autres comptant moins de cinq ans d’expérience la conduite de grosses cylindrées sport.
 
La société d’Etat espère de cette façon mieux protéger les adeptes d’engins sportifs de plus de 400cc, qui sont surreprésentés dans les statistiques d’accidents.
 
En entrevue à La Presse Canadienne, le président et chef de la direction de la SAAQ, John Harbour, a dit vouloir imposer aux motocyclistes "l’accès graduel" aux modèles les plus puissants, comme cela se fait en France. Concrètement, l’accès à certains modèles serait proscrit pour les jeunes de moins de 25 ans et pour ceux, de tous âges, qui ne comptent pas au moins cinq ans d’expérience de conduite.
 
Qui plus est, même s’il remplit les deux conditions de l’âge et de l’expérience, un motocycliste pourrait aussi être privé du droit de circuler sur une grosse cylindrée si son dossier de conducteur présente un certain nombre de points d’inaptitude.
 
L’ambitieux plan de réforme de la grille de classification et de tarification sur lequel planche la SAAQ sera déposé en 2011. La nouvelle grille aura pour effet de réduire le fardeau de certains motocyclistes et de serrer la vis à d’autres, jeunes, inexpérimentés ou jugés à risque.
 
En outre, la SAAQ souhaite enfin introduire la contribution "personnalisée" pour les motocyclistes, afin de récompenser par des baisses des droits d’immatriculation ceux qui présentent un bilan sans tache et imposer une charge supplémentaire aux délinquants.
 
Au total, 49 motocyclistes sont morts sur les routes du Québec en 2008, une baisse de 15,5 pour cent comparativement à l’année précédente.
 
D’après les données de la société d’Etat, les motocyclistes qui enfourchent un modèle sport de type "racer" courent un risque huit fois plus élevé que les automobilistes d’être impliqués dans un accident de la route.
 
Le parc québécois de motocyclettes s’est accru de 300 véhicules en 2008, passant de 142 300 à 142 600, selon les données de la SAAQ.
 

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Harley-Davidson lance le modèle Low Rider El Diablo en édition limitée


Harley-Davidson dévoile une nouvelle peinture d’usine personnalisée Apex


BRP propulse l’aventure à un autre niveau pour 2023 avec les gammes Can-Am Spyder et Ryker


Yamaha annonce la mise en marché de la YZ450F et de d’autres modèles


Mitas applique des augmentations de prix dans son portefeuille de produits de pneus pour deux-roues et spécialités


Can-Am dévoile les deux premiers prototypes de sa prochaine gamme de motos électriques