bb

 

L’avenir électrique

PAR Éric MénardPosted on

Il ne se passe pas une semaine sans qu’un média parle de véhicules électriques. La plupart du temps on vante les mérites des voitures. Dans notre merveilleux monde motocycliste, la moto électrique est apparue il y a une dizaine d’années. Il s’agissait d’une curiosité plutôt que d’un choix réellement envisageable pour qui voulait rouler à moto pour le plaisir dans notre vaste pays. Les embûches étaient nombreuses: autonomie limitée, design ordinaire, confort limité par le choix d’éléments ultra légers, suspension sous-performante, etc.

Depuis, on en a fait du chemin. Les batteries ont rapetissé au même rythme que leur prix baisse. Leur performance permet maintenant une plus grande autonomie. Ce qui ouvre la porte à une utilisation urbaine pratique ainsi qu’à de courtes escapades. On se trouve encore loin de la même autonomie que celle d’une moto traditionnelle, mais ça s’en vient.

Mais il y a encore des obstacles majeurs à la démocratisation de ces motos électriques. Le plus important étant sans doute leur prix astronomique. La LiveWire de Harley-Davidson sortira du concessionaire moyennant un prix se situant autour de 40 000 $. On ne parle pas ici d’une grosse moto de touring qui peut évidemment s’avérer aussi dispendieuse, mais plutôt d’un cruiser qui n’offre pas plus qu’un autre cruiser à moteur à combustion.

Il existe aussi des problèmes d’ordre technique. On doit placer les batteries le plus au centre possible de la moto. Ceci a une influence directe sur la conception des moteurs de ces motos de même que des motos elles-mêmes. On doit littéralement bâtir le moteur autour de la volumineuse batterie. La centralisation des masses et la miniaturisation des éléments moteurs prennent ici tout leur sens. C’est un défi colossal de réussir à offrir à la fois des performances intéressantes et une autonomie réaliste dans une moto au design attrayant procurant une ergonomie confortable.

Au rythme où ça évolue, on verra sûrement de plus en plus de motos électriques, mais je crois qu’on est encore loin d’en observer régulièrement sur nos routes. Les pays où les gens utilisent surtout des motos de petites cylindrées comme moyen de transport principal, et ce sous un climat chaud à l’année, verront proliférer de petits deux-roues électriques bien avant nous.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



La FMQ lance la minisérie Aventure en moto en toute sécurité


Voici les nouveaux modèles R1 et R1M 2020 de Yamaha


La Harley-Davidson Fat Boy sera disponible en version LEGO


Shot Aerolite Delta


Veste Helite Turtle Airbag


Casque SportModular

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *