Sainte-Geneviève-de-Batiscan, l’antichambre du GP3R pour le Supermoto et le Superquad

PAR Par François Cominardi, texte et photos Posted on

Dominic Fugère est un vrai passionné de courses. Alors qu’il reçoit les plus grands pilotes automobiles sur l’illustre circuit de Trois-Rivières, avec les sanctions de la FIA et du saint des saints automobiles, il prend le temps d’organiser une course de préparation pour les pilotes Supermoto et Superquad. Il investit son village de Sainte-Geneviève-de-Batiscan, annexe la mairie comme son QG et a créé un circuit urbain dans le village. Une pratique oubliée depuis les courses supermoto à La Tuque devant le bistro du village!

Un autre passionné était venu lui prêter main-forte, Sylvain Arsenault qui dynamise le quad depuis plusieurs décennies. Il possède la liste complète des quaders sportifs du Québec, et malgré son demi-siècle bien entamé, il continue à monter sur les podiums, comme sur celui du Dirt Track de Trois-Rivières la semaine d’avant. C’est lui qui a bataillé pour inscrire une course de superquad au GP3R et il est présent au micro pour assurer le service après-vente.

Ce samedi 16 juillet, c’était une préqualification pour la course du Grand-Prix-de-Trois-Rivières qui se déroulera les 13 et 14 août pendant la partie Rallye Cross de l’événement qui comporte une autre fin de semaine Nascar du 5 au 7 août.

Il y avait des classes Pro-Am (Amateurs) et Pros en Supermoto et Superquad. Les jeunes n’étaient pas oubliés. Le GP3R en est à sa 52e édition et plusieurs générations ont grandi au son des moteurs de course des meilleurs pilotes internationaux.

Habituellement le Supermoto AMA passait les lignes des États-Unis pour en découdre sur le long circuit de Trois-Rivières. Mais cette année est encore frappée par les relents de la pandémie de la COVID-19 et les frontières opaques. Ce seront donc les pilotes québécois et canadiens qui feront le spectacle. Mais ils ont une grande expérience avec plus de quinze ans de compétitions, entre autres au circuit Mécaglisse qui est la référence en termes de circuits supermotards.

Une soixantaine de pilotes étaient présents sur le circuit banderolé en plein village.

Chez les pros Supermoto, David Pothier #183 gagnait comme l’an dernier la finale, devant Martin Carpentier #198 et Philippe Blouin #117, deux habitués des courses qu’on retrouvera avec plaisir à Trois-Rivières.

Du côté des Pros Quad, Mathieu Contant #131 prenait la première place devant Francis Dusablon #39 et Tommy Boisvert #14.

En Pro-Am Supermoto, Jérémie Morissette accédait à la victoire, après avoir terminé second l’an dernier. Stéphane Trudel et Jimmy Morin complétaient le podium.

La classe Pro-Am Quad était remportée par Maxym Blier, 13 ans, qui apprenait de la bouche même de Dominic Fugère qu’il était sélectionné pour rouler sur l’imposant circuit du GP3R. Un beau défi!

Après les périodes de restrictions et de confinements, il faut foncer pour supporter les épreuves comme le GP3R, car il y a peu d’occasions de voir des motos sur des circuits de ce format.

Toutes les informations se trouvent ici : https://gp3r.com/.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Harley-Davidson lance le modèle Low Rider El Diablo en édition limitée


Harley-Davidson dévoile une nouvelle peinture d’usine personnalisée Apex


BRP propulse l’aventure à un autre niveau pour 2023 avec les gammes Can-Am Spyder et Ryker


Yamaha annonce la mise en marché de la YZ450F et de d’autres modèles


Mitas applique des augmentations de prix dans son portefeuille de produits de pneus pour deux-roues et spécialités


Can-Am dévoile les deux premiers prototypes de sa prochaine gamme de motos électriques

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.