Triumph Street Scrambler : le retour aux sources

PAR François Cominardi Posted on

Avant le motocross, il y avait le scrambling. Une discipline inventée par les Anglais en 1924. Les motos s’élançaient à chaque minute pour un parcours de 40 km environ hors route.

Les motos de série étaient modifiées avec des amortisseurs et un échappement relevé, des pneus à crampons, des garde-boues en aluminium pour abaisser le poids. La marque britannique Triumph née en 1902 fait partie de cette histoire, et de nombreuses Triumph ont été modifiées artisanalement pour cette utilisation. La Bonneville T120 est apparue en 1959, et c’est le début d’une longue lignée. Les nouvelles Street Scrambler et Street Scrambler Sandstorm édition présentée en avril font partie de cette famille.

La première version de Street Scrambler est apparue en 2017 avec un moteur de type Euro4. Le modèle 2022 est propulsé par un moteur aux nouvelles normes antipollution Euro5. Les futurs propriétaires de la nouvelle Street Scrambler feront donc leur part pour l’environnement.

LES INFOS

La Triumph conserve ses lignes épurées et son habillage minimaliste, tout en empruntant des composantes de choix. Elle améliore ses performances grâce à une injection étudiée et au savoir-faire des ingénieurs de la marque d’Hinckley.

La version aventurière de la Street Scrambler Sandstorm sera très convoitée avec ses accessoires spécifiques et sa rareté, car il n’en existera que 775 exemplaires pour le monde entier. La Street Scrambler est équipée du moteur Bonneville bicylindre de 900 cm3 à refroidissement liquide. Il se caractérise par un couple spectaculaire de 59 pieds cubes à seulement 3250 tr/min et par une puissance de 64 cv à 7250 tr/min. En toute légalité, son échappement délivre une sonorité virile et grave bien présente à l’oreille du pilote grâce à la position relevée du silencieux en acier inoxydable brossé, protégé par des plaques pare-chaleur noires et acier brossé. Les changements d’huile se font aux 16 000 km, ce qui assure un coût d’entretien réduit.

Pour cette nouvelle génération 2022, des détails et des finitions ont été ajoutés, comme la plaque à numéro latérale en aluminium avec un logo Street Scrambler en relief. Plusieurs pièces, dont les protège-talons et les supports de phares, sont dotées d’une finition en aluminium brossé. La selle reçoit un nouveau revêtement associant cuir et textile. Mais cette moto de rue est polyvalente. Elle peut aussi s’aventurer hors des sentiers battus. Les repose-pieds sont antidérapants pour plus de grip. La jante avant de 19 po chaussée de pneus Metzeler Tourance à double usage et le large guidon trahissent des penchants hors route. Trois modes de conduite (route, pluie et tout-terrain) sont disponibles. L’ABS et le contrôle de traction sont désactivables.

Le Street Scrambler 2022 est offert en trois coloris nouveaux : un classique Jet Black, un Urban Grey contemporain ou un thème bicolore Matte Khaki et Matte Ironstone, avec de nouveaux graphismes de réservoir distinctifs.

Rare : La Triumph Street Scrambler Sandstorm Edition, strictement limitée   à   775    modèles    dans le monde, reçoit en plus une peinture spécifique trois couleurs et des accessoires Premium d’origine Triumph montés de série, notamment un garde-boue surélevé, un sabot moteur en aluminium, des protège-genoux en caoutchouc et une grille de phare. Des éléments bien utiles pour les courses dans le sable comme les Bajas. Cette édition limitée sera livrée avec un certificat d’authenticité.

Si vous ne faites pas partie des 775 heureux clients de la « Tempête du Désert », vous aurez la possibilité de personnaliser votre Triumph grâce aux 120 articles d’origine Triumph prévus à cet effet. Que ce soit pour une spécialisation tout terrain, un ajout de bagages ou des accessoires urbains, tous les équipements répondent à des normes sévères de qualité européenne. En cas de doute sur le site internet Triumph, retenez cette information : Les motos présentées sont des millésimes 2022 en Amérique du Nord, contrairement à l’Europe où elles sont vendues avec le millésime 2021.

Moteur : Moteur bicylindre de 900 cm3 (conforme Euro 5)

Compliance : Compatible permis A2 (kit de conversion en option)

Suspension :Fourche avant à cartouche et deux amortisseurs arrière, réglables en précharge

Freins : Frein avant Brembo et ABS déconnectable

Embrayage : Embrayage assisté

Antipatinage : Accélérateur électronique avec antipatinage déconnectable

Modes de conduite : 3 modes de conduite (Route, Pluie et Hors route)

Street Scrambler à partir de 12 450 $ CAD, disponibilité juillet 2021.

Street Scrambler Sandstorm à partir de 13 300 $ CAD, disponibilité mai 2021.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Harley-Davidson lance le modèle Low Rider El Diablo en édition limitée


Harley-Davidson dévoile une nouvelle peinture d’usine personnalisée Apex


BRP propulse l’aventure à un autre niveau pour 2023 avec les gammes Can-Am Spyder et Ryker


Yamaha annonce la mise en marché de la YZ450F et de d’autres modèles


Mitas applique des augmentations de prix dans son portefeuille de produits de pneus pour deux-roues et spécialités


Can-Am dévoile les deux premiers prototypes de sa prochaine gamme de motos électriques

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.