Trophée FIM Enduro Vintage : Thierry Lacombe 4e de sa classe X4

PAR Texte et photos Michel Falardeau complétés par François Cominardi Posted on

L’île d’Elbe était un bel écrin pour la première édition de ce trophée. Il faisait auparavant partie des ISDE et il a pris maintenant son indépendance, avec plus de 400 participants au départ de cette course internationale.

Les deux pilotes canadiens, Thierry Lacombe et Mike Marcoux, tous deux membres de la FQMHR, s’étaient déplacés par leur propre moyen, avec quelques commanditaires et bénévoles, dont les épouses de Mike Marcoux et de Michel Falardeau qui les accompagnait, comme il le fait pour les courses internationales depuis plusieurs décennies. Il nous raconte la dernière journée :

Une température plus froide accueillait nos coureurs ce samedi. Il y avait juste 15 minutes à parcourir pour atteindre l’emplacement du cross final. L’épreuve ne donnait aucun souci à Thierry Lacombe qui faisait une finale toute en puissance pour finir sixième dans sa manche, sur sa puissante Can-Am 400. La piste était tracée dans un champ sans saut artificiel et fraîchement arrosé pour éviter la poussière. Il réussissait à conserver sa quatrième position dans la classe X4 au classement final.

Pour Mike Marcoux, on avait remarqué que son repose-pied gauche ne tenait que d’un seul côté.  Il décidait de prendre sa retraite quelques minutes après son départ du parc fermé (le repose-pied, pas Mike…). Par chance le support de l’appui-pied était assez long pour accrocher le rebord de la botte et lui permettre de mettre tout son poids dessus. Parti dans le deuxième groupe avec un terrain glissant, il préférait assurer au lieu de foncer et risquer de se mettre au sol. Il prenait la 22e place de sa classe pour le cross. Au général, il termine vingtième de sa classeX3, ce qui n’est pas le reflet de sa course puisqu’il n’a pas fait partie des résultats le premier jour.

D’une façon plus générale, la dernière manche de Cross était le théâtre d’un tête-à-tête passionnant entre Matteo Rubin, ex-champion du monde sur KTM 250 et Stéphane Peterhansel, spécialiste du Dakar sur Yamaha 250. C’est l’italien qui remportait la dernière épreuve.

Trophée pour la France devant l’Allemagne.

Mais l’hymne français, la Marseillaise, a retenti, car c’est l’équipe de France, composée de Laurent Charbonnel (KTM 400, A5), Thierry Viardot (SWM 250, C6) et Stéphane Peterhansel (Yamaha 250, C6), qui a remporté le Trophée FIM Enduro Vintage.

Ce dernier a également remporté la classe C6, pendant que Thierry Magnaldi (un autre pilote de rallye Dakar), gagnait le X2.

Les gagnantes du côté des femmes.

Chez les femmes, Andrea Peterhansel (la femme de Stéphane) s’imposait devant notre amie française Marie Pier Vintaer, suivie en troisième de Barbara Bettinelli et de Ludivine Puy.

Le vase d’argent a été remporté par l’équipe A du Moto Club Pantera.

Maintenant que la compétition a démontré tout son intérêt, il faut espérer que plus de pilotes canadiens participeront à la prochaine édition.

Photo principale : Thierry Lacombe, cross.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Les moteurs Kawasaki canadien dévoile son modèle le plus avancé à ce jour


Nouveaux modèles « sportives classiques » et « hyper-dénudées » de Yamaha


DAB Motors collabore avec Burberry pour présenter une édition limitée de son Concept-E RS


Honda accueille la Navi 2022 au Canada


10 points à retenir sur la Husqvarna Norden 901


Une nouvelle Ducati : Scrambler Desert SLED Fasthouse

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *