Alex Dumas devient le plus jeune champion Pro Superbike de l’histoire du CSBK

PAR François Cominardi. Photos CSBK. Posted on

Le pilote québécois entre dans l’histoire du championnat superbike canadien. Il est le plus jeune compétiteur à décrocher le titre Pro Superbike CSBK à 19 ans. Alex Dumas est le premier à remporter la plaque de Recrue de l’année ainsi que le championnat dans la même saison.

En arrivant à la dernière course de deux manches à Calabogie, Dumas devait gagner une course et finir deuxième, pour éviter de laisser le titre à Ben Young qui était monté trois fois sur le podium à Canadian Tire Motorsports Park.

Le pilote Liqui Moly MPG / FAST School/ Suzuki a gagné les deux courses derrière un Ben Young (BMW Motorrad Canada / Van Dolder) très combatif, toujours deuxième. Dans la deuxième manche Ben Young a même doublé Dumas, mais un drapeau rouge a fait repartir la course. Alex Dumas a alors pris le holeshot et a conservé sa première position jusqu’au drapeau à damier.

Trevor Daley Suzuki se battait contre Jordan Szoke (Express Lane/Canadian Kawasaki) et il réussissait à monter à la troisième marche du podium dans les deux courses. Jordan Szoke termine quand même à la troisième place du championnat grâce à ses bons résultats à Canadian Tire Motorsports Park.

De son côté, Trevor Daley associé à Alex Dumas permet à Suzuki de décrocher le titre pour les constructeurs.

De l’aveu même de Patrice Goyette, son préparateur MPG, Dumas n’avait pas la moto la plus rapide du plateau « C’est une moto dont le moteur est stock, car nous comptions courir en Stock 1000 en Moto America. Cela explique le manque de puissance sur un circuit rapide comme le Canadian Tire Motorsports Park. Mais tout le reste est préparé au plus haut niveau, comme les suspensions ou le système de freinage. »

Alors, pourquoi le jeune québécois gagne-t’il à Calabogie? C’est un circuit lent?

« Le tracé de Calabogie n’est pas lent, il est technique, c’est différent. La vitesse de pointe est moins importante qu’au CTMP. » Alex bénéficie de l’expérience qu’il a accumulée sur les circuits américains de la série MotoAmerica.

L’Équipe reçoit également le Trophée de l’équipe de l’année qui rejaillit sur Patrick Goyette et les parents d’Alex, François Dumas et Anik Sanfaçon.

Ben Young s’est bien battu et sa BMW était très rapide. Il avait remporté une des trois manches au Canadian Tire Motorsport Park et il est monté régulièrement sur le podium. Il prend une deuxième place méritée au championnat Superbike. Il est le pilote à surveiller pour 2022.

Pour le dernier jour de course, Jordan Szoke n’est pas monté sur le podium. Une position difficile qu’il n’avait pas rencontrée depuis longtemps. Heureusement il a gagné deux courses sur trois au CTMP et il conserve la troisième place du championnat. C’est son plus mauvais résultat depuis 2014. Mais il n’a pas dit son dernier mot pour sa 24e saison de course.

La bataille a été dure dans la deuxième course avec Trevor Daley. C’est seulement dans le dernier tour, après un contact viril entre les deux carénages, que Trevor a fait la différence pour arracher la troisième place. Celui-ci se classe quatrième du championnat. Le cinquième est Sébastien Tremblay, qui avait commencé les premières courses en 600 cc, mais devant ses bons résultats, était allé chercher une Kawasaki ZX10R. La dernière épreuve a été mouvementée. Dans la première manche, Sébastien Tremblay a détruit la ZX10R et il a dû se rabattre sur sa ZX6R pour rouler dans la deuxième manche des Superbike. Il a réussi à tenir tête à Samuel Guérin et sa BMW S1000RR.

Sébastien Tremblay (24) devant David MacKay (82) en Sport Bike. Photo: CSBK. Rob O’Brien.

En revanche dans la série Pro Sport Bike le samedi, Sébastien Tremblay a gagné devant David MacKay et Philippe Masse, ce qui est aussi le résultat du championnat. Philippe Masse revenait après 6 ans d’absence et il a réalisé 4 podiums sur 5 courses. Il a bénéficié du statut DNF de Vincent Levillain à la dernière course qui termine quatrième devant Louie Raffa sur l’ensemble de la saison.

En Amateur Superbike, Anthony Bergeron a remporté la course et le championnat avec sa BMW S1000RR privée. Les six premiers du championnat sont québécois, avec Pascal Bastien qui s’occupe de l’ASM en deuxième position. Pierre Simard est troisième, suivi d’Alex Cleary, Marc Labossière et Guillaume Lavallée. On notera la présence d’un champion de quad, Bobby Desjardins, qui prend la cinquième place à la dernière course du championnat, sur sa Suzuki GSXR 600, avec seulement 7 heures de pratique de moto road race! Il monte sur le podium à la troisième place des Amateurs Sportbike à Calabogie également!

Dans cette classe amateur, Brad Macrea est sacré champion sur sa Yamaha, devant Matthew Simpson et Nicolas Zangari.

En catégorie Super Sonic Race School Lightweight, Harvey Renaud a remporté sur le fil le championnat, grâce à une photo-finish avec seulement 0,018 seconde d’avance sur son poursuivant. Mackenzie Weil était en tête avant la dernière course, mais une chute a ruiné sa capacité à remporter le championnat. Il termine second devant Paul Étienne Courtois.

À souligner la quatrième position de Toni Sharpless. La quinquagénaire est membre du Canadian Motorcycle Hall of Fame et toujours sur la piste.

Obtenez tous les détails sur le site csbk.ca.

Par François Cominardi. Photos CSBK.

Photo principale : Alex Dumas vainqueur. Crédit photo: CSBK. Rob O’Brien.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Une nouvelle Ducati : Scrambler Desert SLED Fasthouse


Gamme Triumph Bonneville 2021 : le changement se trouve à l’intérieur


Kawasaki annonce ses modèles 2022


Yamaha présente sa nouvelle WR250F 2022 et annonce le retour de la WR450F!


Yamaha dévoile ses modèles Supersport célébrant son 60e anniversaire de participation au Grand Prix mondial


Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *