Angles morts… NON, pas encore des maths!…

PAR Corinne Bonhomme Posted on

Non, vous n’avez pas besoin d’être bon en mathématiques pour connaître les angles morts. Ces angles-là sont plus faciles à identifier. Il faut comprendre que pour tous les véhicules il y a des angles morts… oui, oui, malgré ce que certains pensent.

C’est quoi un angle mort? C’est un espace autour du véhicule totalement invisible pour le conducteur, malgré les rétroviseurs. Souvent il forme un triangle, donc on a pris l’habitude de parler d’angle, mais c’est aussi l’espace en arrière d’un poids lourd ou devant son capot. Et, en plus, selon le type de véhicule, la taille du conducteur et l’équipement du véhicule (présence de miroirs optionnels limitant les angles morts), les angles morts peuvent être plus ou moins grands et différents.

Depuis un certain temps, on entend fréquemment parler des angles morts des poids lourds, car il y a beaucoup de sensibilisation faite pour ces véhicules. Mais c’est aussi devenu le cas aujourd’hui pour les accidents piétons/autobus, les sociétés de transport proposant désormais des activités de sensibilisation aux angles morts entourant les autobus urbains. J’ai pris le temps d’y aller en deux occasions pour « voir » par moi-même ces fameux angles morts. Et ce qui m’a tout d’abord frappée, c’est l’angle mort en avant, qui se trouve derrière le miroir gauche du chauffeur. La première fois que j’ai participé à cette activité sur la Rive-Sud (Réseau de transport de Longueuil (RTL) au terminus Panama), il y avait de grands cônes. Et surprise, je ne les voyais pas. Mais des cônes, ça demeure moins percutant pour l’imaginaire! Cette année, une moto avait été placée dans cet espace pour la journée, une FJR avec un top-case. Pas trop petite comme moto. J’étais vraiment sceptique et persuadée qu’on la verrait quand même un peu. Eh bien, quelle ne fut pas ma surprise de constater qu’elle était totalement invisible et qu’on l’oubliait totalement une fois assis à la place du conducteur. Je savais pourtant qu’elle était là.

Plusieurs personnes ont fait le même constat cette journée-là. Regardez les photos ci-jointes, il y a vraiment une moto derrière le miroir du chauffeur. Et je vous invite à prendre le temps de vous arrêter cinq ou dix minutes la prochaine fois pour constater les angles morts des véhicules qui vous entourent, lors de ces nombreuses activités qui vous sont proposées gratuitement. Et si la connaissance des angles morts est importante pour les motocyclistes, elle l’est aussi pour les piétons, cyclistes, etc. Une fois que vous en avez conscience, vous y prêtez plus attention.

Lors des journées de sécurité moto de la SAAQ, la présence d’un camion vous permet de visualiser les angles morts autour de ce type de véhicule. La première année à Saint-Jérôme, j’ai découvert avec surprise l’ampleur de l’angle mort d’un camion semi-remorque à droite. Et le miroir se situant beaucoup plus loin qu’à bord de nos voitures, ça n’aide pas à bien voir. J’ai ainsi réalisé que quand je m’engage sur l’autoroute et qu’un camion roule sur la voie de droite, il ne remarque probablement pas que je passe à côté de lui. Et si je rentre plus vite que lui et que je le dépasse, je dois vraiment le surprendre en surgissant ainsi soudainement devant son capot. Wow, dangereux! Je n’avais pas réalisé à quel point il ne voyait pas. J’avoue que mon comportement et ma vigilance ont changé depuis cette activité. Je sais maintenant que je dois faire extrêmement attention si je me retrouve dans cette situation. Et plus souvent, je décide de ralentir au lieu d’accélérer, afin de rentrer derrière le camion. De cette façon, j’assure ma sécurité en adaptant ma distance par rapport au poids lourd.

Les angles morts, on en a pris de plus en plus conscience. Mais malheureusement, on fait un parallèle trop simple entre une voiture et un poids lourd. On banalise leur ampleur sur ces gros véhicules. Mais sur ces derniers, les angles morts sont très différents, plus nombreux et trop souvent mortels pour nous.

Pendant la journée « angles morts » du RTL, j’ai eu le plaisir d’écouter une chauffeuse d’autobus qui racontait aux participants des anecdotes qu’elle a vécues dans sa carrière. Par exemple, un client qui court en hiver pour rejoindre l’autobus. Évidemment, il court dans son angle mort. Il a beau faire de grands signes, jamais elle ne peut le voir. Il glisse et se retrouve sous les roues de l’autobus. Sans la vigilance d’un passager qui a averti la conductrice, elle serait repartie sans savoir. Et ce client ne serait plus là pour raconter son histoire.

Vous avez tous entendu parler d’un accident concernant un piéton happé par un autobus à Montréal alors qu’il marchait devant le véhicule. Ce piéton marchant dans l’angle mort du miroir à la même vitesse que celle de l’autobus qui manœuvrait, le conducteur n’a jamais eu connaissance qu’il passait devant.

Ce sont tous des accidents évitables grâce à notre vigilance. N’oubliez jamais que le risque zéro n’existe pas. Que vous soyez un piéton, un cycliste, un motocycliste : l’usager vulnérable, c’est vous. Et même si les conducteurs de ces véhicules sont extrêmement vigilants et conscients de leurs angles morts, ASSUREZ VOTRE SÉCURITÉ. Aucun risque ne vaut la peine de perdre la vie.

Prenez cinq minutes à la prochaine activité de la SAAQ pour vous assoir à la place d’un conducteur de camion. Être visible, c’est aussi mieux se placer sur la route et savoir comment éviter un gros véhicule.

Je vous souhaite une bonne saison 2021!

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Lancement de presse : Suzuki V-Strom 1050 XA 2020


Pour les nostalgiques du Big Wheel


Jetez un coup d’œil sur la BMW R 1800 Bagger 2021


Kawasaki dévoile ses modèles hors-route 2022


Yamaha lance sa nouvelle moto supersportive YZF-R7 2022


Yamaha Moteur du Canada Ltée annonce des changements à son équipe du Marketing

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *