Troisième ronde de cross-country en Beauce pour la FMSQ

PAR François Cominardi Posted on

La FMSQ organisait sa troisième ronde d’endurocross de l’année à Sainte-Clothilde-de-Beauce, sur le parc Radam ce dimanche 20 septembre.

Les pilotes ont répondu présents pour en découdre sur un parcours diversifié, qui comportait une partie grass-track, une portion MX avec des sauts spectaculaires et un passage dans les bois avec des roches et des racines piégeuses. Les experts devaient s’affronter pendant deux heures et demie. Une durée qui demande de la technique, mais également de l’endurance physique.

Dans cette classe Expert, c’est Jake Michaud qui faisait un départ canon pour s’emparer du holeshot, mais dès la fin du premier tour, Alexandre Gougeon prenait les rênes de la course sur sa Kawasaki. David Bergeron, pour sa première année chez les pros, se plaçait aux avant-postes, mais c’était sans compter sur l’expertise de Loïc Leonard qui remontait implacablement pour s’emparer de la deuxième place derrière un Alexandre Gougeon intouchable. Plus loin dans le peloton, Guy Giroux faisait de la résistance avec sa moto française Sherco, heureux d’être toujours d’être dans cette classe, lui qui a remporté son premier titre Expert en 1988!

On regrettera l’absence de Philippe Chainé, champion 2019 sur sa KTM. Il est blessé, ce qui n’empêche pas ce membre du conseil d’administration de la FMSQ de veiller au bon déroulement des courses.

Chez les Expert Femme, Véronique Pellerin-Chainé a profité du retrait de son frère pour emprunter sa rutilante KTM. Elle réalisait le holeshot et s’envolait en tête jusqu’à la ligne d’arrivée.

Catherine Desrochers, la championne 2019 était en bataille avec Rebecca Pellerin-Chainé, mais elle arrivait à contenir son adversaire pour conserver la deuxième place devant Rebecca, dans une compétition d’une heure et demie.

Chez les Pee-wee, on assistait à une course historique. Pour la première fois, deux jeunes pilotes roulaient avec une moto électrique. Axel Giroux et Amandine Coupal, deux enfants de pilotes reconnus, s’élançaient en compétition avec un moteur non thermique. Le futur de la moto est un vaste débat, mais ce sont les générations futures qui donnent l’exemple et tracent la voie!

Collaboration spéciale : Isa More. Photo : Alexandre Gougeon par 100 Limites.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Kawasaki annonce ses modèles 2022


Yamaha présente sa nouvelle WR250F 2022 et annonce le retour de la WR450F!


Yamaha dévoile ses modèles Supersport célébrant son 60e anniversaire de participation au Grand Prix mondial


Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent


Lancement de presse : Tiger 900 GT Pro/Rally Pro 2020


Évaluation du système de communication Cardo Packtalk Bold

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *