Collection Dainese Alger Nomad

PAR Guy CaronPosted on

La collection Settantadue de Dainese fait référence à la fondation de la marque italienne en 1972 et le look rétro est bien évident dès que l’on jette un coup d’œil à cette gamme.

Du nouveau dans cette section du catalogue Dainese a attiré mon attention dès que j’ai reçu les communiqués de presse à ce sujet. La série Dunes, et plus précisément le manteau Alger Nomad, m’a séduit au premier regard! Quelques courriels plus tard et mon nom figurait sur la première expédition de la ligne Dainese Dunes vers l’Amérique du Nord.

Le manteau Alger Nomad, les pantalons Alger et les gants Arlit sont destinés au motocycliste urbain, mais avec l’été qui a bien voulu finir par se pointer, j’en fais aussi bon usage en randonnée, que ce soit sur route ou hors route, appréciant la ventilation aux manches, au dos et de chaque côté du tronc du manteau. J’ajoute ma doublure étanche goretex, prise dans un autre manteau, tout comme la doublure thermique, lorsque les conditions le requièrent.

Ce qui avait attiré mon attention sur ce kit est bien sûr ce look dérivé directement du Dakar des premières années, mais surtout le design calqué sur ce que les Edie Orioli et autres stars de cette époque mythique portaient.

La multitude de rangements – une poche au revers intérieur, une au buste droit, une sur la manche droite et deux sur la gauche, les cinq (oui 5!) compartiments sur et sous le rabat avant, ainsi que le grand rangement kangourou au bas du dos – offre le côté pratique dont les pilotes avaient besoin sur les pistes du rallye. Je suis tout à fait ravi d’avoir accès, et d’être en mesure d’utiliser, toutes ces cachettes lors de mes sorties!

La protection incluse aux épaules et aux coudes est légère. Une pochette est prévue pour ajouter un protecteur dorsal à acheter séparément. Une manchette de lainage élastique ferme les poignets.

Le pantalon, sans ventilation, est doté de deux poches avant et d’une arrière. Une bande de suède sur tout le long de la jambe et les rembourrages légers, piqués, sont tout simplement décoratifs. Il faut songer à porter une protection adéquate lorsque l’on s’aventure en hors-route! La jambe droite s’enfile à l’intérieur des bottes de style motocross ou encore par-dessus les bottes de route plus minces au niveau de la jambe.

Les gants Arlit en cuir sont aussi relativement légers côté protection, mais ils offrent une bonne résistance à l’abrasion en cas de chute, probablement plus que la majorité des gants d’été.

Si vous regardez bien la photo du manteau, vous remarquerez qu’il est un peu sale, tout comme ma moto. Je regrette, mais c’est ainsi! Je roule plus que je ne frotte mon équipement ces temps-ci et mon kit Dainese Dunes Settantadue est plus souvent sur mon dos qu’au placard!

Manteau Dunes Alger Nomad : 579,95 $ (US)

Pantalon Alger : 279,95 $ (US)

Gants Arlit : 99,95 $ (US)

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



KTM annonce le 4e KTM ADVENTURE Rally Canada


La SAAQ dévoile 14 recommandations pour améliorer la sécurité des motocyclistes


Le Salon de la moto de Québec a attiré 14 000 passionnés


La moto réduit le stress et améliore la concentration


Harley-Davidson présente son nouveau CVO Road Glide 2020


Harley-Davidson dévoile le Fat Boy 30e anniversaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *