Harley-Davidson Street Rod 2017 : Une sportive urbaine

PAR Moto JournalPosted on

Soucieux de répondre aux attentes d’une nouvelle génération de motocyclistes, Harley-Davidson nous présente une Street beaucoup plus musclée et stylée. Déclinaison améliorée de la Street, la Street Rod vient naturellement corriger le manque de caractère, la finition bâclée et le freinage peu assuré de cette dernière.
Par Jean Paré

C’est donc sur les routes du sud de l’Espagne, à Marbella, que nous avons l’opportunité de faire l’essai de la Street Rod. Dès notre arrivée à l’hôtel, nous fûmes plongés dans l’univers Harley-Davidson : The Dark Custom Lounge. Cette salle avait été aménagée dans un style lounge avec table de billard, guitares électriques, amplis, motos, vêtements et divans de cuir pour recevoir tous les journalistes venus d’un peu partout.

À l’extérieur nous attendait une rangée de Street Rod prêtes pour le grand départ. Dès le premier coup d’œil, on apprécie les coloris de la moto, particulièrement la vert olive. Avec sa nouvelle fourche inversée, son nouvel habillage, ses amortisseurs orangés et sa coque arrière plus sportive, la Street Rod surprend.

Après la présentation d’usage sur le développement de cette moto, une Street Rod nous fut assignée. Je me retrouvai donc au guidon d’un modèle de couleur grise. Dès le départ je remarquai que les repose-pieds, qui avaient été recentrés, conviendraient difficilement à ma grande taille. Il est clair que cette moto fera le bonheur des petits gabarits tant pour la hauteur de la selle que pour les repose-pieds.

Notre groupe, composé de journalistes canadiens, italiens, britanniques et indiens, quitta l’hôtel sous un soleil radieux : ça promettait pour la journée!

Dès mon entrée sur l’autoroute, je mis le nouveau moteur High Output Revolution X à l’épreuve. D’un coup de poignée, j’atteignis rapidement 140 km/h : la moto réagissait très bien! Ce moteur à refroidissement liquide, SOHC et huit soupapes, a été revu pour produire 18% plus de puissance et 8% de couple supplémentaire. Profitant des innombrables courbes des routes montagneuses, j’ai pu apprécier toute la souplesse et le couple accru du moteur. La boîte de vitesses fait bien le travail. À basse vitesse, le moteur ronronne relativement comme une Harley-Davidson et est très doux, de même qu’à haute vitesse. Seul bémol : trouver le point mort à l’arrêt! Impossible pour moi d’y arriver! À la suite de consultations auprès de mes collègues, mon ego de motocycliste se voyait rassuré : le problème était généralisé!

DES COURBES, ENCORE DES COURBES
Quoi de mieux que d’enfiler les courbes pour apprécier la nouvelle partie cycle de la Street Rod. Avec une nouvelle fourche inversée aux tubes de 43 mm passablement redressée, la géométrie change sensiblement. Le bras oscillant légèrement rallongé et une plus grande garde au sol, soit un angle possible de 37,3 degrés à droite et 40,2 à gauche, définissent le côté plus sportif de la Street Rod. Harley-Davidson nous promet donc plus d’agilité et de maniabilité. Ce que j’ai été en mesure de constater dans les innombrables courbes sur le chemin du retour, de Rhonda à Marbella. On pouvait enchaîner les courbes à une vitesse assez impressionnante : nos amis journalistes italiens en ont fait la démonstration en nous laissant loin derrière! Il faut tout de même se rappeler que c’est une custom, donc assez limitée. D’autant plus que cette moto ne nous permet pas de prendre appui sur les repose-pieds de par leur position, il faut alors se rabattre sur le guidon style Drag Bar. D’ailleurs, ce guidon large et plat n’affecte pas en soi l’ergonomie générale. Étonnamment, les miroirs au bout des poignées font très bien le travail : bonne visibilité et aucune vibration.

ÉVIDEMMENT, QUI DIT COURBES DIT FREINAGE
Dotée d’étriers à double pistons à l’avant montés sur de nouveaux disques de 300 mm, la Street Rod en compte deux alors que la Street n’en avait qu’un. Le système ABS est de série sur la moto. Le freinage s’est montré très efficace tout au long de l’essai, plus particulièrement celui d’en arrière, ce qui est assez fréquent pour une custom. On pouvait sentir tout de même un certain manque de puissance du freinage avant malgré le disque double.

Côté suspension, rien à redire compte tenu de la qualité des routes empruntées tout au long de notre parcours. À part quelques dos d’âne aux entrées des villages, la route était magnifique. Les nouvelles roues d’aluminium Open Spoke Black de 17 pouces, avant et arrière, sont chaussées sur de nouveaux radiaux Michelin Scorcher 21 qui ont montré un très bon niveau d’adhérence.

Harley-Davidson travaille très fort à rajeunir son image et à séduire une clientèle plus jeune : la Street Rod est un bon début!

Contrairement à la Street, la Rod nous charme par son esthétisme, sa puissance et sa maniabilité. Affichant un prix abordable pour une Harley-Davidson, elle convient parfaitement pour les débutants et les nouveaux venus dans la grande famille Harley. Sportive, urbaine, agile et puissante, la Street Rod possède une signature intéressante.

UN VOYAGE DE RENCONTRES
C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai pris l’avion pour Marbella en avril dernier pour le lancement mondial de la Street Rod de Harley-Davidson. Bien que ce voyage s’annonçât très court (départ le vendredi soir et retour le lundi après-midi, donc beaucoup de décalage en très peu de temps), l’expérience fut amusante et enrichissante.

Exaspéré par l’hiver, j’avais enfin la chance d’aller rouler. En plus, en Espagne où je n’avais jamais mis les pieds! Il y a longtemps que je rêvais d’attaquer les routes sinueuses du sud de de ce pays, eh bien j’allais être servi! Si vous n’avez jamais roulé entre Rhonda et Marbella, il faut alors mettre ça sur votre bucket list!

Quand on parle de moto, on parle évidemment de passion. Je roule depuis l’âge de huit ans et je suis toujours aussi passionné : j’ai encore plusieurs motos dans le garage! Mais la moto, c’est aussi et surtout des rencontres passionnantes, et encore une fois, j’ai eu droit à mon lot de celles-ci en Espagne. J’ai roulé principalement avec Viktor Radics de Moto Social et Karen Mayberry de Harley-Davidson Canada : j’ai adoré! Viktor est un chic type, mordu de photographie et de moto. Il m’a surpris tout au long de notre parcours, son appareil d’une main et son guidon de l’autre, et ce, parmi les innombrables courbes : un vrai Evel Knievel. À ne pas faire à la maison!! Beaucoup de plaisir aussi à rouler avec Karen, une motocycliste dans l’âme : elle représente vraiment bien son produit! Merci à vous deux pour ces moments inoubliables.

Vous pouvez suivre Viktor sur Moto Social, sur Facebook : il organise plusieurs rassemblements sociaux dans différentes villes tout au long de l’été. Vous aurez peut-être la chance de le croiser.

FICHE TECHNIQUE
HARLEY-DAVIDSON STREET ROD 2017

Moteur : V-Twin Revolution X, refroidissement liquide

Distribution : Par simple arbre à cames en tête, 4 soupapes

Rapport volumétrique : 12.0:1

Couple : 65 Nm à 4000 tours/minute

Alimentation : Injection électronique, deux ports Mikuni de 42 mm

Lubrification : Carter humide, sous pression

Embrayage : Multidisque en bain d’huile

Boîte de vitesses : 6 rapports à prise constante

Transmission finale : Par courroie, rapport de transmission 30/80

Cadre : Cadre tubulaire et bras oscillant en acier

Suspension avant : Fourche télescopique inversée de 43 mm, débattement 132 mm

Suspension arrière : Double amortisseur réglable en précharge du ressort, débattement 117 mm

Frein avant : Double disque de 300 mm, étriers flottants à deux pistons

Frein arrière : Disque de 300 mm, étriers flottants à deux pistons

Roues : Jantes noires à 7 bâtons en alliage d’aluminium

Pneu avant : Michelin Scorcher 21 Radial 120/70 R17

Pneu arrière : Michelin Scorcher 21 Radial 160/60 R17

Longueur : 2130 mm

Largeur : 1145 mm

Hauteur de la selle : 765 mm

Garde au sol : 205 mm

Angle de chasse : 27 degrés

Chasse : 99 mm

Empattement : 1510 mm

Poids : 238 kg

Réservoir : 13,2 litres

Coloris : Vert olive, gris

Prix : À partir de 10 399 $

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Une nouvelle Ducati : Scrambler Desert SLED Fasthouse


Gamme Triumph Bonneville 2021 : le changement se trouve à l’intérieur


Kawasaki annonce ses modèles 2022


Yamaha présente sa nouvelle WR250F 2022 et annonce le retour de la WR450F!


Yamaha dévoile ses modèles Supersport célébrant son 60e anniversaire de participation au Grand Prix mondial


Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent