Une moto volante russe?

PAR Marc ParadisPosted on

Avec le Scorpion-3, la société russe Hoversurf, spécialisée dans la production de drones, entre sur le marché de la moto volante. L’entreprise propose un engin volant qui combine des éléments d’un drone, d’un hélicoptère et bien sûr, de la moto, ce qui n’est pas des plus rassurant. Avec ses quatre hélices en rotation à quelques pouces des jambes du pilote – et, pire, au niveau de la tête des passants –, le Scorpion-3 semble à peu près aussi sûr qu’une tondeuse en lévitation. Pour nous rassurer, Hoversurf prétend que la vitesse et l’altitude seraient gérées automatiquement. Il est capable de soulever une charge de 120 kilos et d’atteindre la vitesse de 50 km/h. Il a une autonomie de 27 minutes et peut voler jusqu’à 10 mètres du sol. Aucun prix, aucune spécification technique ni aucune date de commercialisation n’ont été rendus publics. Nous ne sommes pas vraiment pressés d’en faire l’essai…

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent


Lancement de presse : Tiger 900 GT Pro/Rally Pro 2020


Évaluation du système de communication Cardo Packtalk Bold


Découvrez quelques nouveautés 2021 et 2022 des fabricants de motos


La toute nouvelle Honda CRF250R est plus légère, plus rapide et plus solide pour 2022


La Honda Monkey 2022 arrive au Canada