À froid

PAR Éric MénardPosted on

Ça y est, on en est là. Le temps froid commence à sérieusement prendre le dessus et on doit se résoudre à penser à remiser nos motos ou à rajouter des pelures quand on sort rouler. En ce qui me concerne, je sors mon équipement chaud. Une veste chauffante avec les gants chauffants, une cagoule pour couper le froid et même, quand ça descend vraiment, une paire de bas chauffants. Oui je sais, c’est un peu extrême, mais quand on a besoin de sa dose de deux-roues, il faut savoir faire des compromis. Bien sûr, c’est un peu moins confortable et ça coûte des sous, mais le plaisir de rouler au chaud quand le temps est froid en vaut l’investissement.

Rouler au froid est vivifiant et on redécouvre les paysages familiers sous un autre jour. Les arbres aux couleurs vives laissent de plus en plus la place aux forêts dénudées. Ça expose plein de choses qu’on ne voit pas habituellement sous le couvert des arbres. Les maisons habituellement cachées se révèlent, les odeurs de feuilles mouillées ou qui brûlent en tas, les petits animaux qui font leur nid pour l’hiver, les vols des oiseaux migrateurs et tous ces gens qui préparent leurs terrains et maisons pour la grande nuit blanche sont autant d’occasions de sortir observer en roulant.

Suis-je un peu voyeur? Certainement. Mais c’est une autre occasion de vivre le moment présent, d’être conscient du temps qui passe, de la courte durée de notre belle saison (quoiqu’on ne peut se plaindre du dernier été) et d’entendre roucouler ma bécane entre mes jambes avant de lui dire bye bye pour quelques mois.

Les plus téméraires diront qu’il y a maintenant des compagnies (une ou deux) qui offrent des pneus de motos avec le fameux flocon apposé sur ses flancs et permettant (en théorie) de rouler sur la neige, mais on s’entend que ça ne sera qu’une poignée de crinqués qui en chausseront leurs motos. Pour plusieurs, comme moi, c’est maintenant l’occasion de sortir l’autre joujou à moteur : la motoneige. Il ne faut pas oublier que le Québec regorge de sentiers de motoneige qui en font le meilleur endroit au monde pour pratiquer ce sport motorisé. Rien de moins.

Et qu’est-ce qu’on voit en motoneige? Des paysages ensevelis sous la neige, des pistes de petits animaux et des gens roulant avec des amis et un grand sourire dans la face quand ils enlèvent leurs casques. Ça vous rappelle quelque chose?

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent


Lancement de presse : Tiger 900 GT Pro/Rally Pro 2020


Évaluation du système de communication Cardo Packtalk Bold


Découvrez quelques nouveautés 2021 et 2022 des fabricants de motos


La toute nouvelle Honda CRF250R est plus légère, plus rapide et plus solide pour 2022


La Honda Monkey 2022 arrive au Canada