Une Harley électrique: Qui l’eût cru!

PAR Moto JournalPosted on

C’est par un beau vendredi ensoleillé de septembre que je me suis dirigé vers Brossard chez Léo Harley-Davidson pour l’essai de la LiveWire, la moto électrique produite par nul autre que Harley-Davidson.
Après m’être enregistré auprès des personnes responsables, j’ai eu droit, comme tous les autres pilotes, à une vidéo explicative du projet LiveWire avant notre départ.

Enfin, nous allions passer aux choses sérieuses. Tout d’abord, la LiveWire n’apporte absolument rien de nouveau au marché des motos électriques, mais elle en respecte tout de même les standards. Propulsée par un moteur électrique de 74 chevaux, elle offre un impressionnant couple maximum de 52 lb-pi, ce qui lui permet une accélération surprenante : elle passe de 0 à 100 km/h en 3,4 secondes. Cette moto récupère de l’énergie en phase de décélération et ses batteries, qui utilisent la technologie lithium-ion, sont refroidies par eau. L’autonomie annoncée est de 100 km en mode standard et de 43 km en mode sport. Il faut compter trois heures et demie pour une recharge.

Parlons maintenant de mon expérience routière sur la LiveWire. Après quelques notions de conduite et de sécurité, nous voilà partis! Dès qu’on enfourche ce prototype, on peut remarquer une finition très soignée digne d’un modèle de série : les clignotants intégrés dans les rétroviseurs, les lumières DEL, la petite selle monoplace et un faux réservoir très profilé. La position de conduite, de type plus sportif, est parfaite pour le pilotage de cette moto de 210 kg. Dès que l’on met le contact, une instrumentation tactile avec GPS intégré s’illumine et de nombreuses infos apparaissent, dont l’autonomie de la batterie. C’est à ce moment que l’on peut sélectionner l’un des deux modes de conduite : j’ai évidemment opté pour le mode performance!

Dès que j’ai tourné la poignée, la moto a réagi instantanément : quelle puissance! On passe de 0 à 100 km/h en à peine 4 secondes pour une vitesse maximale de 154 km/h, et ce, sans embrayer et enfiler les rapports. La fluidité dans la poignée assure un bon contrôle et une bonne souplesse de la moto. Le bruit de fusée du moteur, quant à lui, n’a rien de comparable au bruit légendaire du manufacturier de Milwaukee. Mais je dois avouer qu’on s’y fait. Par contre, il faut redoubler de prudence sur la route, car le son n’est plus une carte de visite avec cette moto!

Rapidement, on s’adapte à cette nouvelle conduite. La moto réagit très bien en virage ainsi que sur nos magnifiques routes accidentées! Par contre, la fourche avant est très sollicitée étant donné que les batteries sont placées haut en avant dans le cadre, ce qui génère plus de poids. Cette moto bénéficierait certainement de freins ABS et d’un système antipatinage pour un contrôle optimisé.

Somme toute, j’ai adoré mon expérience si courte fut-elle! J’aimerais bien bénéficier d’un essai moyen terme de quelques semaines, question de bien évaluer le produit!

LiveWire et l’avenir?
Mais que vise Harley-Davidson avec ce prototype? Sur place, nous avons rencontré le nouveau directeur général de la marque au Canada, M. Anoop Prakash, qui explique « qu’avec cette moto, Harley-Davidson veut rejoindre la clientèle de demain, plus jeune, urbaine et soucieuse de l’environnement ». On parle d’une production en série dès 2020.

Chose certaine, côté marketing, le projet LiveWire a frappé dans le mille! Depuis deux ans, il est omniprésent dans l’actualité motocycliste.

Si on m’offre une plus grande autonomie, un prix raisonnable et quelques ajouts sur la moto, je suis acheteur!

FICHE TECHNIQUE (données du constructeur)
GÉNÉRAL

Couleur : noir

Prix : prototype non commercialisé pour l’instant

MOTEUR

Type : électrique asynchrone refroidi par huile

Puissance maximum : 74 ch à 8 500 tr/min

Couple maximum : 52 lb-pi à 8 000 tr/min

Alim./dépollution : batterie lithium-ion

TRANSMISSION

Boîte de vitesses : prise directe

Transmission finale : par courroie

PARTIE CYCLE

Frein avant : 1 disque de 250 mm de 0/ (2 juxt.) avec étrier à piston

Frein arrière : 1 disque de 200 mm à 0/ (2 juxt.) avec étrier à piston

Autonomie : environ 100 km, temps de charge annoncé de trois heures et demie

Poids annoncé : 210 kg avec batteries

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Le Salon de la moto de Montréal a attiré près de 33 000 personnes


Harley-Davidson présente la nouvelle Softail Standard


KTM annonce le 4e KTM ADVENTURE Rally Canada


La SAAQ dévoile 14 recommandations pour améliorer la sécurité des motocyclistes


Le Salon de la moto de Québec a attiré 14 000 passionnés


La moto réduit le stress et améliore la concentration