L’habit ne fait pas le moine

PAR Moto JournalPosted on

Par Alain Hogue, Mirabel

Après m’être arrêté de faire de la moto depuis août 2011 pour des raisons de santé, je sentais l’urgent besoin d’y retourner pour la saison 2015. Certains de mes problèmes cervicaux ont diminué, mais d’autres articulations me font encore souffrir. Peu importe! Je suis encore capable de rouler et on prendra les sorties une journée à la fois et on soignera avec des antidouleurs s’il le faut…

Alors, pour mon retour sur deux roues, il allait de soi qu’une vieille Gold Wing allait faire l’affaire. Je me suis alors dirigé vers mon entrepôt afin de ramener une monture à préparer pendant l’hiver. Car l’hiver 2015 a été très long. Trop long. Début février, j’arrête donc mon choix sur une Gold Wing 1500 1996 qui affichait seulement 81 600 km. Elle porte la mention VGA (véhicule gravement accidenté), mais l’accident léger n’a fait qu’endommager les valises et ses supports. Rien de majeur à réparer! J’ai les pièces disponibles à la maison.

Il faut dire que j’avais vendu pratiquement toutes les parties esthétiques sauf le carénage (fairing) et le coffre arrière. Ce fut fait assez rapidement la semaine suivante, car ces dernières étaient en très bon état. Un autre acheteur sur eBay avait visité ma boutique pour les acheter. Donc, tout ce qu’il me restait était une GW complètement déshabillée, mais une base solide pour reconstruire ma RAT BIKE.

De février à mars, j’ai ramassé toutes les pièces nécessaires à la reconstruction de mon RAT. Un donneur de 347 000 km ayant passé par Jasper, le Grand Canyon et l’Alaska, pour ne nommer que quelques endroits, m’a donné le carénage, le couvercle du top case, l’odomètre et quelques autres pièces. Des articles rouillés achetés sur eBay d’un gars de la Floride et des murals air brush sur les couvercles de valise d’un autre membre de la Pennsylvanie. Internet! Intarissable source d’inspiration pour toute personne ayant un projet. J’aurais un autre Egotrip à écrire là-dessus.

De retour au sujet principal, ma collecte de pièces allait bon train et il ne manquait presque plus rien. Jamais au long de la reconstruction je n’ai sacrifié la sécurité. Et une inspection méticuleuse des pneus et freins fut faite. Une mise au point complète réalisée, seals de fourches, roulements, huile, liquides, etc. Après, la mécanique, l’assemblage des plastiques. Les pièces ont été traitées de façon à avoir un look complètement dilapidé et usé à l’extrême. L’acide muriatique, l’eau salée, le sablage et les peintures mattes les ont amenées à l’extrême. La pluie et l’humidité, les routes de gravier avec les flaques d’eau et de boue ont aussi contribué au design. Plus de 20 motos m’ont donné les pièces nécessaires au projet, incluant des sections de collecteur d’échappement d’une FJR 1300, des pare-chaleurs de SV 650, des supports de filtre à air de Royal Star 1300 et bien d’autres choses qui traînaient dans mon garage ainsi qu’une multitude de collants.

L’objectif du projet était le pur plaisir égoïste de construire une moto avec une personnalité unique. On l’aime ou on ne l’aime pas. J’ai eu d’autres GW pas mal plus brillantes et lustrées que celle-là dans le passé, mais personne ou à peu près ne s’intéressait à mon produit. On se fait traiter de pépères sur une Gold Wing. L’effet RAT BIKE attire le monde comme jamais et chacun te pose une question sur l’année de la moto ou qu’est-ce qui lui est arrivé. Les personnes qui connaissent la culture RAT viennent me parler sur les détails de la moto.

Ça faisait un bon bout de temps que je pensais à me remonter une Gold Wing avec un style RAT BIKE. M. Ménard de Moto Journal parlait de style dans l’éditorial titré « L’habit fait le moine ». Mais dans mon cas, c’est l’inverse. Dans mon Egotrip, l’habit ne fait pas le moine!

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Une nouvelle Ducati : Scrambler Desert SLED Fasthouse


Gamme Triumph Bonneville 2021 : le changement se trouve à l’intérieur


Kawasaki annonce ses modèles 2022


Yamaha présente sa nouvelle WR250F 2022 et annonce le retour de la WR450F!


Yamaha dévoile ses modèles Supersport célébrant son 60e anniversaire de participation au Grand Prix mondial


Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent