Entrevue avec Claude Roberge, président de l’AMAQ

PAR Marc ParadisPosted on

Bonjour M. Roberge, en étant à ma première visite d’une exposition de l’AMAQ, j’aimerais en savoir plus sur l’association et aussi sur l’historique du mouvement.
Initialement, les expositions étaient réservées exclusivement aux membres, mais depuis six ans, elles sont ouvertes au grand public. Nous voulons que ce soit une activité familiale où les amateurs de belles mécaniques peuvent passer une belle journée. Une partie des profits est remise à la Société canadienne du cancer, une maladie qui fait des ravages même dans nos membres.

J’aimerais vous partager une petite anecdote qui en dit long sur l’héritage que nous lèguent ces vieilles motos.

L’autre jour, en m’approchant de ma moto dans le stationnement (une Harley-Davidson Knuckle Head 1947), j’aperçois un octogénaire qui se tenait à côté, des larmes sur les joues. Je lui demandai ce qui n’allait pas et il m’a répondu que c’était la première fois en plus de 70 ans qu’il revoyait cette moto, son père en avait une semblable et il la pilotait pour aller chercher les vaches en été. Il a fait ma journée, comme j’ai probablement fait la sienne!

Vous êtes un passionné de moto depuis longtemps?
J’ai commencé à faire de la moto à 12 ans et, depuis, je n’ai jamais abandonné. Présentement, j’en possède une trentaine, ça occupe mes temps libres de jeune retraité!

Lorsque nous avons décidé de former le club, nous étions cinq (quatre hommes et une femme). Aujourd’hui, nous sommes environ 160 membres au Québec. Le coût minime afin de devenir membre (25 $) inclut l’entrée gratuite aux activités du club, de même que quatre exemplaires de la revue du club qui nous permet de garder le contact.

L’idée derrière la fondation à la base était de regrouper des gens avec la même passion (les motos antiques) afin de les aider à trouver des pièces rares et s’établir un réseau de contacts. Au Québec, il n’existe que trois associations regroupant les amateurs de vieilles motos, soit le CVMG (qui est pancanadien), le CVMAQ (qui regroupe exclusivement les amateurs de vieilles motos anglaises) et nous, l’AMAQ. Chaque mois, nous organisons une randonnée; nous aimons les montrer, mais surtout les rouler!

Les motos antiques sont vraiment impressionnantes si l’on tient compte de l’ingéniosité qu’ont dû faire preuve les inventeurs de l’époque, mais aussi la débrouillardise dont les motocyclistes devaient s’armer pour continuer à faire fonctionner ces machines… Imaginez le plaisir que nous ressentons lorsque nous leur insufflons une seconde vie! Mon trip extrême consiste à trouver une moto mise au rancart depuis 30-40 ans et lui donner une deuxième ou encore une troisième vie. Souvent, je retourne la montrer à l’ancien propriétaire, pas besoin de te dire que le contact humain y est toujours intéressant. Avec un de mes amis, nous avons développé une machine pour refaire les intérieurs de réservoir à essence à la résine d’époxy. Notre invention ressemble à un méchoui qui vire durant huit heures. On peut dire que toutes les surfaces intérieures sont couvertes une fois le processus complété! Parfois, on a beau chercher, la pièce qu’il nous manque n’existe plus tout simplement… C’est alors que les talents et connaissances des divers membres du club sont mis à profit. Nous avons un spécialiste en électricité qui nous fabrique des systèmes d’allumage électronique pour améliorer le quotidien de nos vieilles montures, un  soudeur, un peintre, un redresseur de châssis sans parler de quelques machinistes qui nous usinent des pignons et autres engrenages au besoin. Je ne sais pas si cela paraît lorsque j’en parle, mais ma passion pour la moto est totale! Parmi mes motos, certaines ne seront jamais mises en vente, elles constituent l’héritage de mes descendants. Ma passion est contagieuse, mon plus jeune œuvre dans le domaine de la moto, chez Atelier AD qui sont spécialisés dans la fabrication de motos custom. Voir leurs créations me porte à dire que l’avenir des motos retapées du début du siècle dernier est en pleine santé et c’est une bonne chose!

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Kawasaki annonce ses modèles 2022


Yamaha présente sa nouvelle WR250F 2022 et annonce le retour de la WR450F!


Yamaha dévoile ses modèles Supersport célébrant son 60e anniversaire de participation au Grand Prix mondial


Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent


Lancement de presse : Tiger 900 GT Pro/Rally Pro 2020


Évaluation du système de communication Cardo Packtalk Bold