Décès du Dr John Hinds lors de la Skerries 100

PAR Marc ParadisPosted on

Contrairement aux apparences, le Dr Hinds ne participait pas à la course en tant que compétiteur, mais bien en tant que chirurgien à moto. Tout le monde apprécie le courage des pilotes, mais bien peu connaissent l’implication de ces « médecins en superbike » qui sont toujours prêts à intervenir en cas de chute grave (ce qui arrive souvent lors de ce type d’épreuve sur route). Leurs interventions express ont sauvé des vies… quand c’était possible. Contrairement aux unités d’intervention traditionnelles, les secouristes à moto suivant le peloton des déchaînés arrivent souvent dans les secondes suivant l’accident. Pour ce faire, ces médecins sans peur doivent souvent rouler presque aussi vite que les coureurs, ce qui malheureusement occasionne des sorties de route comme celle dont fut victime Dr John. Lorsqu’il ne fonçait pas sur les circuits routiers de Dundrod ou de Tandragee, John Hinds, 34 ans, officiait en tant qu’expert dans deux spécialités médicales distinctes à l’hôpital de Craigavon, dans le comté d’Armagh (Irlande du Nord). Il passait la moitié de sa semaine en réanimation, l’autre au bloc opératoire en tant qu’anesthésiste.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Can-Am dévoile les deux premiers prototypes de sa prochaine gamme de motos électriques


Lancement de presse – Yamaha Ténéré 700 : Amusant, pur et simple


Découvrez les Ducati Scrambler 2022


Direction générale de la FMQ : à qui la chance?


Le Super Dirt Track à l’hippodrome de Trois-Rivières


Le scooter Honda Giorno légendaire d’inspiration européenne fait son retour au Canada