Fébrilité

PAR Moto JournalPosted on

Chaque fois, c’est la même chose qui se passe. Je sens monter en moi la fébrilité. C’est comme pour un blind date, mais dans ce cas-ci, je suis assuré d’être content de mon rancart. Chaque journée en piste où j’essaie des motos, je redeviens un petit gars. Excité, énervé, je trépigne à l’idée de chevaucher une monture de course.

Dernièrement, je me suis rendu au circuit de Roebling Road en Géorgie pour des essais des modèles CBR de Honda. Trois jours de « track », c’est l’occasion idéale de peaufiner sa technique. À force de tourner, on en vient à connaitre par cœur le circuit et on peut travailler nos lignes, notre freinage et notre position. Une rare occasion!

Quel bon sentiment que d’entendre des motos conçues pour la piste pouvoir enfin respirer sans gêne, sans avoir peur d’attraper un ticket monstrueux. Sans être restreintes par rien d’autre que l’habileté du pilote et les distances de freinage requises pour prendre chaque virage.

Plusieurs se disent que la piste n’est pas pour eux : trop vite, trop dangereux, trop fou. Je vous pose la question : qu’est-ce qui est trop fou? Ne pas bien connaître les limites et les capacités de votre moto et, par le fait même, les vôtres ou bien prendre la route sans trop savoir comment notre moto réagira lors d’un freinage d’urgence? Sauriez-vous jusqu’où vous pouvez pencher votre moto si vous deviez prendre une courbe plus vite que ce à quoi vous êtes habitué?

La dernière fois que j’étais allé faire de la track chez ASM à Saint-Eustache, j’ai vu un monsieur avec une Gold Wing (!) qui roulait à fond de train en frottant les repose-pieds dans les courbes. Bien sûr, de son propre aveu, il se trouvait un peu fou au début de sa journée. Toutefois, plus il prenait de l’assurance avec sa grosse moto, plus il trouvait que c’était une bonne façon de mieux connaître sa moto. Il pouvait faire ses tests dans un environnement sécuritaire et contrôlé. 

Toute formation est bonne à prendre en ce qui concerne le pilotage d’une moto et une journée en piste avec votre moto, aussi balaise soit-elle, pourrait vous sauver la vie en cas de pépin. Au passage, vous risquez de vivre une expérience mémorable et vous pourriez même avoir un gros sourire dans le visage en retournant chez vous. Qu’attendez-vous?

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Yamaha annonce la mise en marché de la YZ450F et de d’autres modèles


Mitas applique des augmentations de prix dans son portefeuille de produits de pneus pour deux-roues et spécialités


Can-Am dévoile les deux premiers prototypes de sa prochaine gamme de motos électriques


Lancement de presse – Yamaha Ténéré 700 : Amusant, pur et simple


Découvrez les Ducati Scrambler 2022


Direction générale de la FMQ : à qui la chance?