MV Agusta: Plusieurs modèles quatre cylindres à l’horizon

PAR James NixonPosted on

MV dévoilera bientôt une toute nouvelle plateforme
Au fil des dernières années, MV a lancé en rafale une succession de modèles à moteur trois cylindres. Seulement en 2014, il y en a eu cinq. Mais certains se ressemblent passablement, à tel point qu’il est parfois difficile de les distinguer. Est-ce une Brutale 675 qui approche, ou une 800? Ou peut-être une 800 RR? Nous apprécions énormément les MV à moteur tricylindre, mais on ne peut pas éternellement faire des variations sur un même thème. Cela dit, les choses devraient bientôt changer puisque « la Turismo Veloce était notre dernière déclinaison réalisée à partir de la plateforme tricylindre » affirme Giovanni Castiglioni, le boss de MV Agusta. À quoi peut-on s’attendre dans les années à venir?

« En 2010, MV a vendu environ 2000 machines. Pour cette année, nous visons le cap des 10 000 unités », poursuit Castiglioni. Pour les deux années suivantes, l’entreprise prévoit une augmentation de l’ordre de 24 % et elle estime pouvoir doubler ses ventes d’ici cinq ans. Pour ce faire, MV mise sur une amélioration de son réseau de distribution (elle vient notamment d’ouvrir un nouveau bureau à São Paolo, au Brésil) et sur de nouveaux produits. « Nous allons lancer une nouvelle plateforme à moteur quatre cylindres, et elle ne sera pas uniquement destinée à la F4 et à la Brutale. Un peu comme la plateforme des tricylindres actuels, elle visera une variété de segments de marchés. »

Le nouveau moteur est une bonne idée, car le quatre cylindres actuel de la marque commence à prendre de l’âge. Ce ne sera pas simplement une autre mise à jour, n’est-ce pas Giovanni? « Non, répond le patron, ce sera une machine entièrement nouvelle. À l’heure actuelle, les quatre cylindres représentent 20 % de nos ventes, nous voulons faire passer leur part de marché à plus de 30 % ».

Castiglioni explique que MV va dévoiler quatre nouveaux modèles en 2016, quatre en 2017, et trois en 2018. Il n’a pas voulu dire de quel type de modèles il s’agira exactement, mais on peut raisonnablement supposer que ce seront tous des quatre cylindres (il n’a jamais été question de bicylindres) et que, conformément à l’image sportive de la firme italienne, le premier à voir le jour sera un modèle super sport.

On peut donc s’attendre à voir apparaître bientôt une toute nouvelle F4 pour faire face à la compétition, sans doute ensuite une Brutale, puis des déclinaisons RR et Corsa. Et éventuellement, si la firme suit le même scénario que pour ses tricylindres, est-ce qu’on verrait se pointer une MV de tourisme à moteur quatre cylindres? « Si cela se produit, ce sera une machine de maxi-tourisme, répond Castiglioni, et elle sera la dernière à voir le jour avec la nouvelle plateforme quatre cylindres. » En 2018, peut-être? « Non, nous sommes performants, mais quand même pas à ce point…! »

Il faut énormément d’argent pour concevoir et mettre au point un nouveau moteur, et encore plus pour élaborer une nouvelle gamme de motos à partir de ce moteur. (J’ai demandé à Castiglioni combien la firme avait investi pour créer la Turismo Veloce. Il m’a dit qu’il n’était pas autorisé à donner ce chiffre, mais qu’il s’élevait à plusieurs millions ».) Harley-Davidson a acheté MV en 2008 et l’investissement de la société MoCo a permis de financer le développement du tricylindre de MV, un moteur qui a été utilisé à toutes les sauces (il propulse 11 des modèles actuels). On peut supposer que le partenariat actuel de MV Agusta avec Mercedes-AMG (qui détient une part de 25 %) a apporté une infusion d’argent frais, ce qui facilite toujours le passage de la table à dessin à la production de véritables machines. Quoi qu’il en soit, nous n’attendrons plus très longtemps avant de voir apparaître les premières MV quatre cylindres de nouvelle génération.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent


Lancement de presse : Tiger 900 GT Pro/Rally Pro 2020


Évaluation du système de communication Cardo Packtalk Bold


Découvrez quelques nouveautés 2021 et 2022 des fabricants de motos


La toute nouvelle Honda CRF250R est plus légère, plus rapide et plus solide pour 2022


La Honda Monkey 2022 arrive au Canada