Moins égale plus

PAR Moto JournalPosted on

Connaissez-vous l’adage : It’s more fun riding a slow bike fast than riding a fast bike slow? À mes débuts en tant que motocycliste, il m’était inconcevable d’adhérer à cela. Comment une petite moto pouvait être plus plaisante qu’une moto plus puissante? Qui, parmi les sains d’esprit, renoncerait à en avoir plus? Je me disais que les motocyclistes qui adhéraient à cet adage étaient très rationnels et n’étaient pas véritablement passionnés par la moto. Se contentant de peu ou faisant à croire qu’ils étaient comblés. C’est bien beau la raison… mais la passion dans tout ça? 

Après avoir possédé des motos d’une centaine de chevaux, ma neuvième moto a pris la forme d’une Yamaha WR250X. Malgré ses 31 chevaux, je me suis amusé ferme dans plusieurs circonstances. Bien que les sorties sur autoroute étaient réalisables, cela représentait plutôt un défi engendrant un sentiment d’exploit. Le plaisir intense que procurait cette petite cylindrée sur des chemins sinueux et bosselés est inimaginable sans l’avoir essayée. Évidemment, c’est un plaisir égoïste. La possibilité de conduite en duo est symbolique. Même avec une passagère de petit gabarit qui adore la moto, une sortie sur autoroute représente un homicide volontaire à la relation. La capacité de chargement est très limitée. Néanmoins, il y a possibilité de partir en voyage si vous êtes enclin à voyager léger.

J’ai fait l’acquisition, en mars 2014, d’une Yamaha FZ-07 2015. J’avais pourtant eu l’opportunité de rouler la FZ-09 l’automne précédent, une moto équipée d’un moteur trois cylindres carrément envoûtant. Ne faisant plus d’essais libres sur piste depuis 10 ans, et n’ayant aucune intention de recommencer, je ne pouvais justifier son achat, car son potentiel serait sous-utilisé; un gaspillage selon moi. Après avoir complété le rodage, je suis allé dans un de mes terrains de jeux favoris avec ma nouvelle moto. J’ai eu droit à toute une surprise : j’ai eu l’impression d’avoir fait le trajet moins rapidement qu’avec mon 250cc. J’avoue que l’indicateur de vitesse prouvait le contraire. Le fait d’accélérer agressivement en devant changer tous les rapports engendre une intensité plus importante à mon avis. En maintenant le régime-moteur élevé, le son de l’échappement contribue également à la sensation de performance. J’étais davantage impliqué ou investi dans la conduite avec la plus petite moto.

Le fait de réaliser qu’on utilise le plein potentiel de la moto est très enivrant. L’avantage d’une petite supermotard ou double usage est qu’on ne se préoccupe nullement de l’état de la route. Les suspensions avalent tout. Et étant donné l’état de certaines de nos routes, je pouvais rouler beaucoup plus rapidement avec la WR250X. Ça devient franchement bidonnant de distancer des motos au moins trois fois plus puissantes sur une route en mauvais état. Le sous-estimé David surpasse le puissant Goliath. Cela donne l’impression que c’est le pilote qui domine et non pas la machine. On prend un malin plaisir à peaufiner notre ligne dans les courbes, à retarder notre point de freinage pour éviter de perdre ces précieux kilomètres-heure. La satisfaction de rester collé à la roue arrière d’une moto beaucoup plus grosse et puissante est bel et bien tangible.  

Si une moto aventurière de faible cylindrée devient disponible, elle se retrouvera sur le haut de ma liste. Pourquoi? Tout simplement parce que les aventurières représentent la catégorie de moto la plus polyvalente. Et que, finalement, je préfère une moto dont je peux utiliser le plein potentiel la majorité du temps. Ici, une moto de petite cylindrée signifie, la plupart du temps, une moto utilitaire et bon marché. Cependant, certaines années, on retrouve des exceptions. Pour moi, la WR250X en est une. 

De nos jours, un essai de vitesse maximale sur un circuit ouvert (autoroute) avec une puissante moto peut vous valoir la saisie de votre moto et la révocation de votre permis de conduire. En vieillissant, je deviens probablement plus raisonnable… mais tout aussi passionné qu’avant.

Éric Mathieu, Saint-Jérôme

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Une nouvelle Ducati : Scrambler Desert SLED Fasthouse


Gamme Triumph Bonneville 2021 : le changement se trouve à l’intérieur


Kawasaki annonce ses modèles 2022


Yamaha présente sa nouvelle WR250F 2022 et annonce le retour de la WR450F!


Yamaha dévoile ses modèles Supersport célébrant son 60e anniversaire de participation au Grand Prix mondial


Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent