La belle aventure Horex est terminée…

PAR Marc ParadisPosted on

Ressusciter n’est pas facile, encore plus lorsqu’il s’agit d’une marque de motos! Le projet était pourtant ambitieux, faire renaître un nom dont les origines remontent au début des années 1920 et qui survécut à la Seconde Guerre mondiale (pour une marque allemande, il s’agissait d’un exploit considérable) avant d’être englobée par Daimler-Benz en 1960. Depuis 2010 que ces artisans travaillaient d’arrache-pied afin de produire un roadster unique par son style et sa motorisation, un 6 cylindres en V de 1218cc, qui devait à l’origine se voir greffer un compresseur et développer autour de 200 ch. Ce sera toutefois un moteur atmosphérique offrant 126 ch qui équipera les motos de production en 2012. L’aventure prit fin abruptement à la fin 2014, alors que le redressement judiciaire amorcé en septembre n’a finalement pas donné les résultats escomptés pour lui permettre de se relancer. L’usine Horex va donc poursuivre les derniers assemblages de motos pour honorer les dernières commandes et alimenter le stock de pièces dédiées au service après-vente.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Lancement de presse – Yamaha Ténéré 700 : Amusant, pur et simple


Découvrez les Ducati Scrambler 2022


Direction générale de la FMQ : à qui la chance?


Le Super Dirt Track à l’hippodrome de Trois-Rivières


Le scooter Honda Giorno légendaire d’inspiration européenne fait son retour au Canada


Honda célèbre ses 50 ans de motocross avec la CRF450R 2023