Dans le sang…

PAR Moto JournalPosted on

À 13 ans, je viens de terminer ma 11e saison de moto. New York, Boston, le mont Washington, etc. Ce sont quelques-uns de mes grands trips avec mon père. C’est sûr que lorsque tu as un père qui sort sa moto au début du mois de mars et qui la remise après les premières neiges, tu n’as pas le choix de triper moto! Cet été, c’est le barrage Manic-5 qui nous a accueillis avec sa formidable beauté. Partis de Saint-Georges, en Beauce, nous avons roulé jusqu’à Rimouski pour prendre le traversier. Nous sommes arrivés à Forestville avec un léger mal de cœur, qui a disparu tout de suite en admirant le superbe paysage de la Côte-Nord. Notre première journée s’est terminée dans un B&B à Baie-Comeau. Finir en mangeant une bonne côte levée au restaurant Les 3 Barils après une journée bien remplie, miam!

La 2e journée s’amorce avec une petite rosée sur la moto. Fin prêts à partir, nous nous engageons sur la 389. Une route idéale pour les motocyclistes. Les 25 premiers kilomètres (jusqu’à Manic-2) restent les plus beaux. Au total, 215 km pour se rendre à Manic-5 depuis Baie-Comeau, avec environ 200 km de courbes.

La visite guidée était très intéressante. Avant de visiter le barrage, nous avons eu droit à un petit cours théorique. Pourquoi a-t-il été construit, combien de temps a pris la construction, son fonctionnement, etc. Toutes des questions auxquelles nous sommes maintenant en mesure de répondre! Nous nous sommes rendus au barrage en autobus, accompagnés de la guide. Nous étions équipés d’écouteurs pour l’entendre, peu importe où nous nous trouvions sur le site. La visite s’est terminée sur le barrage pour prendre des photos. Personnellement, j’ai adoré la visite et si vous avez la chance d’y aller, je vous le conseille. Au retour, nous nous sommes arrêtés pour photographier le barrage Manic-2 et nous dégourdir les jambes. Puis nous sommes allés au cinéma avant de retourner au B&B.

Nous sommes revenus par Tadoussac, avons pris le petit traversier et sommes redescendus par Québec. Trois petits jours bien remplis pour un total d’environ 1 500 km. Une autre destination à ajouter à ma liste de voyages. J’espère que vous avez apprécié notre voyage père-fils.

Jérémy Poulin  

Saint-Georges-de-Beauce


ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent


Lancement de presse : Tiger 900 GT Pro/Rally Pro 2020


Évaluation du système de communication Cardo Packtalk Bold


Découvrez quelques nouveautés 2021 et 2022 des fabricants de motos


La toute nouvelle Honda CRF250R est plus légère, plus rapide et plus solide pour 2022


La Honda Monkey 2022 arrive au Canada