Sur la Going-to-the-Sun Road

PAR Guy CaronPosted on

Je descends de ma R1 au centre des visiteurs  du Col Logan. Nous sommes à la mi-juillet, je porte deux gilets sous mon ensemble en cuir ainsi que mon imperméable par dessus, l’air est frais au sommet à 2 025 mètres d’altitude. La neige et la glace font partie du décor dans le parc national Glacier!
 
La température dans les Rocheuses est fraiche depuis que je suis arrivé ici, à la fin mai. J’ai roulé sous les flocons il n’y a que quelques semaines à peine, et le mercure n’a pas franchi le cap des 15 degrés Celsius à Calgary au mois de juin. Je profite quand même des quatre jours de congé dont je dispose pour explorer les alentours. Départ de mon pied-à-terre dans la ville du Stampede le dimanche midi. Un premier arrêt à Banff pour une longue baignade aux sources thermales suivie d’un massage thérapeutique et d’un bon repas. Même si à Banff les sources thermales ne sont plus en fait qu’une piscine chauffée à 38-40 °C, cette pause relaxation me permet de décompresser et de mettre derrière moi un rythme de travail effréné. Mon cerveau en a grand besoin pour décrocher de l’horaire de 8 h à 23 h, 7 jours sur 7 des semaines précédentes! Lorsque j’emprunte le Bow Valley Parkway pour me rendre au lac Louise, le soleil se couche et je suis seul sur cette belle route. Je devrais plutôt dire le seul humain en véhicule! La faune est omniprésente et très active au crépuscule. De retour sur la Transcanadienne, je décide de filer vers la Colombie-Britannique malgré la brume et l’heure qui avance. Les chambres sont moins chères à Golden que dans les centres plus touristiques, mais je dois affronter une fine pluie et un mercure avoisinant 5 °C pour y avoir droit! Au réveil, je file vers Cranbrook au sud, sous les nuages. La pluie tombe quand je tourne à droite sur le Crownest Highway. Alors que j’approche le poste de douanes pour entrer en Idaho j’aperçois un gros chien noir sur le bord de la route. Hum, ça semble pas mal gros pour être un chien… Je me rends compte qu’il s’agit d’un ours! D’aussi près ça me ferait une belle photo, mais je me dis que l’ours, lui, songe peut-être que je serais une bonne source de protéines une fois déballé… Le saut en Idaho se fait rapidement pour arriver à Kalispell, près du but de mon voyage : la route qui monte au soleil.

Dès que je suis arrivé à l’entrée du parc, j’ai compris que ce ne serait pas ici que j’userai les flancs de mes pneus! Seulement atteindre la guérite d’accès prend une demi-heure! La Going-to-the-Sun Road n’est ouverte que de la fin juin au début de l’automne et il est évident qu’il s’agit d’une destination très populaire pour les Américains! Tout comme le Blue Ridge Parkway et la Skyline Drive, la route du parc Glacier remonte aux années trente. À ma première visite du Blue Ridge, la route était à peu près déserte, au début d’octobre tout juste après le 11 septembre 2001. Steve et moi avions tout le loisir de décider de notre allure qui penchait assez vers le côté sportif du terme sport-tourisme! Ici dans le nord du Montana, je peux compter plus de véhicules dans cette file devant moi que ce que nous croisions dans toute une journée en Virginie neuf ans plus tôt… et il y a quatre autres files pour accéder au ruban d’asphalte de 85 kilomètres! Après deux jours de balades sur des routes très peu fréquentées, voire même désertes, je ne m’attendais pas à un tel achalandage! Ce n’est pas un problème car le décor est magnifique, il faut juste s’ajuster mentalement et prendre le rythme! La route elle-même est spectaculaire, coupée à flanc de montagne et bordée d’un muret de pierre qui surplombe le vide. Même sans trafic ce ne serait pas l’endroit propice pour forcer la note. L’occasion se prête mieux pour faire une randonnée pédestre et admirer l’eau turquoise des cascades McDonald ou encore pour profiter des embouteillages causés par les chèvres des montagnes, mouflons et grizzlis. Oui, j’ai vu une maman grizzli et ses deux rejetons! À bonne distance cette fois, car sinon j’aurais délaissé ma moto pour me trouver une place dans le véhicule d’une famille de visiteurs!


ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent


Lancement de presse : Tiger 900 GT Pro/Rally Pro 2020


Évaluation du système de communication Cardo Packtalk Bold


Découvrez quelques nouveautés 2021 et 2022 des fabricants de motos


La toute nouvelle Honda CRF250R est plus légère, plus rapide et plus solide pour 2022


La Honda Monkey 2022 arrive au Canada