Friday the 13th, juillet 2012

PAR Moto JournalPosted on

 

Port Dover, Ontario

 

 

 

J’ai souvent entendu parler de cette journée où plus de 100 000 motocyclistes convergent vers la petite ville de Port Dover (6 000 habitants) en Ontario. Chaque vendredi 13, été comme hiver, des motocyclistes de partout se donnent rendez-vous dans cette charmante ville sur les rives du lac Érié, et ce, pour une seule journée.

 

Selon la légende, l’histoire a débuté au mois de novembre 1981. Cette année-là, environ 25 motocyclistes se donnent rendez-vous dans un hôtel de Port Dover un vendredi 13. Ils ont tellement de plaisir qu’ils décident de se retrouver au même endroit chaque vendredi 13. C’est ainsi que cet événement devenu si populaire a vu le jour.

 

En 2012, il y a eu trois vendredis 13; soit en janvier, avril et juillet. J’ai décidé de rouler sous le soleil de juillet pour rendre visite aux inconditionnels de cette folle journée. Comme Port Dover se trouve à un peu moins de 700 km de Montréal, j’en profite pour prendre une fin de semaine de quatre jours.

 

Les valises sont faites. Nous partons deux couples, direction Hamilton (Ontario) pour y passer la nuit. Nous enfourchons nos montures et partons tôt, car nous allons longer les Mille-Iles jusqu’à Kingston avant de nous taper la 401 et Toronto. Tout au long de l’après-midi sur la 401 et surtout lors des arrêts pour étancher notre soif et celle de nos montures, nous croisons des centaines de motocyclistes qui se dirigent tous vers la même destination. Quand nous arrivons à Hamilton pour la nuit, un touriste de l’hôtel nous mentionne de ne pas prendre la route 6, mais plutôt la 5 car elle est moins connue et surtout moins achalandée. 

 

 

Vendredi 13, départ de l’hôtel vers 8 heures pour arriver tôt. Nous sommes à une heure de Port Dover. Sitôt sur la route, nous sommes entourés de centaines de motos à perte de vue. Il y en a en avant, en arrière, partout! La route sera longue. La prudence est de mise et la police veille au grain. Voilà qu’à un feu de circulation, l’OPP (la Sûreté du Québec ontarienne) attend les « straight pipeux » et les casques non conformes (j’imagine en ce moment le sourire de béatitude du Père Bleu). Plusieurs ont la chance de faire plus ample connaissance avec la police ontarienne. 

 

Arrivés à la 5, nous bifurquons vers la droite et nous sommes les seuls à tourner! Nous circulons au milieu des champs à perte de vue. Après plusieurs minutes, nous apercevons enfin un petit groupe de motos, puis un second. Soupir de soulagement, le gars de l’hôtel disait vrai.

 

Enfin! Nous arrivons à Port Dover! Wow! Je suis un habitué de l’Americade, mais là, rien de comparable… Il n’est que 9 h 45 et les rues sont déjà bondées de motos et de motocyclistes! Difficile de croire que tout ce beau monde n’est ici que pour une seule journée.

 

Nous n’avons aucune difficulté à trouver du stationnement, mais il est encore tôt. Nous sommes surpris de voir des tentes partout sur les terrains privés. Eh oui, certains résidants vous offrent d’installer votre tente sur leur terrain moyennant quelques dollars. Plus la journée avance, pire est la circulation tant piétonnière qu’en moto. Des plaques d’immatriculation du Québec, du Manitoba, de l’Alberta et de plusieurs États américains se retrouvent côte à côte en bordure des rues. Nous rencontrons une dame seule avec son chien qui est partie du Nouveau-Brunswick pour l’occasion.

 

 

La ville vit au rythme de Friday 13th. Il y a des kiosques de vente partout. La ville est fermée pour l’événement, il n’y en a que pour les motocyclistes. Pour manger, il y a de longues files d’attente et les restaurants climatisés sont bondés.

 

En bref, c’est un énorme bain de foule pour les adeptes de la moto. Un rendez-vous un peu fou car tout se déroule en une seule journée. À la télé, ils annonçaient qu’à Port Dover ce jour-là, le nombre de visiteurs s’élevait à 140 000. Prenez donc quelques jours de vacances pour visiter ce petit village à deux heures des chutes du Niagara.

 

 

P.-S. Prochain rendez-vous en septembre 2013. J’allais oublier la date… le vendredi 13 septembre!

 

 

    Alain Barabé                   

 

 

 

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent


Lancement de presse : Tiger 900 GT Pro/Rally Pro 2020


Évaluation du système de communication Cardo Packtalk Bold


Découvrez quelques nouveautés 2021 et 2022 des fabricants de motos


La toute nouvelle Honda CRF250R est plus légère, plus rapide et plus solide pour 2022


La Honda Monkey 2022 arrive au Canada