KTM Freeride E

PAR Moto JournalPosted on

Après le modèle propulsé par le monocylindre quatre temps de 350cc, celui-ci, d’une puissance de 30ch et d’un couple de 31 pi/lb à seulement 500tr/min grâce à son moteur électrique (vous l’aurez deviné), constitue la suite logique du prototype présenté au salon de Tokyo en 2010.

L’autonomie en utilisation intensive serait d’une heure, la recharge de la batterie s’effectuant en 90 minutes pour une durée en piste variant de 20 à 45 minutes tout dépendant de votre niveau. La machine pèse 95 kg et bénéficie de composantes de premier plan, soit une fourche inversée de 43 mm WP et un débattement de 250 mm.

L’argument principal de la firme autrichienne est que l’étanchéité de la Freeride E à la poussière, à la boue et à l’eau permet de la laver au nettoyeur haute pression.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Can-Am dévoile les deux premiers prototypes de sa prochaine gamme de motos électriques


Lancement de presse – Yamaha Ténéré 700 : Amusant, pur et simple


Découvrez les Ducati Scrambler 2022


Direction générale de la FMQ : à qui la chance?


Le Super Dirt Track à l’hippodrome de Trois-Rivières


Le scooter Honda Giorno légendaire d’inspiration européenne fait son retour au Canada