Goerke et Medaglia vainqueurs au Supermotocross Monster Energy

PAR Moto JournalPosted on

Matt Goerke et Jeremy Medaglia ont remporté respectivement le MX1 et MX2 au Stade olympique.

En MX2, c’est le favori de la foule, Kaven Benoit, qui a pris le départ de la finale en tête sur sa KTM officielle. Medaglia, pour sa part, se pointait au 5e rang, mais visiblement en mission, c’est avec un air assuré qu’il a entrepris sa marche vers l’avant du peloton. Après avoir dépassé Tim Tremblay sur sa Kawasaki de l’équipe des Chutes, Medaglia s’est attaqué à l’avance de Benoit et dépassa à son tour son coéquipier chez KTM. Au dernier tour, avec une mince avance, mais qui ne laissait pratiquement pas la chance à Benoit de reprendre la tête, un retardataire a chuté devant Medaglia. Benoit s’est aussi fait coincer et les deux ont chuté. À deux virages du damier, c’était la course à qui se relèverait le plus rapidement… Au damier, Medaglia coiffa Benoit par 0,9 seconde, et Tim Tremblay arriva 3e, deux secondes derrière le meneur!

Dans la catégorie reine, le MX1, Dusty Klatt a connu un excellent départ sur sa Yamaha Blackfoot et a rapidement creusé un écart sur ses poursuivants. Dès que Goerke s’est pointé en deuxième position sur sa Kawasaki Leading Edge, il est devenu évident que Klatt avait dépensé trop d’énergie en début de course et qu’il ne pouvait répondre aux attaques de son poursuivant qui lui grugeait plus d’une seconde au tour. L’Américain a finalement pris la tête pour ne plus être inquiété, mais l’action n’a pas manqué derrière lui! En difficulté, Klatt s’est retrouvé au 5e rang au drapeau, tandis que le jeune Ontarien Cole Thompson, qui vient à peine de monter chez les pros, en a épaté plus d’un avec sa deuxième place. Les 3e et 4e positions reviennent à deux autres Américains, Robbie Marshall et Teddy Maier.

Chez les Pee-Wee, la victoire est allée à Alex Boisseau devant Thomas Beauvais et Jacob Kolman. Le spectacle de freestyle a été un moment fort de l’édition 2011 du Supermotocross avec un calibre très relevé. Malgré le nombre impressionnant de backflips de ses compétiteurs, le Français Thomas Pagès a su se démarquer avec son volt flip.

 

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Kawasaki annonce ses modèles 2022


Yamaha présente sa nouvelle WR250F 2022 et annonce le retour de la WR450F!


Yamaha dévoile ses modèles Supersport célébrant son 60e anniversaire de participation au Grand Prix mondial


Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent


Lancement de presse : Tiger 900 GT Pro/Rally Pro 2020


Évaluation du système de communication Cardo Packtalk Bold