Deux nouvelles motos électriques québécoises

PAR Moto JournalPosted on

Deux nouvelles motos électriques québécoises!

Visant deux buts bien distincts, mais utilisant toutes les deux des motorisations électriques, les Amarok P1 et Lito Green Motion Sora démontrent une nouvelle fois le savoir-faire québécois. La première, conçue par la firme de consultants Amarok située à Lennoxville, sort tout droit de l’imaginaire fertile de notre contributeur Michael Uhlarik, designer et de Kevin O’Neil, fabricant. Le projet prit naissance il y a deux ans, le but ultime étant une participation à la manche de Portland du TTXGP nord-américain de cet été. Mue par deux moteurs Agni 95R DC alimentés par des batteries au lithium de 7,5 kWh, avec un poids annoncé de 325 lb (147kg), elle remporterait la palme de sportive électrique la plus légère du marché.

Le but du concepteur étant de maximiser le rapport puissance/poids, l’approche adoptée (un design monocoque sans cadre en aluminium qui incorpore la structure, les batteries et le carénage dans un ensemble homogène réussi) élimine toute duplication et optimise la distribution des masses. Dans un tout autre ordre d’idées, la création de Lito Green Motion se veut, selon ses créateurs, un mélange des styles Bobber, Cafe Racer et Street Fighter. Si les prétentions s’avèrent véridiques, la première moto de production électrique au Canada pourrait prendre son premier bain de foule lors de la présentation du Grand prix de Formule Un de Montréal du 10 au 12 juin prochain. Elle est propulsée par un moteur électrique à induction AC à trois phases, refroidissement liquide et alimenté par une pile de 12 kWh lithium polymère.

Avec un couple annoncé de 59 lb-pi et une vitesse maximale de 200 km/h, la caractéristique la plus impressionnante de la Sora demeure son autonomie théorique de 300 km avant la panne sèche. Rien n’indique cependant quelle vitesse moyenne on doit maintenir pour atteindre ce chiffre. Probablement que le système d’autonomie assisté par GPS utilisé sur la Sora peut permettre d’atteindre cette consommation record, tout en prenant soin de sélectionner le mode « eco » et non pas le mode « performance ». Mais il faudra attendre 8 heures pour la recharge. Les autres caractéristiques comprennent une transmission automatique à variation continue, des freins et suspensions de qualité, un cadre en aluminium, des composantes en fibre de carbone et une selle à hauteur variable électriquement bien sûr!

Avec un poids de 240 kg (529 lb) et un prix suggéré de 42 399 $, sur le marché au mois d’octobre.

 

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent


Lancement de presse : Tiger 900 GT Pro/Rally Pro 2020


Évaluation du système de communication Cardo Packtalk Bold


Découvrez quelques nouveautés 2021 et 2022 des fabricants de motos


La toute nouvelle Honda CRF250R est plus légère, plus rapide et plus solide pour 2022


La Honda Monkey 2022 arrive au Canada