Conception d’une moto entièrement électrique à Sherbrooke

PAR Moto JournalPosted on

Des étudiants de l’Université de Sherbrooke se lancent dans la conception d’une moto entièrement électrique.

Sherbrooke, le 3 mars 2011 — Des étudiants de l’Université de Sherbrooke ont décidé de mettre le Québec à l’avant-plan des avancées technologiques au niveau de l’économie d’énergie. Ils ont décidé de mettre de l’avant le projet EMUS. Le projet a été initié par des étudiants de première année qui partagent une passion pour le développement durable. L’équipe se compose principalement d’étudiants de génie électrique et de génie mécanique de l’Université. Les membres du projet EMUS reviennent du Salon de la moto de Montréal la tête remplie d’informations qui les aideront à développer leur moto électrique. Les 25, 26 et 27 février dernier, les étudiants de génie mécanique et électrique de l’Université de Sherbrooke ont participé au Salon de la moto de Montréal. Ils avaient été invités par l’organisation afin d’y tenir un kiosque afin de faire la présentation de leur projet, le projet EMUS.

Lors de cette fin de semaine, les étudiants ont rencontré le public qui était plus que réceptif à leur projet. Entre autres ils ont déniché quelques experts de l’industrie qui pourront les guider dans le projet. Parmi ceux-ci Guy Caron, pilote d’expérience et chroniqueur pour le magazine Moto-Journal s’est imposé comme pilote de développement et parrain du projet. Grâce à ses contacts et son expérience, les jeunes du projet EMUS sont garantis d’un support de première qualité. Guy Caron compte plus de 29 ans d’expérience en conduite de moto et plusieurs titres de champion canadien dans plusieurs catégories à son actif.

Le projet EMUS, est un acronyme pour « Electric motorcyle » de l’Université de Sherbrooke. Le but est de convertir une moto à essence en moto entièrement électrique. En cette époque de changement climatique et d’incertitude économique, la mobilité durable est une problématique à laquelle les ingénieurs sont de plus en plus confrontés. Des projets concrets doivent donc être mis de l’avant afin d’exposer tout le potentiel des technologies de transport électrique ainsi que d’exposer au monde entier l’inventivité québécoise. Le projet Phoebus, fierté de la faculté de génie, est un bel exemple de conception écologique qui a été fait par le passé. Les membres d’EMUS pourront compter sur l’expertise de l’équipe du projet Phoebus qui les conseillera tout au long du projet.

Les étudiants ont un objectif de 70 000 $, soit près de 50 000 $ pour la conception et 20 000 $ pour financer ses activités. Le projet compte déjà sur la participation financière de l’Association des étudiants de génie et de la Faculté de génie de l’Université de Sherbrooke. Les étudiants comptent faire appel aux entreprises de la région et aux entreprises du domaine de la moto et de l’énergie afin de soutenir leur projet.

Source et renseignements :
Félix-Antoine Lebel
(819) 919-1054
felix-antoine.lebel@USherbrooke.ca
teamEMUS@gmail.com
Projet EMUS
Faculté de Génie
2500, boul. de l’Université,
Sherbrooke (Québec)
CANADA J1K 2R1

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS



Une nouvelle Ducati : Scrambler Desert SLED Fasthouse


Gamme Triumph Bonneville 2021 : le changement se trouve à l’intérieur


Kawasaki annonce ses modèles 2022


Yamaha présente sa nouvelle WR250F 2022 et annonce le retour de la WR450F!


Yamaha dévoile ses modèles Supersport célébrant son 60e anniversaire de participation au Grand Prix mondial


Batteries interchangeables sur les motos, quatre constructeurs s’engagent